Actus

Neuer : « Nous n’avons pas mérité la qualification pour la phase finale »

Le rêve de soulever une deuxième fois le trophée en quatre ans est brisé. L’Allemagne est éliminée de la Coupe du Monde après une défaite 2-0 contre la Corée du Sud. Le capitaine de la Mannschaft donne ses impressions après la défaite, et évoque son avenir dans l’équipe.

DFB.de : Monsieur Neuer, comment jugez-vous la performance de l’équipe lors du tournoi ?

Manuel Neuer : Il faut analyser calmement tous les matchs que nous avons faits. Il faut le dire, nous n’avons pas mérité la qualification pour la phase finale. Nous n’avons fait aucun match qui a montré une équipe d’Allemagne respectable sur le terrain. Quand on gagne la rencontre contre la Suède en marquant le but de la victoire à la 95e minute mais qu’on perd les deux autres matchs, alors on ne mérite pas de se qualifier. N’importe quelle équipe aurait aimé nous affronter en huitièmes. Comment peut-on devenir dangereux si on ne montre pas ses vraies performances sur le terrain.

DFB.de : Pourquoi l’équipe n’était pas présente sur le terrain ?

Manuel Neuer : Elle était présente sur le terrain. Le problème, c’est que l’on n’a pas remarqué qu’il s’agissait d’une équipe qui veut se faire respecter lors d’une Coupe du Monde. Chaque équipe a attendu nos erreurs, que ce soit le Mexique, la Suède ou la Corée du Sud. Les joueurs adverses savaient qu’ils allaient avoir des opportunités. Lors des tournois précédents, nous n’avions jamais faire ce genre d’erreurs. Nous avons donné une mauvaise image de nous en Russie. Pourquoi nous en sommes arrivés là, je ne peux pas le dire. Nous devons prendre la responsabilité de nos actes. Nous avons tout gâché ensemble.

DFB.de : Joachim Löw avait dit qu’il semblait avoir détecté un excès de confiance chez les joueurs avant le match contre le Mexique. Pensez-vous la même chose ?

Manuel Neuer : Avant que le tournoi commence, on ne sait pas vraiment à quel point on en est. Nous étions tous très motivés. On voulait tout donner sur le terrain. La Coupe du Monde a lieu tous les quatre ans, et on attend impatiemment que ça commence. On s’entraîne si durement pour pouvoir jouer. Montrer une telle performance et être éliminé dès la phase de poule, je n’avais jamais vu ça chez une équipe allemande.

DFB.de : En tant que capitaine, avez-vous certains reproches à vous faire ?

Manuel Neuer : J’ai toujours essayé d’assumer la responsabilité. J’ai essayé de motiver tous les joueurs, que ce soit dans les vestiaires, à l’entraînement ou sur le terrain. Mais je fais partie de l’équipe et c’est aussi en partie de ma faute.

DFB.de : Allez-vous continuer avec l’équipe d’Allemagne ?

Manuel Neuer : Je n’ai pas l’intention d’arrêter.

DFB.de : L’équipe a-t-elle manqué de légèreté ?

Manuel Neuer : Nous avons manqué de rapidité dans les situations de contre, cela a été fatal. Nous n’avons pas été naturels dans notre manière de jouer, de faire des passes. Nous n’avons jamais vraiment fait mal à nos adversaires, à cause de la lenteur de notre jeu. C’est justement qui définissait l’Allemagne, la bonne passe au bon endroit, en cherchant les failles dans la défense adverse. Lors des qualifications pour cette Coupe du Monde, nous l’avions pourtant fait. Nous avons quand même eu quelques occasions mais avons souvent touché le poteau sans jamais faire la différence.

DFB.de : Comment est-ce possible d’adresser une passe au gardien dans la moitié de jeu adverse lors des dernières minutes ?

Manuel Neuer : Nous étions à la 96e minute et perdions 1-0. Nous y avons encore cru. En fait, je voulais centrer le ballon dans la surface de réparation adverse, le deuxième but était entièrement de ma faute.

