Actus

Popp : « Passionnant jusqu'au bout »

C’était le grand match de la 10e journée d’Allianz Frauen Bundesliga. Les joueuses de Wolfsbourg ont remporté un duel passionnant contre le FC Bayern Munich 3-1 et ont donc toutes les chances de passer les fêtes de Noel en tête du classement. Alexandra Popp, avec son but, a joué un grand rôle dans la victoire 3-1 de son équipe. Dans une interview pour DFB.de, l’internationale de 26 ans parle des raisons, basées sur une grosse déception, de ses bonnes performances lors des matchs aller et du dernier match de l’année dimanche (à partir de 14h) contre le 1. FC Cologne.

DFB.de : Madame Popp, après la victoire contre le FC Bayern, vous êtes presque championnes d’automne.

Alexandra Popp : La situation initiale est effectivement bonne. Mais nous ne devons pas faire d’erreur et ne pas sous-estimer l’exercice qui nous attend dimanche prochain contre le FC Cologne. C’est un adversaire qui joue très bas et qui ne laissera que peu d’espaces. Nous devons trouver un moyen de faire sauter le verrou. C’est toujours plus facile à dire qu’à faire. Nous voulons partir à la trêve hivernale avec la victoire. Notre succès face à Munich nous donne l’élan pour notre dernier challenge de l’année.

DFB.de : Comment avez-vécu le 3-1 contre le FC Bayern ?

Popp : Nous n’avions pas eu de match officiel depuis trois semaines. Nous ne savions pas vraiment où nous en étions. Cela ne pouvait pas mieux commencer avec les deux buts inscrits dans les premières minutes. Cela nous a rendu la tâche bien plus facile car ça a permis à la pression de retomber.

DFB.de : La pression était si forte avant la rencontre ?

Popp : Nous savions toutes que ce serait un match important et qui aurait une incidence sur le reste de la saison car il peut avoir une influence déterminante pour les matchs retour. Nous sommes désormais dans une bonne position et nous avons une petite avance sur nos concurrents. Cela restera tout de même passionnant jusqu’au bout. J’en suis convaincue.

DFB.de : Après vos deux premiers buts, inscrits rapidement, le Bayern a pu réduire la marque. Que vous est-t-il passé par la tête à ce moment-là ?

Popp : Ce fut une bonne chose que nous ayons pu porter le score à 3-1 avant la mi-temps.

DFB.de : Grâce à votre but de la tête sur corner. Est-ce un but classique « à la Popp » ?

Popp : Pas forcément. La balle a été prolongée par la gardienne de Munich. Sans cela, je me trouvais assez loin du ballon. Le but était vide. Mais j’ai réussi à prendre assez d’élan pour recevoir le ballon. Par chance, j’ai réussi à marquer. Le 3-1 nous a donné une avance confortable.



C’était le grand match de la 10e journée d’Allianz Frauen Bundesliga. Les joueuses de Wolfsbourg ont remporté un duel passionnant contre le FC Bayern Munich 3-1 et ont donc toutes les chances de passer les fêtes de Noel en tête du classement. Alexandra Popp, avec son but, a joué un grand rôle dans la victoire 3-1 de son équipe. Dans une interview pour DFB.de, l’internationale de 26 ans parle des raisons, basées sur une grosse déception, de ses bonnes performances lors des matchs aller et du dernier match de l’année dimanche (à partir de 14h) contre le 1. FC Cologne.

DFB.de : Madame Popp, après la victoire contre le FC Bayern, vous êtes presque championnes d’automne.

Alexandra Popp : La situation initiale est effectivement bonne. Mais nous ne devons pas faire d’erreur et ne pas sous-estimer l’exercice qui nous attend dimanche prochain contre le FC Cologne. C’est un adversaire qui joue très bas et qui ne laissera que peu d’espaces. Nous devons trouver un moyen de faire sauter le verrou. C’est toujours plus facile à dire qu’à faire. Nous voulons partir à la trêve hivernale avec la victoire. Notre succès face à Munich nous donne l’élan pour notre dernier challenge de l’année.

