Actus

Meinert : « Imposer notre jeu contre le Nigéria »

Les U20 allemandes débutent leur mondial lundi (13h30, en direct sur Eurosport) contre le Nigéria. La sélectionneuse Maren Meinert évoque ses impressions sur l’entraînement, l’excitation et ses intentions de jeu.

DFB.de : Maren Meinert, vous débutez le mondial U20 féminin lundi contre le Nigéria. Qu’attendez-vous de l’équipe adverse ?

Maren Meinert : Le Nigéria est un très bon adversaire. Nous avons regardé quelques vidéos des matchs de qualification et savons qu’elles ont des joueuses très rapides et qu’elles peuvent jouer très bien vers l’avant. Le Nigéria fut à chaque fois notre adversaire lors des deux finales de mondial U20 que nous avons remportées. Ce match sera donc un véritable indicateur pour nous.

DFB.de : Comment préparez-vous l’équipe pour ce match ?

Meinert : Nous essayons entre autres de simuler des actions de jeu de notre prochain adversaire. Les Nigérianes jouent beaucoup les espaces. Nous devons donc nous préparer à mettre du rythme, à rapidement mettre la pression sur la porteuse du ballon et ne pas se laisser déborder. Nous tâcherons également d'être prudentes et concentrées durant le match afin d’éviter que les joueuses adverses partent dans le dos de notre défense et nous mettent en situation délicate. Le plus important est d’imposer notre propre jeu et de stopper les attaques dangereuses des Nigérianes.

DFB.de : La Coupe du monde commence demain. Les joueuses trépignent-elles d’impatience ?

Meinert : Nous sommes toutes heureuses d’être ici en Bretagne, à Dinard. Les conditions sont idéales à la fois sur et en dehors du terrain. Bien sûr, plus le premier match approche et plus on est tendu. Mais je pense que la joie d'enfin commencer prédomine. Nous avons longtemps attendu la Coupe du monde et voulons désormais nous montrer sur la scène internationale. L’équipe s’est encore plus soudée lors des dernières séances d’entraînement, toutes les joueuses sont en forme. L'équipe est très bien organisée et structurée, ce qui rend la coopération avec les joueuses très agréable. Notre objectif est maintenant de maintenir la tension et la concentration jusqu'au premier match, afin que nous puissions être les plus performantes possibles.

DFB.de : Vous avez entre-temps eu trois séances d’entraînement avec l’équipe. Quelle est l’atmosphère ?

Meinert : Il y a une bonne cohésion dans le groupe, on sent qu’il y a de la concentration. Cela se voit que les joueuses prennent du plaisir à être là en France pour la Coupe du monde. Ce sont de très bons signaux avant notre match d'ouverture contre le Nigéria.

[dh]

Les U20 allemandes débutent leur mondial lundi (13h30, en direct sur Eurosport) contre le Nigéria. La sélectionneuse Maren Meinert évoque ses impressions sur l’entraînement, l’excitation et ses intentions de jeu.

DFB.de : Maren Meinert, vous débutez le mondial U20 féminin lundi contre le Nigéria. Qu’attendez-vous de l’équipe adverse ?

Maren Meinert : Le Nigéria est un très bon adversaire. Nous avons regardé quelques vidéos des matchs de qualification et savons qu’elles ont des joueuses très rapides et qu’elles peuvent jouer très bien vers l’avant. Le Nigéria fut à chaque fois notre adversaire lors des deux finales de mondial U20 que nous avons remportées. Ce match sera donc un véritable indicateur pour nous.

DFB.de : Comment préparez-vous l’équipe pour ce match ?

Meinert : Nous essayons entre autres de simuler des actions de jeu de notre prochain adversaire. Les Nigérianes jouent beaucoup les espaces. Nous devons donc nous préparer à mettre du rythme, à rapidement mettre la pression sur la porteuse du ballon et ne pas se laisser déborder. Nous tâcherons également d'être prudentes et concentrées durant le match afin d’éviter que les joueuses adverses partent dans le dos de notre défense et nous mettent en situation délicate. Le plus important est d’imposer notre propre jeu et de stopper les attaques dangereuses des Nigérianes.

DFB.de : La Coupe du monde commence demain. Les joueuses trépignent-elles d’impatience ?

Meinert : Nous sommes toutes heureuses d’être ici en Bretagne, à Dinard. Les conditions sont idéales à la fois sur et en dehors du terrain. Bien sûr, plus le premier match approche et plus on est tendu. Mais je pense que la joie d'enfin commencer prédomine. Nous avons longtemps attendu la Coupe du monde et voulons désormais nous montrer sur la scène internationale. L’équipe s’est encore plus soudée lors des dernières séances d’entraînement, toutes les joueuses sont en forme. L'équipe est très bien organisée et structurée, ce qui rend la coopération avec les joueuses très agréable. Notre objectif est maintenant de maintenir la tension et la concentration jusqu'au premier match, afin que nous puissions être les plus performantes possibles.

DFB.de : Vous avez entre-temps eu trois séances d’entraînement avec l’équipe. Quelle est l’atmosphère ?

Meinert : Il y a une bonne cohésion dans le groupe, on sent qu’il y a de la concentration. Cela se voit que les joueuses prennent du plaisir à être là en France pour la Coupe du monde. Ce sont de très bons signaux avant notre match d'ouverture contre le Nigéria.

###more###