Actus

Neuer : « Une victoire méritée »

Manuel Neuer et ses coéquipiers bavarois sont pour la onzième fois consécutive en demi-finale de la coupe d’Allemagne après leur victoire contre Schalke 04. Le portier de l’équipe d’Allemagne a déjà atteint le dernier carré du Pokal deux fois avec Schalke et neuf fois avec le Bayern. Pour DFB.de, le joueur de 33 ans se confie sur la victoire contre son ancien club et sur ses ambitions avec le Bayern.

DFB.de : Manuel Neuer, peut-on considérer le match d’aujourd’hui comme une victoire à l’arraché ?

Manuel Neuer : Nous avons été dominants, nous avions plus de 80 pourcent de possession de balle. Nous étions supérieurs dans tous les domaines et nous n’avons pratiquement rien laissé passer. Schalke a essayé de tenir en défense et d’envoyer de longs ballons vers l’avant. C’est à ça que ressemblait la tactique de Schalke. Bien sûr, mener 1-0 est toujours dangereux ; sur un contre d’un joueur rapide comme Kutucu, Raman ou Gregoritsch, tout peut arriver. Néanmoins je trouve qu’en tant qu’équipe, nous nous sommes bien débrouillés défensivement. Il nous manquait juste un deuxième but. Très clairement, c’était une victoire méritée pour nous. On peut être content de la qualification en demi-finale.

DFB.de : Après la victoire 6-0 contre le TSG Hoffenheim, votre coach Hansi Flick a été contraint à quelques changements. Est-ce que cela s’est ressenti en termes de fluidité et d’automatismes ?

Neuer : Non. C’était un match tout à fait différent de celui d’Hoffenheim. Le TSG a essayé de construire depuis l’arrière et de ne pas s’acharner à lancer de longs ballons vers l’avant. Au vu de ce que Schalke a montré, Hoffenheim est une équipe plus forte au niveau du jeu. C’est pourquoi on a dû agir autrement. L’entraineur a opéré des changements, mis Joshua Zirkzee sur le banc et placé Thomas Müller à la pointe de l’attaque. En défense aussi, nous avons dû nous adapter, car Jérôme Boateng est malade.

DFB.de : Selon vous, comment s’est débrouillé Joshua Kimmich en tant que défenseur central ?

Neuer : On l’a déjà vu souvent à ce poste. À nouveau, il a été bon et c’est pour cela qu’il est l’homme du match.

DFB.de : Les tribunes étaient disciplinées aujourd’hui. Y a-t-il un appel à la raison de votre part pour dimanche et le match contre le FC Augsburg ?

Neuer : Non, il n’y a pas d’appel de ma part. Je pense que les règles sont claires. Nous avons déjà répondu à de nombreuses questions lors de la dernière journée et avons envoyé un signal clair.

DFB.de : Quelle que soit la compétition, le Bayern enchaine les victoires. On a l’impression que rien ne peut arrêter cette équipe. Qu’est ce qui vous rend si fort ?

Neuer : Nous avons le bon état d’esprit, nous sommes concentrés. Nous savons aussi que cette tendance peut très vite s’inverser. On l’a vu avec les hauts et les bas de cette saison. Nous étions un peu à la traîne au classement. C’est pourquoi il faut prendre chaque match sérieusement. Nous avons dit il y a quelques semaines que nous n’avions pratiquement plus que des matchs à élimination directe. À présent, on est devant et on ne doit pas se relâcher.

DFB.de : Le triplé est-il envisageable ?

Neuer : Il reste plusieurs candidats au triplé, dont certains ne sont pas en Bundesliga.

DFB.de : Est-ce que vous y croyez ?

Neuer : J’ai confiance en nous. Je ne le dirai pas, parce que l’orgueil a tendance à précéder la chute. Mais le triplé est possible.

[dfb]

Manuel Neuer et ses coéquipiers bavarois sont pour la onzième fois consécutive en demi-finale de la coupe d’Allemagne après leur victoire contre Schalke 04. Le portier de l’équipe d’Allemagne a déjà atteint le dernier carré du Pokal deux fois avec Schalke et neuf fois avec le Bayern. Pour DFB.de, le joueur de 33 ans se confie sur la victoire contre son ancien club et sur ses ambitions avec le Bayern.

DFB.de : Manuel Neuer, peut-on considérer le match d’aujourd’hui comme une victoire à l’arraché ?

Manuel Neuer : Nous avons été dominants, nous avions plus de 80 pourcent de possession de balle. Nous étions supérieurs dans tous les domaines et nous n’avons pratiquement rien laissé passer. Schalke a essayé de tenir en défense et d’envoyer de longs ballons vers l’avant. C’est à ça que ressemblait la tactique de Schalke. Bien sûr, mener 1-0 est toujours dangereux ; sur un contre d’un joueur rapide comme Kutucu, Raman ou Gregoritsch, tout peut arriver. Néanmoins je trouve qu’en tant qu’équipe, nous nous sommes bien débrouillés défensivement. Il nous manquait juste un deuxième but. Très clairement, c’était une victoire méritée pour nous. On peut être content de la qualification en demi-finale.

DFB.de : Après la victoire 6-0 contre le TSG Hoffenheim, votre coach Hansi Flick a été contraint à quelques changements. Est-ce que cela s’est ressenti en termes de fluidité et d’automatismes ?

Neuer : Non. C’était un match tout à fait différent de celui d’Hoffenheim. Le TSG a essayé de construire depuis l’arrière et de ne pas s’acharner à lancer de longs ballons vers l’avant. Au vu de ce que Schalke a montré, Hoffenheim est une équipe plus forte au niveau du jeu. C’est pourquoi on a dû agir autrement. L’entraineur a opéré des changements, mis Joshua Zirkzee sur le banc et placé Thomas Müller à la pointe de l’attaque. En défense aussi, nous avons dû nous adapter, car Jérôme Boateng est malade.

DFB.de : Selon vous, comment s’est débrouillé Joshua Kimmich en tant que défenseur central ?

Neuer : On l’a déjà vu souvent à ce poste. À nouveau, il a été bon et c’est pour cela qu’il est l’homme du match.

DFB.de : Les tribunes étaient disciplinées aujourd’hui. Y a-t-il un appel à la raison de votre part pour dimanche et le match contre le FC Augsburg ?

Neuer : Non, il n’y a pas d’appel de ma part. Je pense que les règles sont claires. Nous avons déjà répondu à de nombreuses questions lors de la dernière journée et avons envoyé un signal clair.

DFB.de : Quelle que soit la compétition, le Bayern enchaine les victoires. On a l’impression que rien ne peut arrêter cette équipe. Qu’est ce qui vous rend si fort ?

Neuer : Nous avons le bon état d’esprit, nous sommes concentrés. Nous savons aussi que cette tendance peut très vite s’inverser. On l’a vu avec les hauts et les bas de cette saison. Nous étions un peu à la traîne au classement. C’est pourquoi il faut prendre chaque match sérieusement. Nous avons dit il y a quelques semaines que nous n’avions pratiquement plus que des matchs à élimination directe. À présent, on est devant et on ne doit pas se relâcher.

DFB.de : Le triplé est-il envisageable ?

Neuer : Il reste plusieurs candidats au triplé, dont certains ne sont pas en Bundesliga.

DFB.de : Est-ce que vous y croyez ?

Neuer : J’ai confiance en nous. Je ne le dirai pas, parce que l’orgueil a tendance à précéder la chute. Mais le triplé est possible.

###more###