Actus

Löw : Trapp, Rüdiger, Koch et Brandt titulaires mercredi

Dernière ligne droite : à l’occasion du match amical face à la République tchèque mercredi soir (20h45) et des matchs d’UEFA Nations League contre l’Ukraine samedi et l’Espagne mardi prochain, la Mannschaft est actuellement à Leipzig pour son dernier rassemblement de l’année 2020. En conférence de presse aujourd’hui, le sélectionneur Joachim Löw et les joueurs Ilkay Gündogan et Kevin Trapp ont répondu aux questions.

Joachim Löw au sujet…

… des titulaires contre la République tchèque : Hier, seuls sept joueurs de champ et un gardien se sont entraînés. Nous devons attendre le dernier entraînement avant la rencontre pour prendre toutes les décisions. Néanmoins, Kevin Trapp débutera le match. Pour Ilkay Gündogan, je déciderai plus tard, car il a joué dimanche et jouera un rôle important en Nations League. Je titulariserai aussi Antonio Rüdiger, Robin Koch et Julian Brandt. Je suis satisfait de Luca Waldschmidt, aussi bien ici que pour ce qu’il fait à Lisbonne. Pour les autres, j’attends de voir ce que donne l’entraînement de ce soir. Benjamin Henrichs est très incertain, en raison de problèmes à la rotule. Et Robin Gosens ne pourra pas jouer demain soir.

… du turnover : Ce n’est pas simple en ce moment de faire souffler certains joueurs, mais nous devons faire face à cette situation. Le renouvellement de notre équipe est un projet clair, et nous savions que nous allions faire face à des résistances et des coups durs. Mais c’est un vrai plaisir de travailler avec ces jeunes joueurs. Je ressens chez eux une grande énergie. Cela vaut la peine de faire confiance à ce groupe élargi. Je suis convaincu qu’ils justifieront cette confiance à l’avenir.

… de la République tchèque : Nous avons analysé le jeu de cette équipe, qui est tout sauf brutal ou basé sur la domination physique. Ils ont un projet de jeu clair, des joueurs très techniques et agissent presque toujours avec un même système tactique. Ils produisent un jeu offensif, même en défendant. C’est une équipe qui produit un football de grande classe et qui a confiance en ses capacités.

… de l’adaptation de la charge de travail : Nous avons décidé que ceux ayant beaucoup joué ces derniers temps ne nous rejoindront que jeudi, afin de pouvoir régénérer tout en restant dans le rythme. Nous verrons ensuite comment nous répartirons la charge de travail ; je ne peux pas encore en juger. Toni Kroos sera suspendu contre l’Ukraine, mais sera disponible contre l’Espagne. Fondamentalement, tous nos joueurs sont capables de disputer les deux matchs.

… des trois débutants potentiels : Ils auront tous les trois certainement l’opportunité d’honorer leur première sélection demain. C’est prévu. Nous avons toujours gardé un œil sur les performances de Philipp Max, à Augsbourg, et depuis récemment à Eindhoven, où il joue très bien. C’est un joueur qui apporte offensivement, de par ses centres, ses coups de pieds arrêtés. Le moment était venu pour moi de le sélectionner, et je compte le faire jouer.

… de Marco Reus : J’ai longuement discuté avec Lucien Favre. S’il y a une personne qui connaisse bien Marco, c’est Lucien. Nous connaissons sa situation, et partagions l’avis que Marco devrait rester à Dortmund pendant ces 14 jours. Il était longtemps blessé et a besoin de stabilité, afin qu’il puisse bien passer l’hiver et revenir dans le rythme.

… du calendrier très chargé des prochains mois : Si nous, les entraîneurs, ne faisons pas extrêmement attention, alors nous aurons de gros problèmes l’année prochaine. Le calendrier est globalement trop chargé, et les joueurs en paient les conséquences. La santé est le plus important, et cette dernière n’est pas garantie en ce moment. Les blessures récurrentes ont une cause. Chaque entraîneur doit agir intelligemment s’il veut disposer de joueurs frais et en bonne santé l’été prochain.

Ilkay Gündogan au sujet…

… de son retour dans l’équipe : J’ai hâte de jouer et je suis heureux d’être de retour. Après ma période de repos forcé, je suis content d’être à nouveau suffisamment dans le rythme pour pouvoir enchaîner les matchs.

… de son rôle lors des prochains matchs : Je m’attends à porter le brassard de capitaine si je joue demain. Je ne le sais pas encore, mais j’en serais très heureux. Je fais partie désormais des joueurs expérimentés de l’équipe, et j’essaie par conséquent de servir d’exemple par mes performances, et de dire les choses si nécessaire. Je suis néanmoins soumis à la concurrence ; c’est bon pour l’équipe et pour moi-même quand les joueurs se bousculent pour gagner leur place. Je ne me vois pas comme un titulaire indiscutable. Je voudrais bien l’être, mais je dois pour cela toujours répondre présent afin d’être sélectionné par le staff.

