Actus

U21 : de 2-0 à 2-2 contre la France

L'équipe d‘Allemagne des moins de 21 ans n’a obtenu qu’une victoire partielle lors de son premier match amical en vue de l‘Euro. Dans le stade d'Essen, l'équipe de Stefan Kuntz céda son avantage de deux buts et se sépara de l'équipe de France sur un score de 2-2 (2-0).

Stefan Kuntz choisit de jouer avec une défense à trois en début de match, tout en optant pour trois attaquants. L’ouverture du score à la 3e minute surprit totalement l’équipe de France. Luca Waldschmidt obtint le ballon au milieu du terrain et fit une passe à Levin Öztunali, qui ne laissa aucune chance au gardien adversaire, Paul Bernadoni. L’Allemagne commença ainsi le match du bon pied.

Suite d’arrêts pour Bernadoni

L’Allemagne ne se reposa pas sur ses lauriers et poursuivit son offensive. En effet, Après une belle combinaison et un coup de talon de Nadiem Amiri, Bernadoni réussit à repousser le tir de Mahmoud Dahoud juste à côté du poteau (9e). Sur le corner qui s’ensuivit, Bernadoni arrêta un tir d'Amiri à longue distance et Florian Neuhaus ne parvint pas à saisir l’occasion de doubler la mise pour l'Allemagne (10e).

A la 16e minute, Bernadoni sauva un autre but en repoussant le tir à bout portant de Waldschmidt après une double passe avec Dahoud. Quelques instants plus tard, Öztunali frappa la balle juste à côté du poteau (18e). Quelques instants plus tard, Maximilan Mittelstädt échoua également à mettre en danger le gardien allemand (20e).

La France pousse, Mittelstädt riposte

Après 25 minutes de jeu, la France reprit ses esprits et se mit en quête d'un but égalisateur. Moussa Dembélé frappa de la tête la balle au-dessus de la barre (26e) avant que Houssem Aouar ne tire dans le petit filet (27e). Quelques instants plus tard, le tir de Martin Terrier finit au-dessus de la transversale (27e). Pour leur quatrième grande occasion, le débutant Müller sortit également une belle claquette pour pousser la frappe de Terrier (27e).

Le match s’était équilibré, et les deux équipes continuèrent à être agressives et à chercher le but. Et celui le trouva fut l’Allemagne. Öztunali fit une passe Benjamin Henrichs dans l'aile droite, et son centre fut repris au second poteau par Maxi Mittelstädt, qui doubla la mise (31e). A la mi-temps, Waldschmidt manqua de peu le 3-0 sur un centre de Mittelstädt (42e). Dans la dernière occasion de la mi-temps, Müller repoussa sans trop de soucis un tir à bout portant de Terrier.

La France égalise au score

En seconde mi-temps, Kuntz passa d’une défense à trois à une défense à cinq. Mais cette fois-ci, c'est l’équipe de France qui domina la reprise. En effet, Jonathan Bamba eut l'occasion de marquer dès la première minute de la seconde mi-temps. Juste après, Jonathan Ikone offre le premier but à son équipe, en prenant Müller par surprise sur un coup de franc enroulé (51e). L'Allemagne chercha à rétablir son avantage de deux buts, mais ne réussit pas à gérer l'agressivité du pressing français. L’équipe d’Allemagne n’arriva pas à trouver la dernière passe décisive pour marquer. Kuntz effectua huit changements à la 62e minute et la France profita de la courte pause pour égaliser juste après. Pascal Stenzel perdit le ballon et Dembélé saisit l’occasion pour marquer (66e).

Après l'égalisation, le match devint plus ouvert : les deux équipes cherchèrent le but décisif du match. Klünter se lança dans la surface, mais ne cadra pas sa frappe croisée du droit (69e). Deux minutes plus tard, Müller fut contraint de s’interposer devant Bamba de l’autre côté du terrain (71e). En fin de match, Dahoud ne parvint pas à saisir sa chance avec tir contré (81e) et Alain Saint-Maximin se vit contré par la défense allemande résolue (89e). Le match s’acheva sur un match nul divertissant (2-2).

