Actus

Victoire pour la première de Hansi Flick

La Mannschaft s'impose 2-0 en match de qualification face au Liechtenstein, grâce à des buts de Werner (41e) et Sané (77e).

Pour sa première, Flick avait fait confiance au champion d'Europe U21 Ridle Baku dès le coup d’envoi. Devant Bernd Leno, qui a remplacé Manuel Neuer, blessé, dans les buts, les revenants Thilo Kehrer, Niklas Süle et Robin Gosens étaient alignés aux côtés du joueur du VfL Wolfsburg. Joshua Kimmich, qui disputait son 60e match international, prenait place au milieu de terrain, accompagné d’Ilkay Gündogan, qui célébrait quant à lui sa 50e cape avec l’équipe nationale. Sur le plan offensif, Leroy Sané, Kai Havertz, Jamal Musiala, pour sa première titularisation, et Timo Werner en pointe étaient chargés de créer le danger sur le but adverse.

Les Allemands dominent le début de rencontre, sans parvenir à trouver la faille dans un premier temps. Il faut attendre la 41e minute de jeu pour voir Jamal Musiala, se diriger vers la surface de réparation et faire étalage de toute sa technique pour passer intelligemment à Werner, qui bat Büchel pour ouvrir le score juste avant la mi-temps.

En seconde période, l'équipe allemande continue de pousser pour tenter de faire le break. Gündogan est tout proche d’y parvenir, mais la tentative du joueur de Manchester City est dégagée en corner. À la 60e minute, Flick effectue un triple changement : Jonas Hofmann, Serge Gnabry et le revenant Marco Reus font leur entrée pour donner un nouvel élan à l'attaque allemande. Face à une équipe du Liechtenstein qui défend corps et âmes, c’est Sané qui finit par trouver la faille à l’entrée du dernier quart d’heure (77e).

L’Allemagne s’impose 2-0 se classe deuxième du groupe J, avec neuf points en quatre journées, à une longueur de l’Arménie.

[dfb]

La Mannschaft s'impose 2-0 en match de qualification face au Liechtenstein, grâce à des buts de Werner (41e) et Sané (77e).

Pour sa première, Flick avait fait confiance au champion d'Europe U21 Ridle Baku dès le coup d’envoi. Devant Bernd Leno, qui a remplacé Manuel Neuer, blessé, dans les buts, les revenants Thilo Kehrer, Niklas Süle et Robin Gosens étaient alignés aux côtés du joueur du VfL Wolfsburg. Joshua Kimmich, qui disputait son 60e match international, prenait place au milieu de terrain, accompagné d’Ilkay Gündogan, qui célébrait quant à lui sa 50e cape avec l’équipe nationale. Sur le plan offensif, Leroy Sané, Kai Havertz, Jamal Musiala, pour sa première titularisation, et Timo Werner en pointe étaient chargés de créer le danger sur le but adverse.

Les Allemands dominent le début de rencontre, sans parvenir à trouver la faille dans un premier temps. Il faut attendre la 41e minute de jeu pour voir Jamal Musiala, se diriger vers la surface de réparation et faire étalage de toute sa technique pour passer intelligemment à Werner, qui bat Büchel pour ouvrir le score juste avant la mi-temps.

En seconde période, l'équipe allemande continue de pousser pour tenter de faire le break. Gündogan est tout proche d’y parvenir, mais la tentative du joueur de Manchester City est dégagée en corner. À la 60e minute, Flick effectue un triple changement : Jonas Hofmann, Serge Gnabry et le revenant Marco Reus font leur entrée pour donner un nouvel élan à l'attaque allemande. Face à une équipe du Liechtenstein qui défend corps et âmes, c’est Sané qui finit par trouver la faille à l’entrée du dernier quart d’heure (77e).

L’Allemagne s’impose 2-0 se classe deuxième du groupe J, avec neuf points en quatre journées, à une longueur de l’Arménie.