Actus

Neuer : « Pas encore au niveau que nous souhaitons »

L’équipe d’Allemagne affronte ces prochains jours la Biélorussie (samedi à 20h45) à Mönchengladbach et l’Irlande du Nord (mardi à 20h45) à Francfort, ses deux derniers matchs de qualifications pour l’EURO 2020. En conférence de presse ce mercredi à Düsseldorf, Manuel Neuer, Leon Goretzka et Oliver Bierhoff ont répondu aux questions.

Manuel Neuer au sujet…

… de l’année écoulée en équipe d’Allemagne : C’est une bonne année selon moi. Une année de transition, de changements. Mais nous n’en sommes pas encore au niveau que nous souhaitons pour l’été prochain. Nous avons fait un pas vers l’avant, mais ne sommes pas encore à 100%, ce qui est dû entre autres à l’absence de nombreux joueurs lors des derniers rassemblements.

… des objectifs pour les deux prochains matchs : Nous voulons les gagner et engranger six points de plus. Comme nous avons pu le voir aux matchs allers, ce sont des adversaires à prendre au sérieux.

… de l’esprit d’équipe : Chacun d’entre nous a le droit à l’erreur, sur le terrain et en dehors. Nous sommes soudés, il y a beaucoup de respect entre nous.

Leon Goretzka au sujet…

… de son retour dans l’équipe : Je suis content, c’est toujours un plaisir de venir. J’ai manqué plusieurs matchs consécutifs, et j’étais donc deux fois plus heureux. On est euphorique quand on revient de blessure.

… de son rôle au milieu de terrain : Cela dépend du système de jeu, mais je suis flexible. Je ne me prends pas la tête, j’essaie d’apporter mes qualités pour aider l’équipe.

… de l’ambiance dans l’équipe : Nous avons fait un pas vers l’avant à ce niveau-là. Nous avons parlé en interne des valeurs et des principes que nous voulons véhiculer. Nous avons un groupe cosmopolite avec des gars supers. Je suis toujours impatient de rejoindre l’équipe, ce qui est une condition indispensable pour connaitre le succès.

… de la hiérarchie : Nous sommes arrivés à un point où tout le monde peut dire ce qu’il pense. Compter 50 sélections n’est pas un prérequis pour parler. Sur le terrain, on attend de chaque joueur qu’il parle. Nous avons tous suivi une bonne formation tactique, ce qui nous permet de bien remplir notre rôle et d’aider les autres à en faire de même. Donner des consignes sur le terrain est bénéfique pour tout le monde, peu importe l’expérience.

Oliver Bierhoff au sujet…

… de la situation au classement : Nous avons notre destin en main. Nous voulons gagner ces deux matchs et voir nos joueurs mettre en pratique ce que veulent les entraîneurs. Ça n’a pas été une année facile, mais elle est très satisfaisante jusqu’ici. Tout ne fonctionne pas encore pendant 90 minutes, ce qui est normal dans cette phase de reconstruction. C’est dommage d’avoir dû faire face à d’aussi nombreuses blessures. L’équipe n’a pas toujours pu grandir ensemble. Mais j’ai toujours vu nos entraîneurs trouver des solutions créatives pour y faire face.

… du patron de la défense en l’absence de Niklas Süle : C’est une bonne question. Nous avons plusieurs joueurs qui ont la qualité pour jouer à son poste. Nous avons bien entendu misé sur Niklas Stark. Matthias Ginter a également de l’expérience. Jonathan Tah a énormément de potentiel. Antonio Rüdiger est très robuste et joue depuis longtemps à un haut niveau en Angleterre. Robin Koch s’est aussi bien intégré. Mais il faut veiller à ce que l’équipe fonctionne bien dans son ensemble, avant de parler des individualités.

… de Toni Kroos : Il est fidèle à l’équipe nationale et a tenu à accompagner l’équipe dans son renouveau. Avec son expérience, il est capable de dicter le rythme du reste de l’équipe. Il est soumis à la concurrence comme tout le monde, mais il a un statut spécial, il est un exemple.