[DFB]

L'équipe d‘Allemagne des moins de 21 ans n’a obtenu qu’une victoire partielle lors de son premier match amical en vue de l‘Euro. Dans le stade d'Essen, l'équipe de Stefan Kuntz céda son avantage de deux buts et se sépara de l'équipe de France sur un score de 2-2 (2-0).

Stefan Kuntz choisit de jouer avec une défense à trois en début de match, tout en optant pour trois attaquants. L’ouverture du score à la 3e minute surprit totalement l’équipe de France. Luca Waldschmidt obtint le ballon au milieu du terrain et fit une passe à Levin Öztunali, qui ne laissa aucune chance au gardien adversaire, Paul Bernadoni. L’Allemagne commença ainsi le match du bon pied.

Suite d’arrêts pour Bernadoni

L’Allemagne ne se reposa pas sur ses lauriers et poursuivit son offensive. En effet, Après une belle combinaison et un coup de talon de Nadiem Amiri, Bernadoni réussit à repousser le tir de Mahmoud Dahoud juste à côté du poteau (9e). Sur le corner qui s’ensuivit, Bernadoni arrêta un tir d'Amiri à longue distance et Florian Neuhaus ne parvint pas à saisir l’occasion de doubler la mise pour l'Allemagne (10e).

A la 16e minute, Bernadoni sauva un autre but en repoussant le tir à bout portant de Waldschmidt après une double passe avec Dahoud. Quelques instants plus tard, Öztunali frappa la balle juste à côté du poteau (18e). Quelques instants plus tard, Maximilan Mittelstädt échoua également à mettre en danger le gardien allemand (20e).

La France pousse, Mittelstädt riposte

Après 25 minutes de jeu, la France reprit ses esprits et se mit en quête d'un but égalisateur. Moussa Dembélé frappa de la tête la balle au-dessus de la barre (26e) avant que Houssem Aouar ne tire dans le petit filet (27e). Quelques instants plus tard, le tir de Martin Terrier finit au-dessus de la transversale (27e). Pour leur quatrième grande occasion, le débutant Müller sortit également une belle claquette pour pousser la frappe de Terrier (27e).

Le match s’était équilibré, et les deux équipes continuèrent à être agressives et à chercher le but. Et celui le trouva fut l’Allemagne. Öztunali fit une passe Benjamin Henrichs dans l'aile droite, et son centre fut repris au second poteau par Maxi Mittelstädt, qui doubla la mise (31e). A la mi-temps, Waldschmidt manqua de peu le 3-0 sur un centre de Mittelstädt (42e). Dans la dernière occasion de la mi-temps, Müller repoussa sans trop de soucis un tir à bout portant de Terrier.

La France égalise au score

En seconde mi-temps, Kuntz passa d’une défense à trois à une défense à cinq. Mais cette fois-ci, c'est l’équipe de France qui domina la reprise. En effet, Jonathan Bamba eut l'occasion de marquer dès la première minute de la seconde mi-temps. Juste après, Jonathan Ikone offre le premier but à son équipe, en prenant Müller par surprise sur un coup de franc enroulé (51e). L'Allemagne chercha à rétablir son avantage de deux buts, mais ne réussit pas à gérer l'agressivité du pressing français. L’équipe d’Allemagne n’arriva pas à trouver la dernière passe décisive pour marquer. Kuntz effectua huit changements à la 62e minute et la France profita de la courte pause pour égaliser juste après. Pascal Stenzel perdit le ballon et Dembélé saisit l’occasion pour marquer (66e).

Après l'égalisation, le match devint plus ouvert : les deux équipes cherchèrent le but décisif du match. Klünter se lança dans la surface, mais ne cadra pas sa frappe croisée du droit (69e). Deux minutes plus tard, Müller fut contraint de s’interposer devant Bamba de l’autre côté du terrain (71e). En fin de match, Dahoud ne parvint pas à saisir sa chance avec tir contré (81e) et Alain Saint-Maximin se vit contré par la défense allemande résolue (89e). Le match s’acheva sur un match nul divertissant (2-2).

###more###