Actus

SheBelieves Cup : terminer sur une bonne note face à la France

La Nationalmannschaft féminine souhaite afficher un beau visage pour son dernier match dans la SheBelieves Cup. À Orlando en Floride, les joueuses de Steffi Jones affrontent ce mercredi soir la sélection française de Corinne Diacre en espérant toujours décrocher leur première victoire en 2018 contre des Françaises jusqu’ici invaincues.

« Nous voulons gagner contre la France. Nous voulons poursuivre ce que nous avons bien réalisé mais aussi et surtout tirer un trait sur nos erreurs individuelles. » a déclaré la sélectionneuse Steffi Jones après le match nul 2-2 face à l’Angleterre et la défaite 1-0 face aux États-Unis.

Le dernier duel a laissé un bon souvenir

Le match contre les futures hôtes de la Coupe du Monde 2019 ne remonte pas à très longtemps. Lors du dernier match international de l’année 2017 en novembre dernier, les Allemandes avaient battu l’équipe de France sur le score de 4-0 et avaient envoyé un message fort à leurs concurrentes : « Regardez, nous pouvons aller très loin ! ».

Même si depuis les championnes olympiques n’ont toujours pas connu le goût de la victoire dans ce tournoi très relevé qu’est la SheBelieves Cup, la meneuse de jeu Dzsenifer Marozsan souhaite voir les choses de façon positive : «Nous pouvons toujours rejoindre la tête du groupe, nous ne devons rien lâcher. La milieu de terrain Linda Dallman est quant à elle convaincue que le match de mercredi soir ne sera pas à sens unique comme en novembre dernier : «Toutes les équipes de ce tournoi sont imprévisibles et évoluent à un très haut niveau. Par conséquent, nous nous attendons de nouveau à un match très disputé et nous sommes très impatientes d’entrer sur la pelouse. »

Une victoire et match nul pour la France

L’imprévisibilité des Françaises résulte du processus de renouvellement de l’équipe amorcée par la nouvelle sélectionneuse Corinne Diacre depuis l’été dernier. À 15 mois du début de la Coupe du Monde qui se déroulera chez elles, les Françaises ont débuté cette SheBelieves Cup avec une défaite 4-1 face à l’Angleterre puis sont quitté dos à dos avec les Américaines sur le score de 1-1.

Blessée, Babett Peter est rentrée en Allemagne. La défenseure de 29 ans a dû être remplacée à la 54e minute de jeu face aux États-Unis. Suite à examen par IRM, son club du VfL Wolfsburg a annoncé lundi que Peter souffrait d’un déchirement du tendon d’Achille et qu’elle serait éloignée des terrains entre 10 et 12 semaines.

La SheBelieves Cup fait office cette année de préparation intensive aux matchs de qualification pour la Coupe du monde 2019 qui auront lieu en avril prochain face à la Tchéquie (7 avril, 16h15) et à la Slovénie (10 avril). Après quatre journées, les Allemandes sont en tête de leur groupe avec neuf points au compteur.

[DFB ]

La Nationalmannschaft féminine souhaite afficher un beau visage pour son dernier match dans la SheBelieves Cup. À Orlando en Floride, les joueuses de Steffi Jones affrontent ce mercredi soir la sélection française de Corinne Diacre en espérant toujours décrocher leur première victoire en 2018 contre des Françaises jusqu’ici invaincues.

« Nous voulons gagner contre la France. Nous voulons poursuivre ce que nous avons bien réalisé mais aussi et surtout tirer un trait sur nos erreurs individuelles. » a déclaré la sélectionneuse Steffi Jones après le match nul 2-2 face à l’Angleterre et la défaite 1-0 face aux États-Unis.

Le dernier duel a laissé un bon souvenir

Le match contre les futures hôtes de la Coupe du Monde 2019 ne remonte pas à très longtemps. Lors du dernier match international de l’année 2017 en novembre dernier, les Allemandes avaient battu l’équipe de France sur le score de 4-0 et avaient envoyé un message fort à leurs concurrentes : « Regardez, nous pouvons aller très loin ! ».

Même si depuis les championnes olympiques n’ont toujours pas connu le goût de la victoire dans ce tournoi très relevé qu’est la SheBelieves Cup, la meneuse de jeu Dzsenifer Marozsan souhaite voir les choses de façon positive : «Nous pouvons toujours rejoindre la tête du groupe, nous ne devons rien lâcher. La milieu de terrain Linda Dallman est quant à elle convaincue que le match de mercredi soir ne sera pas à sens unique comme en novembre dernier : «Toutes les équipes de ce tournoi sont imprévisibles et évoluent à un très haut niveau. Par conséquent, nous nous attendons de nouveau à un match très disputé et nous sommes très impatientes d’entrer sur la pelouse. »

Une victoire et match nul pour la France

L’imprévisibilité des Françaises résulte du processus de renouvellement de l’équipe amorcée par la nouvelle sélectionneuse Corinne Diacre depuis l’été dernier. À 15 mois du début de la Coupe du Monde qui se déroulera chez elles, les Françaises ont débuté cette SheBelieves Cup avec une défaite 4-1 face à l’Angleterre puis sont quitté dos à dos avec les Américaines sur le score de 1-1.

Blessée, Babett Peter est rentrée en Allemagne. La défenseure de 29 ans a dû être remplacée à la 54e minute de jeu face aux États-Unis. Suite à examen par IRM, son club du VfL Wolfsburg a annoncé lundi que Peter souffrait d’un déchirement du tendon d’Achille et qu’elle serait éloignée des terrains entre 10 et 12 semaines.

La SheBelieves Cup fait office cette année de préparation intensive aux matchs de qualification pour la Coupe du monde 2019 qui auront lieu en avril prochain face à la Tchéquie (7 avril, 16h15) et à la Slovénie (10 avril). Après quatre journées, les Allemandes sont en tête de leur groupe avec neuf points au compteur.