[dfb]

Le rêve de soulever une deuxième fois le trophée en quatre ans est brisé. L’Allemagne est éliminée de la Coupe du Monde après une défaite 2-0 contre la Corée du Sud. Le capitaine de la Mannschaft donne ses impressions après la défaite, et évoque son avenir dans l’équipe.

DFB.de : Monsieur Neuer, comment jugez-vous la performance de l’équipe lors du tournoi ?

Manuel Neuer : Il faut analyser calmement tous les matchs que nous avons faits. Il faut le dire, nous n’avons pas mérité la qualification pour la phase finale. Nous n’avons fait aucun match qui a montré une équipe d’Allemagne respectable sur le terrain. Quand on gagne la rencontre contre la Suède en marquant le but de la victoire à la 95e minute mais qu’on perd les deux autres matchs, alors on ne mérite pas de se qualifier. N’importe quelle équipe aurait aimé nous affronter en huitièmes. Comment peut-on devenir dangereux si on ne montre pas ses vraies performances sur le terrain.

DFB.de : Pourquoi l’équipe n’était pas présente sur le terrain ?

Manuel Neuer : Elle était présente sur le terrain. Le problème, c’est que l’on n’a pas remarqué qu’il s’agissait d’une équipe qui veut se faire respecter lors d’une Coupe du Monde. Chaque équipe a attendu nos erreurs, que ce soit le Mexique, la Suède ou la Corée du Sud. Les joueurs adverses savaient qu’ils allaient avoir des opportunités. Lors des tournois précédents, nous n’avions jamais faire ce genre d’erreurs. Nous avons donné une mauvaise image de nous en Russie. Pourquoi nous en sommes arrivés là, je ne peux pas le dire. Nous devons prendre la responsabilité de nos actes. Nous avons tout gâché ensemble.

DFB.de : Joachim Löw avait dit qu’il semblait avoir détecté un excès de confiance chez les joueurs avant le match contre le Mexique. Pensez-vous la même chose ?

Manuel Neuer : Avant que le tournoi commence, on ne sait pas vraiment à quel point on en est. Nous étions tous très motivés. On voulait tout donner sur le terrain. La Coupe du Monde a lieu tous les quatre ans, et on attend impatiemment que ça commence. On s’entraîne si durement pour pouvoir jouer. Montrer une telle performance et être éliminé dès la phase de poule, je n’avais jamais vu ça chez une équipe allemande.

DFB.de : En tant que capitaine, avez-vous certains reproches à vous faire ?

Manuel Neuer : J’ai toujours essayé d’assumer la responsabilité. J’ai essayé de motiver tous les joueurs, que ce soit dans les vestiaires, à l’entraînement ou sur le terrain. Mais je fais partie de l’équipe et c’est aussi en partie de ma faute.

DFB.de : Allez-vous continuer avec l’équipe d’Allemagne ?

Manuel Neuer : Je n’ai pas l’intention d’arrêter.

DFB.de : L’équipe a-t-elle manqué de légèreté ?

Manuel Neuer : Nous avons manqué de rapidité dans les situations de contre, cela a été fatal. Nous n’avons pas été naturels dans notre manière de jouer, de faire des passes. Nous n’avons jamais vraiment fait mal à nos adversaires, à cause de la lenteur de notre jeu. C’est justement qui définissait l’Allemagne, la bonne passe au bon endroit, en cherchant les failles dans la défense adverse. Lors des qualifications pour cette Coupe du Monde, nous l’avions pourtant fait. Nous avons quand même eu quelques occasions mais avons souvent touché le poteau sans jamais faire la différence.

DFB.de : Comment est-ce possible d’adresser une passe au gardien dans la moitié de jeu adverse lors des dernières minutes ?

Manuel Neuer : Nous étions à la 96e minute et perdions 1-0. Nous y avons encore cru. En fait, je voulais centrer le ballon dans la surface de réparation adverse, le deuxième but était entièrement de ma faute.