Actus

Victoire 4-0 à Reykjavik

L’équipe d’Allemagne a consolidé sa première place dans le groupe J mercredi soir, en venant à bout de l’équipe d’Islande à Reykjavik sur le score de 4 à 0 dans le cadre de la sixième journée des qualifications pour la Coupe du monde 2022. Après les victoires contre le Liechtenstein (2-0) et l’Arménie (6-0), la Mannschaft remporte ainsi un troisième succès pour son troisième match sous l’ère du sélectionneur Hansi Flick. Avec 15 points, l’Allemagne creuse l’écart avec l’Arménie (11), tenue en échec par le Liechtenstein (1-1).

Devant 3 600 spectateurs et dans le froid automnal islandais, Serge Gnabry a ouvert le score tôt dans la partie (4e) puis Antonio Rüdiger a doublé la mise de la tête sur coup franc (24e). En seconde période, Leroy Sané (56e) et Timo Werner (89e) ont creusé l’écart.

« Je suis pleinement satisfait », s’est réjoui le sélectionneur après le coup de sifflet final, tout en ajoutant qu’il « reste bien évidemment des choses à améliorer. Nous ne sommes pas encore à 100%, mais on ne pouvait pas attendre cela de notre part. La dernière passe, la conviction de vouloir marquer ont parfois manqué. » Auteur de son deuxième but en 47 sélections, Antonio Rüdiger a souligné « l’importance de remporter neuf points en trois matchs. Nous avons aussi beaucoup marqué. Pour nous les défenseurs, ne pas concéder de but est bon pour la confiance. Ces dix derniers jours étaient de qualité. »

[dfb]

L’équipe d’Allemagne a consolidé sa première place dans le groupe J mercredi soir, en venant à bout de l’équipe d’Islande à Reykjavik sur le score de 4 à 0 dans le cadre de la sixième journée des qualifications pour la Coupe du monde 2022. Après les victoires contre le Liechtenstein (2-0) et l’Arménie (6-0), la Mannschaft remporte ainsi un troisième succès pour son troisième match sous l’ère du sélectionneur Hansi Flick. Avec 15 points, l’Allemagne creuse l’écart avec l’Arménie (11), tenue en échec par le Liechtenstein (1-1).

Devant 3 600 spectateurs et dans le froid automnal islandais, Serge Gnabry a ouvert le score tôt dans la partie (4e) puis Antonio Rüdiger a doublé la mise de la tête sur coup franc (24e). En seconde période, Leroy Sané (56e) et Timo Werner (89e) ont creusé l’écart.

« Je suis pleinement satisfait », s’est réjoui le sélectionneur après le coup de sifflet final, tout en ajoutant qu’il « reste bien évidemment des choses à améliorer. Nous ne sommes pas encore à 100%, mais on ne pouvait pas attendre cela de notre part. La dernière passe, la conviction de vouloir marquer ont parfois manqué. » Auteur de son deuxième but en 47 sélections, Antonio Rüdiger a souligné « l’importance de remporter neuf points en trois matchs. Nous avons aussi beaucoup marqué. Pour nous les défenseurs, ne pas concéder de but est bon pour la confiance. Ces dix derniers jours étaient de qualité. »

###more###