Actus

Un Bayern-Heidenheim aux allures de David contre Goliath

Un duel entre l’équipe la plus titrée du football allemand et le pensionnaire de seconde division 1. FC Heidenheim nous attend mercredi soir en quarts de finale de la Coupe d’Allemagne. L'issue semble dessinée d’avance : en effet, voir le Bayern, 18 Coupes d’Allemagne au compteur, sortir à ce stade de la compétition serait un petit séisme. Et si le petit poucet se frayait un chemin dans le dernier carré ?

En jetant un coup d’œil au parcours des hommes de Nico Kovac cette saison en Coupe d’Allemagne, il apparaît qu’un exploit serait tout à fait envisageable, comme en témoigne ce difficile premier tour contre le SV Drochtersen/Assel ; les Bavarois avaient alors dû s’en remettre à leur buteur providentiel, Robert Lewandowski, à la 81e minute de jeu, pour s’extirper de ce piège tendu par les nordistes. Dans le même temps, le FC Heidenheim n’eut aucun mal à s’imposer face au SSV Jeddeloh, concurrent du même acabit, sur le score de 5-2.

Deux défaites à domicile contre des équipes de deuxième division

Les Bavarois ont essuyé il y a longtemps des défaites en Coupe d’Allemagne contre des clubs de deuxième division. La dernière date de la saison 2003/2004, lorsque le FCB a été sorti de la compétition en quarts de finale contre Alemannia Aix-La-Chapelle (1-2). Munich n’a perdu que deux fois à domicile contre une équipe de deuxième division : en 1978/1979, 4-5 contre le VfL Osnabrück et en 1991/1992, 2-4 contre le FC Homburg après prolongation.

Ces résultats devraient donner confiance aux visiteurs, surtout après avoir montré leur potentiel en battant 2-1 le Bayer Leverkusen en huitièmes de finale. Le club a également atteint les quarts de finale de la saison 2015-16. Atteindre les demi-finales serait une première pour Heidenheim.

« Rendre ce match aussi compliqué que possible pour le Bayern »

Heidenheim a réussi à surprendre tout le monde en sortant Leverkusen. Mais pour battre le FC Bayern, l'équipe de Frank Schmidt devra se surpasser. « Nous sommes ravis d'être en quarts de finale et de jouer contre les champions d'Allemagne. Bien sûr, on aurait préféré un match à domicile, surtout face à ce très bon adversaire, qui a sur le papier une longueur d’avance sur nous, explique Holger Sanwald, président de Heidenheim. Néanmoins, l'équipe donnera le meilleur d'elle-même pour rendre ce match aux allures de David et Goliath aussi compliqué que possible pour le Bayern. »

Avec neuf points, 17 buts marqués et un seul encaissé au cours des trois derniers matchs précédant la trêve internationale, le Bayern est de nouveau en bonne voie pour conserver son titre. De son côté, après une victoire 2-1 à domicile contre l'Union Berlin, Heidenheim espère bien se qualifier pour les barrages d'accès en Bundesliga.

[DFB]

Un duel entre l’équipe la plus titrée du football allemand et le pensionnaire de seconde division 1. FC Heidenheim nous attend mercredi soir en quarts de finale de la Coupe d’Allemagne. L'issue semble dessinée d’avance : en effet, voir le Bayern, 18 Coupes d’Allemagne au compteur, sortir à ce stade de la compétition serait un petit séisme. Et si le petit poucet se frayait un chemin dans le dernier carré ?

En jetant un coup d’œil au parcours des hommes de Nico Kovac cette saison en Coupe d’Allemagne, il apparaît qu’un exploit serait tout à fait envisageable, comme en témoigne ce difficile premier tour contre le SV Drochtersen/Assel ; les Bavarois avaient alors dû s’en remettre à leur buteur providentiel, Robert Lewandowski, à la 81e minute de jeu, pour s’extirper de ce piège tendu par les nordistes. Dans le même temps, le FC Heidenheim n’eut aucun mal à s’imposer face au SSV Jeddeloh, concurrent du même acabit, sur le score de 5-2.

Deux défaites à domicile contre des équipes de deuxième division

Les Bavarois ont essuyé il y a longtemps des défaites en Coupe d’Allemagne contre des clubs de deuxième division. La dernière date de la saison 2003/2004, lorsque le FCB a été sorti de la compétition en quarts de finale contre Alemannia Aix-La-Chapelle (1-2). Munich n’a perdu que deux fois à domicile contre une équipe de deuxième division : en 1978/1979, 4-5 contre le VfL Osnabrück et en 1991/1992, 2-4 contre le FC Homburg après prolongation.

Ces résultats devraient donner confiance aux visiteurs, surtout après avoir montré leur potentiel en battant 2-1 le Bayer Leverkusen en huitièmes de finale. Le club a également atteint les quarts de finale de la saison 2015-16. Atteindre les demi-finales serait une première pour Heidenheim.

« Rendre ce match aussi compliqué que possible pour le Bayern »

Heidenheim a réussi à surprendre tout le monde en sortant Leverkusen. Mais pour battre le FC Bayern, l'équipe de Frank Schmidt devra se surpasser. « Nous sommes ravis d'être en quarts de finale et de jouer contre les champions d'Allemagne. Bien sûr, on aurait préféré un match à domicile, surtout face à ce très bon adversaire, qui a sur le papier une longueur d’avance sur nous, explique Holger Sanwald, président de Heidenheim. Néanmoins, l'équipe donnera le meilleur d'elle-même pour rendre ce match aux allures de David et Goliath aussi compliqué que possible pour le Bayern. »

Avec neuf points, 17 buts marqués et un seul encaissé au cours des trois derniers matchs précédant la trêve internationale, le Bayern est de nouveau en bonne voie pour conserver son titre. De son côté, après une victoire 2-1 à domicile contre l'Union Berlin, Heidenheim espère bien se qualifier pour les barrages d'accès en Bundesliga.