[dfb]

L’équipe d’Allemagne affronte ces prochains jours la Biélorussie (samedi à 20h45) à Mönchengladbach et l’Irlande du Nord (mardi à 20h45) à Francfort, ses deux derniers matchs de qualifications pour l’EURO 2020. En conférence de presse ce mercredi à Düsseldorf, Manuel Neuer, Leon Goretzka et Oliver Bierhoff ont répondu aux questions.

Manuel Neuer au sujet…

… de l’année écoulée en équipe d’Allemagne : C’est une bonne année selon moi. Une année de transition, de changements. Mais nous n’en sommes pas encore au niveau que nous souhaitons pour l’été prochain. Nous avons fait un pas vers l’avant, mais ne sommes pas encore à 100%, ce qui est dû entre autres à l’absence de nombreux joueurs lors des derniers rassemblements.

… des objectifs pour les deux prochains matchs : Nous voulons les gagner et engranger six points de plus. Comme nous avons pu le voir aux matchs allers, ce sont des adversaires à prendre au sérieux.

… de l’esprit d’équipe : Chacun d’entre nous a le droit à l’erreur, sur le terrain et en dehors. Nous sommes soudés, il y a beaucoup de respect entre nous.

Leon Goretzka au sujet…

… de son retour dans l’équipe : Je suis content, c’est toujours un plaisir de venir. J’ai manqué plusieurs matchs consécutifs, et j’étais donc deux fois plus heureux. On est euphorique quand on revient de blessure.

… de son rôle au milieu de terrain : Cela dépend du système de jeu, mais je suis flexible. Je ne me prends pas la tête, j’essaie d’apporter mes qualités pour aider l’équipe.

… de l’ambiance dans l’équipe : Nous avons fait un pas vers l’avant à ce niveau-là. Nous avons parlé en interne des valeurs et des principes que nous voulons véhiculer. Nous avons un groupe cosmopolite avec des gars supers. Je suis toujours impatient de rejoindre l’équipe, ce qui est une condition indispensable pour connaitre le succès.

… de la hiérarchie : Nous sommes arrivés à un point où tout le monde peut dire ce qu’il pense. Compter 50 sélections n’est pas un prérequis pour parler. Sur le terrain, on attend de chaque joueur qu’il parle. Nous avons tous suivi une bonne formation tactique, ce qui nous permet de bien remplir notre rôle et d’aider les autres à en faire de même. Donner des consignes sur le terrain est bénéfique pour tout le monde, peu importe l’expérience.

Oliver Bierhoff au sujet…

… de la situation au classement : Nous avons notre destin en main. Nous voulons gagner ces deux matchs et voir nos joueurs mettre en pratique ce que veulent les entraîneurs. Ça n’a pas été une année facile, mais elle est très satisfaisante jusqu’ici. Tout ne fonctionne pas encore pendant 90 minutes, ce qui est normal dans cette phase de reconstruction. C’est dommage d’avoir dû faire face à d’aussi nombreuses blessures. L’équipe n’a pas toujours pu grandir ensemble. Mais j’ai toujours vu nos entraîneurs trouver des solutions créatives pour y faire face.

… du patron de la défense en l’absence de Niklas Süle : C’est une bonne question. Nous avons plusieurs joueurs qui ont la qualité pour jouer à son poste. Nous avons bien entendu misé sur Niklas Stark. Matthias Ginter a également de l’expérience. Jonathan Tah a énormément de potentiel. Antonio Rüdiger est très robuste et joue depuis longtemps à un haut niveau en Angleterre. Robin Koch s’est aussi bien intégré. Mais il faut veiller à ce que l’équipe fonctionne bien dans son ensemble, avant de parler des individualités.

… de Toni Kroos : Il est fidèle à l’équipe nationale et a tenu à accompagner l’équipe dans son renouveau. Avec son expérience, il est capable de dicter le rythme du reste de l’équipe. Il est soumis à la concurrence comme tout le monde, mais il a un statut spécial, il est un exemple.

###more###