Actus

Préparation au Mondial 2018 : match contre l’Arabie Saoudite le 8 juin à Leverkusen

La Mannschaft effectuera sa répétition générale avant la Coupe du Monde en Russie le 8 juin à Leverkusen contre l’Arabie saoudite. C’est ce qu’a décidé ce vendredi la Fédération allemande de football (DFB) lors d’une réunion à Francfort. Un match amical contre l’Autriche est déjà prévu le 2 juin à Klagenfurt dans le cadre de la préparation au Mondial mais la direction sportive de la Mannschaft avait émis le souhait de disputer encore un match à domicile pour clôturer cette phase de préparation.

Avec ce match, la DFB s’adresse spécialement aux familles et aux jeunes supporters. C’est ce qu’explique le président de la DFB Reinhardt Grindel : « Les enfants et les jeunes pourront assister à ce match pour 5 euros. Nous savons que les jeunes de nos clubs adorent imiter leurs idoles et pour cela c’est une bonne chose qu’ils puissent un jour venir les voir en vrai lors d’un match. Nous souhaitons bien-sûr que de nombreux jeunes viennent supporter nos joueurs à Leverkusen et qu’ils nous donnent le souffle nécessaire pour nous envoler vers la Russie. »

Oliver Bierhoff, le manager de la Mannschaft, s’est également exprimé à propos de ce dernier match avant d’entrer en compétition : «Le fait que la Mannschaft dispute un dernier match à domicile devant son public avant de participer à un grand tournoi fait déjà presque partie de notre tradition. Nous espérons bien-sûr qu’une belle ambiance soit au rendez-vous pour nous donner de l’élan pour ces semaines difficiles qui nous attendent en Russie. »

Grindel : « Un processus d’ouverture est actuellement observable en Arabie saoudite »

Le sélectionneur national Joachim Löw a réagi à cette annonce : « Contre l’Autriche nous allons jouer contre une nation européenne et cela convient au déroulement sportif et l’organisation de notre préparation au Mondial. Contre l’Arabie Saoudite on s’attend à un tout autre style de jeu et à un état d’esprit différent que nous ne connaissons pas très bien mais auquel nous devons nous confronter pour disputer une Coupe du Monde. Je suppose que l’Arabie saoudite va prendre ce match contre nous très au sérieux et qu’elle nous ne fera pas de cadeau. De plus, elle affrontera la Russie quelques jours plus tard pour le match d’ouverture de la compétition. »

Le président de la DFB Reinhardt Grindel s'est exprimé à propos des aspects politico-sportifs concernant l’adversaire : « Nous sommes conscients de la situation difficile des Droits de l’Homme dans ce pays et nous connaissons les conflits régionaux actuels. Malgré tout le ministère des affaires étrangères nous encouragé à organiser cette rencontre. En Arabie saoudite un remarquable processus d’ouverture est actuellement observable, soutenu par de nombreux pays européens. Le football ne peut évidemment pas régler les conflits politiques mais peut créer des ponts et encourager la résistance. Il peut délivrer un message et dans ce cas le message serait celui-ci : la diversité est une force. »

Au président de la DFB de continuer : «Le football est la pratique sportive n°1 en Arabie saoudite et était jusqu’ici un sport uniquement masculin. Cela est en train de changer. Le football féminin est désormais un sport universitaire et les stades s’ouvrent progressivement aux supportrices. De plus, toute une série de clubs féminins sont également en train de voir le jour c’est pourquoi nous allons discuter avec la Fédération saoudienne à propos d’un propos d'un projet de collaboration pour continuer à y développer le football féminin. »

[DFB]

La Mannschaft effectuera sa répétition générale avant la Coupe du Monde en Russie le 8 juin à Leverkusen contre l’Arabie saoudite. C’est ce qu’a décidé ce vendredi la Fédération allemande de football (DFB) lors d’une réunion à Francfort. Un match amical contre l’Autriche est déjà prévu le 2 juin à Klagenfurt dans le cadre de la préparation au Mondial mais la direction sportive de la Mannschaft avait émis le souhait de disputer encore un match à domicile pour clôturer cette phase de préparation.

Avec ce match, la DFB s’adresse spécialement aux familles et aux jeunes supporters. C’est ce qu’explique le président de la DFB Reinhardt Grindel : « Les enfants et les jeunes pourront assister à ce match pour 5 euros. Nous savons que les jeunes de nos clubs adorent imiter leurs idoles et pour cela c’est une bonne chose qu’ils puissent un jour venir les voir en vrai lors d’un match. Nous souhaitons bien-sûr que de nombreux jeunes viennent supporter nos joueurs à Leverkusen et qu’ils nous donnent le souffle nécessaire pour nous envoler vers la Russie. »

Oliver Bierhoff, le manager de la Mannschaft, s’est également exprimé à propos de ce dernier match avant d’entrer en compétition : «Le fait que la Mannschaft dispute un dernier match à domicile devant son public avant de participer à un grand tournoi fait déjà presque partie de notre tradition. Nous espérons bien-sûr qu’une belle ambiance soit au rendez-vous pour nous donner de l’élan pour ces semaines difficiles qui nous attendent en Russie. »

Grindel : « Un processus d’ouverture est actuellement observable en Arabie saoudite »

Le sélectionneur national Joachim Löw a réagi à cette annonce : « Contre l’Autriche nous allons jouer contre une nation européenne et cela convient au déroulement sportif et l’organisation de notre préparation au Mondial. Contre l’Arabie Saoudite on s’attend à un tout autre style de jeu et à un état d’esprit différent que nous ne connaissons pas très bien mais auquel nous devons nous confronter pour disputer une Coupe du Monde. Je suppose que l’Arabie saoudite va prendre ce match contre nous très au sérieux et qu’elle nous ne fera pas de cadeau. De plus, elle affrontera la Russie quelques jours plus tard pour le match d’ouverture de la compétition. »

Le président de la DFB Reinhardt Grindel s'est exprimé à propos des aspects politico-sportifs concernant l’adversaire : « Nous sommes conscients de la situation difficile des Droits de l’Homme dans ce pays et nous connaissons les conflits régionaux actuels. Malgré tout le ministère des affaires étrangères nous encouragé à organiser cette rencontre. En Arabie saoudite un remarquable processus d’ouverture est actuellement observable, soutenu par de nombreux pays européens. Le football ne peut évidemment pas régler les conflits politiques mais peut créer des ponts et encourager la résistance. Il peut délivrer un message et dans ce cas le message serait celui-ci : la diversité est une force. »

Au président de la DFB de continuer : «Le football est la pratique sportive n°1 en Arabie saoudite et était jusqu’ici un sport uniquement masculin. Cela est en train de changer. Le football féminin est désormais un sport universitaire et les stades s’ouvrent progressivement aux supportrices. De plus, toute une série de clubs féminins sont également en train de voir le jour c’est pourquoi nous allons discuter avec la Fédération saoudienne à propos d’un propos d'un projet de collaboration pour continuer à y développer le football féminin. »