Actus

Marcus Sorg « Nous aurons une équipe compétitive »

La majeure partie de l’effectif est arrivé à Cologne, alors que trois rencontres internationales se profilent. Avant le duel contre la Turquie (mercredi, 20h45) et les deux matchs de Ligue des nations contre l’Ukraine (samedi, 20h45) et la Suisse (13 octobre, 20h45), le directeur général de la DFB Oliver Bierhoff et le sélectionneur adjoint Marcus Sorg se sont exprimés devant les médias. Retrouvez ci-dessous leurs principales déclarations.

Marcus Sorg à propos…

…De l’état du groupe : Suat Serdar a dû déclarer forfait. Timo Werner est malade et ne voyagera pas aujourd’hui. Mais j’ai bon espoir qu’il pourra nous rejoindre à temps. Tous les autres joueurs présents sur notre liste sont là. Nous allons parler avec l’équipe et avancerons pas à pas. Les séances d’entraînement nous permettront de monter en puissance afin d’être prêt le jour des matchs. Le reste des joueurs arrivera demain soir. Nous aurons donc un entraînement avec l’ensemble du groupe mercredi. Je suis convaincu que nous aurons une équipe compétitive pour affronter la Suisse et l’Ukraine.

…Des objectifs du staff : Le sélectionneur ne se concentre pas uniquement sur le prochain match, mais essaye d’avoir une vue sur le long terme. Un match comme celui contre la Turquie sera l’occasion de tenter de nouvelles choses. Nous devrons obtenir des résultats positifs. Car ce sont eux qui permettent à l’équipe de se développer.

…Du match face à la Turquie : Nous trouverons la bonne combinaison : d’un côté des joueurs déjà dans le rythme, de l’autre ceux qui ont encore besoin de se montrer. Je pense que nous avons la possibilité d’innover, que ce soit sur le plan tactique ou individuel, plus que lors d’une compétition officielle. Nous mettrons en place une équipe bien structurée.

…Des deux néo-internationaux : Nous avons la possibilité d’apporter une certaine nouveauté dans notre onze de départ. Les deux ont une grande chance de faire leurs débuts.

Oliver Bierhoff à propos…

…Du voyage et des mesures d’hygiène : Nous sommes arrivés hier avec le staff. Les joueurs arrivent les uns après les autres et sont directement testés. Nous sommes très disciplinés et suivons les règles en place. C’est comme ça que nous abordons le défi qui nous attend en Ukraine. Nous partons du principe que cela continuera de fonctionner de manière positive.

…Du groupe actuel : Nous avons des joueurs de très grande qualité. Beaucoup se connaissent depuis les équipes de jeunes. Même s’ils évoluent dans des clubs différents, ils ont toujours du plaisir à se revoir et retrouvent rapidement leurs automatismes sur le terrain.

…De la situation en Ukraine : Les joueurs professionnels ont des règles spéciales à suivre. Et je suis persuadé qu’en Ukraine, toutes les procédures sont respectées. Nos sommes conscients de notre responsabilité envers les clubs. Nous serons donc extrêmement prudents.

…Des billets offerts pour le match contre la Turquie (Nous disons « merci ») : Ce n’est pas de notre ressort. Les chiffres des infections augmentent de nouveau. À partir de là, je n’ai pas beaucoup d’espoir que nous puissions jouer devant des spectateurs. La décision nous sera communiquée la veille du match, nous devons attendre.

…De la préparation pour l’EURO l’année prochaine : Le stage de préparation sera-t-il de trop pour les joueurs après cette longue saison ? c’est une autre question. Quoi qu’il arrive, le temps passé ensemble avant le tournoi est important pour mettre en place notre tactique. Donc pour l’instant, il n’y a pas de changement de programme.

[dfb]

La majeure partie de l’effectif est arrivé à Cologne, alors que trois rencontres internationales se profilent. Avant le duel contre la Turquie (mercredi, 20h45) et les deux matchs de Ligue des nations contre l’Ukraine (samedi, 20h45) et la Suisse (13 octobre, 20h45), le directeur général de la DFB Oliver Bierhoff et le sélectionneur adjoint Marcus Sorg se sont exprimés devant les médias. Retrouvez ci-dessous leurs principales déclarations.

Marcus Sorg à propos…

…De l’état du groupe : Suat Serdar a dû déclarer forfait. Timo Werner est malade et ne voyagera pas aujourd’hui. Mais j’ai bon espoir qu’il pourra nous rejoindre à temps. Tous les autres joueurs présents sur notre liste sont là. Nous allons parler avec l’équipe et avancerons pas à pas. Les séances d’entraînement nous permettront de monter en puissance afin d’être prêt le jour des matchs. Le reste des joueurs arrivera demain soir. Nous aurons donc un entraînement avec l’ensemble du groupe mercredi. Je suis convaincu que nous aurons une équipe compétitive pour affronter la Suisse et l’Ukraine.

…Des objectifs du staff : Le sélectionneur ne se concentre pas uniquement sur le prochain match, mais essaye d’avoir une vue sur le long terme. Un match comme celui contre la Turquie sera l’occasion de tenter de nouvelles choses. Nous devrons obtenir des résultats positifs. Car ce sont eux qui permettent à l’équipe de se développer.

…Du match face à la Turquie : Nous trouverons la bonne combinaison : d’un côté des joueurs déjà dans le rythme, de l’autre ceux qui ont encore besoin de se montrer. Je pense que nous avons la possibilité d’innover, que ce soit sur le plan tactique ou individuel, plus que lors d’une compétition officielle. Nous mettrons en place une équipe bien structurée.

…Des deux néo-internationaux : Nous avons la possibilité d’apporter une certaine nouveauté dans notre onze de départ. Les deux ont une grande chance de faire leurs débuts.

Oliver Bierhoff à propos…

…Du voyage et des mesures d’hygiène : Nous sommes arrivés hier avec le staff. Les joueurs arrivent les uns après les autres et sont directement testés. Nous sommes très disciplinés et suivons les règles en place. C’est comme ça que nous abordons le défi qui nous attend en Ukraine. Nous partons du principe que cela continuera de fonctionner de manière positive.

…Du groupe actuel : Nous avons des joueurs de très grande qualité. Beaucoup se connaissent depuis les équipes de jeunes. Même s’ils évoluent dans des clubs différents, ils ont toujours du plaisir à se revoir et retrouvent rapidement leurs automatismes sur le terrain.

…De la situation en Ukraine : Les joueurs professionnels ont des règles spéciales à suivre. Et je suis persuadé qu’en Ukraine, toutes les procédures sont respectées. Nos sommes conscients de notre responsabilité envers les clubs. Nous serons donc extrêmement prudents.

…Des billets offerts pour le match contre la Turquie (Nous disons « merci ») : Ce n’est pas de notre ressort. Les chiffres des infections augmentent de nouveau. À partir de là, je n’ai pas beaucoup d’espoir que nous puissions jouer devant des spectateurs. La décision nous sera communiquée la veille du match, nous devons attendre.

…De la préparation pour l’EURO l’année prochaine : Le stage de préparation sera-t-il de trop pour les joueurs après cette longue saison ? c’est une autre question. Quoi qu’il arrive, le temps passé ensemble avant le tournoi est important pour mettre en place notre tactique. Donc pour l’instant, il n’y a pas de changement de programme.

###more###