Actus

Mondial 2018 : l’Allemagne dans le groupe F avec le Mexique, la Suède et la Corée du Sud

Le tirage au sort de la Coupe du monde 2018 (14 juin – 15 juillet), effectué aujourd’hui à Moscou, a donné des adversaires intéressants pour l’équipe d’Allemagne de Joachim Löw, tenante du titre. Les boules furent tirées par plusieurs légendes de l’histoire du ballon rond, dont Diego Maradona, Carles Puyol et Fabio Cannavaro. Le trophée mondial fut amené sur la scène du Palais du Kremlin par Miroslav Klose, meilleur buteur de l’histoire des Coupes du monde (16 buts). Dans le groupe F, la Mannschaft affrontera le Mexique, la Suède et la Corée du Sud. Elle débutera son tournoi face au Mexique le 17 juin (à partir de 17h) au stade Loujniki de Moscou, un an seulement après leur dernier duel en demi-finale de la Coupe des confédérations l’été dernier. Après quelques jours de repos, elle affrontera la Suède le 23 juin (à partir de 17h) au stade olympique de Sotchi ; leurs dernières confrontations officielles, lors des qualifications pour le mondial 2014, avaient été très spectaculaires (4-4 et 5-3). L’Allemagne défiera enfin la Corée du Sud le 27 juin (à partir de 16h) à la Kazan Arena.

L’Allemagne connaît désormais sa route menant à la finale : si l’équipe de Joachim Löw termine première de son groupe, elle disputerait son huitième de finale à Saint-Petersbourg, son quart de finale à Samara et enfin sa demi-finale et la finale à Moscou, au stade Loujniki. L’adversaire en huitième de finale serait une équipe du groupe E, qui comprend le Brésil, la Suisse, le Costa Rica et la Serbie ; des retrouvailles avec le Brésil seraient donc d’ores et déjà possibles dès les huitièmes de finale. Des duels contre la France, l’Espagne, l’Argentine et le Portugal ne seraient en revanche possibles qu’à partir des demi-finales.

L’Allemagne connaît bien ses trois adversaires, qu’elle a déjà affrontés à neuf reprises en Coupe du monde, pour huit victoires et une seule défaite remontant à la Coupe du monde 1958 (1-3 contre la Suède).

Le match d’ouverture de la compétition opposera la Russie, pays hôte, à l’Arabie Saoudite le 14 juin 2018 (17h) à Moscou.

Les groupes

Groupe A : Russie, Arabie Saoudite, Égypte, Uruguay

Groupe B : Portugal, Espagne, Maroc, Iran

Groupe C : France, Australie, Pérou, Danemark

Groupe D : Argentine, Islande, Croatie, Nigéria

Groupe E : Brésil, Suisse, Costa Rica, Serbie

Groupe F : Allemagne, Mexique, Suède, Corée du Sud

Groupe G : Belgique, Panama, Tunisie, Angleterre

Groupe H : Pologne, Sénégal, Colombie, Japon

[dfb]

Le tirage au sort de la Coupe du monde 2018 (14 juin – 15 juillet), effectué aujourd’hui à Moscou, a donné des adversaires intéressants pour l’équipe d’Allemagne de Joachim Löw, tenante du titre. Les boules furent tirées par plusieurs légendes de l’histoire du ballon rond, dont Diego Maradona, Carles Puyol et Fabio Cannavaro. Le trophée mondial fut amené sur la scène du Palais du Kremlin par Miroslav Klose, meilleur buteur de l’histoire des Coupes du monde (16 buts). Dans le groupe F, la Mannschaft affrontera le Mexique, la Suède et la Corée du Sud. Elle débutera son tournoi face au Mexique le 17 juin (à partir de 17h) au stade Loujniki de Moscou, un an seulement après leur dernier duel en demi-finale de la Coupe des confédérations l’été dernier. Après quelques jours de repos, elle affrontera la Suède le 23 juin (à partir de 17h) au stade olympique de Sotchi ; leurs dernières confrontations officielles, lors des qualifications pour le mondial 2014, avaient été très spectaculaires (4-4 et 5-3). L’Allemagne défiera enfin la Corée du Sud le 27 juin (à partir de 16h) à la Kazan Arena.

L’Allemagne connaît désormais sa route menant à la finale : si l’équipe de Joachim Löw termine première de son groupe, elle disputerait son huitième de finale à Saint-Petersbourg, son quart de finale à Samara et enfin sa demi-finale et la finale à Moscou, au stade Loujniki. L’adversaire en huitième de finale serait une équipe du groupe E, qui comprend le Brésil, la Suisse, le Costa Rica et la Serbie ; des retrouvailles avec le Brésil seraient donc d’ores et déjà possibles dès les huitièmes de finale. Des duels contre la France, l’Espagne, l’Argentine et le Portugal ne seraient en revanche possibles qu’à partir des demi-finales.

L’Allemagne connaît bien ses trois adversaires, qu’elle a déjà affrontés à neuf reprises en Coupe du monde, pour huit victoires et une seule défaite remontant à la Coupe du monde 1958 (1-3 contre la Suède).

Le match d’ouverture de la compétition opposera la Russie, pays hôte, à l’Arabie Saoudite le 14 juin 2018 (17h) à Moscou.

Les groupes

Groupe A : Russie, Arabie Saoudite, Égypte, Uruguay

Groupe B : Portugal, Espagne, Maroc, Iran

Groupe C : France, Australie, Pérou, Danemark

Groupe D : Argentine, Islande, Croatie, Nigéria

Groupe E : Brésil, Suisse, Costa Rica, Serbie

Groupe F : Allemagne, Mexique, Suède, Corée du Sud

Groupe G : Belgique, Panama, Tunisie, Angleterre

Groupe H : Pologne, Sénégal, Colombie, Japon

###more###