DFB.de : Comment avez-vécu le 3-1 contre le FC Bayern ?

Popp : Nous n’avions pas eu de match officiel depuis trois semaines. Nous ne savions pas vraiment où nous en étions. Cela ne pouvait pas mieux commencer avec les deux buts inscrits dans les premières minutes. Cela nous a rendu la tâche bien plus facile car ça a permis à la pression de retomber.

DFB.de : La pression était si forte avant la rencontre ?

Popp : Nous savions toutes que ce serait un match important et qui aurait une incidence sur le reste de la saison car il peut avoir une influence déterminante pour les matchs retour. Nous sommes désormais dans une bonne position et nous avons une petite avance sur nos concurrents. Cela restera tout de même passionnant jusqu’au bout. J’en suis convaincue.

DFB.de : Après vos deux premiers buts, inscrits rapidement, le Bayern a pu réduire la marque. Que vous est-t-il passé par la tête à ce moment-là ?

Popp : Ce fut une bonne chose que nous ayons pu porter le score à 3-1 avant la mi-temps.

DFB.de : Grâce à votre but de la tête sur corner. Est-ce un but classique « à la Popp » ?

Popp : Pas forcément. La balle a été prolongée par la gardienne de Munich. Sans cela, je me trouvais assez loin du ballon. Le but était vide. Mais j’ai réussi à prendre assez d’élan pour recevoir le ballon. Par chance, j’ai réussi à marquer. Le 3-1 nous a donné une avance confortable.

###more###

DFB.de : Vous avez maîtrisé le match assez sereinement malgré votre infériorité numérique pendant tout un moment.

Popp : Je pense que l’une de nos grandes forces est notre forme physique. Nous travaillons dur pour cela. Mais dans de tels moments et lors de telles confrontations, on remarque toujours qui fait les efforts. Selon moi, notre victoire est entièrement méritée.

DFB.de : Comment les choses vont-elles continuer ?

Popp : Je suis contente que ce soit Noel après le match contre Cologne. Nous allons avoir deux semaines de libre durant lesquelles nous allons recevoir un programme de footing auquel nous devrons nous tenir. Cela ne fait pas toujours plaisir quand tous les autres sont à table et profitent de Noel et que toi, tu dois aller courir dans les bois. Mais c’est notre métier qui veut cela. Et il va de soi que nous devons nous tenir à ces consignes. Nous devons nous maintenir en bonne forme physique pour les échéances qui nous attendent en 2018.

DFB.de : Vous êtes en tête de la Bundesliga et encore en course pour la coupe d'Allemagne et la Ligue des champions. Tout est en ordre.

Popp : Nous sommes absolument dans nos objectifs et pouvons encore les atteindre dans toutes les compétitions. La Frauen-Bundesliga est particulièrement forte cette année et très équilibrée. Nous devons livrer des performances de premier plan chaque semaine sinon nous ne voulons pas vivre de mauvaises surprises. C’est plus flagrant que ces dernières années. Et au plus tard en mars, nous serons en plein dans les semaines anglaises. C’est pour cela que nous devons poser les bases maintenant.

DFB.de : Comment évaluez-vous votre saison jusqu’à présent, avec six buts en championnat ?

Popp : Ces dernières années, j’ai beaucoup marqué tout au long de la saison. Je me sens en très grande forme en ce moment. Cet été, j’étais abattue quand j’ai dû déclarer forfait pour l’EURO. Maintenant, j’en profite. J’ai pu me préparer comme il fallait toute seule à Wolfsbourg pendant plusieurs semaines. C’est la première fois depuis des années que j’ai pu profiter d’une préparation parfaite. Je pense que cela se ressent dans mes performances sur le terrain. J’aimerais continuer ainsi lors des prochaines semaines et des prochains mois.

DFB.de : Avec l’équipe nationale également ?

Popp : Évidemment. Cela commencera avec les échéances importantes que nous aurons en début d’année prochaine. Nous voulons logiquement nous qualifier pour la Coupe du monde 2019 en France. Cela ne sera pas une partie de plaisir. Mais nous allons tout faire pour réussir.