… de la blessure de Joshua Kimmich : J’ai de la peine pour Joshua, et je lui souhaite de revenir rapidement. Sa personnalité va manquer, mais les joueurs qui seront présents vont donner leur maximum sur le terrain et en dehors. Toni Kroos, les autres leaders et moi-même allons bien faire notre travail et diriger l’équipe.

… de son infection au COVID-19 : Je ne prenais pas le coronavirus pleinement au sérieux au début, mais j’ai aujourd’hui complètement changé d’avis. Je repense souvent à cette période particulièrement pénible. J’étais extrêmement fatigué, et mon sens du goût avait complètement disparu. Cette maladie n’affecte pas seulement physiquement, mais aussi psychologiquement. Je suis désormais entièrement guéri. Les deux premières semaines de reprise de l’entraînement ont été difficiles, mais je peux désormais jouer pendant 90 minutes. Nous avons hâte que les spectateurs reviennent au stade, mais le plus important reste la santé des gens. Lorsque j’étais malade, je me suis beaucoup inquiété pour mes proches, en particulier mes parents et mes grands-parents. Nous avons une responsabilité, ne devons pas être égoïstes et devons protéger les gens autour de nous.

Kevin Trapp au sujet…

… de la situation à son poste : Elle est similaire à celle de ces dernières années. Manuel Neuer est un gardien exceptionnel. Mon objectif personnel est d’être présent lors des grands tournois et de me distinguer par mes performances. Je veux jouer chaque match sans prendre de but. Le fait est que je n’ai encore jamais gagné un match avec l’équipe d’Allemagne, mais j’ai aussi souvent joué contre de très grandes nations, contre lesquelles on ne pouvait pas s’attendre qu’à une victoire.

… du renouvellement de l’équipe : Nous savons ce que nous faisons de bien et de mal. Quand on concède six buts en deux matchs, quelque chose ne va pas. Nous devons encore progresser, ce qui est difficile quand les automatismes manquent, mais cela reste notre objectif pour ces prochains matchs. Nous devons accepter que le renouvellement d’une équipe ne se fasse pas du jour au lendemain. Nos résultats n’ont pas toujours été bons, mais nous avons aussi montré de belles choses. Quand on voit l’enthousiasme des joueurs qui viennent en sélection, on prend beaucoup de plaisir et on sait qu’on recommencera à gagner très bientôt. [dfb]


Dernière ligne droite : à l’occasion du match amical face à la République tchèque mercredi soir (20h45) et des matchs d’UEFA Nations League contre l’Ukraine samedi et l’Espagne mardi prochain, la Mannschaft est actuellement à Leipzig pour son dernier rassemblement de l’année 2020. En conférence de presse aujourd’hui, le sélectionneur Joachim Löw et les joueurs Ilkay Gündogan et Kevin Trapp ont répondu aux questions.

Joachim Löw au sujet…

… des titulaires contre la République tchèque : Hier, seuls sept joueurs de champ et un gardien se sont entraînés. Nous devons attendre le dernier entraînement avant la rencontre pour prendre toutes les décisions. Néanmoins, Kevin Trapp débutera le match. Pour Ilkay Gündogan, je déciderai plus tard, car il a joué dimanche et jouera un rôle important en Nations League. Je titulariserai aussi Antonio Rüdiger, Robin Koch et Julian Brandt. Je suis satisfait de Luca Waldschmidt, aussi bien ici que pour ce qu’il fait à Lisbonne. Pour les autres, j’attends de voir ce que donne l’entraînement de ce soir. Benjamin Henrichs est très incertain, en raison de problèmes à la rotule. Et Robin Gosens ne pourra pas jouer demain soir.

… du turnover : Ce n’est pas simple en ce moment de faire souffler certains joueurs, mais nous devons faire face à cette situation. Le renouvellement de notre équipe est un projet clair, et nous savions que nous allions faire face à des résistances et des coups durs. Mais c’est un vrai plaisir de travailler avec ces jeunes joueurs. Je ressens chez eux une grande énergie. Cela vaut la peine de faire confiance à ce groupe élargi. Je suis convaincu qu’ils justifieront cette confiance à l’avenir.

… de la République tchèque : Nous avons analysé le jeu de cette équipe, qui est tout sauf brutal ou basé sur la domination physique. Ils ont un projet de jeu clair, des joueurs très techniques et agissent presque toujours avec un même système tactique. Ils produisent un jeu offensif, même en défendant. C’est une équipe qui produit un football de grande classe et qui a confiance en ses capacités.

… de l’adaptation de la charge de travail : Nous avons décidé que ceux ayant beaucoup joué ces derniers temps ne nous rejoindront que jeudi, afin de pouvoir régénérer tout en restant dans le rythme. Nous verrons ensuite comment nous répartirons la charge de travail ; je ne peux pas encore en juger. Toni Kroos sera suspendu contre l’Ukraine, mais sera disponible contre l’Espagne. Fondamentalement, tous nos joueurs sont capables de disputer les deux matchs.

… des trois débutants potentiels : Ils auront tous les trois certainement l’opportunité d’honorer leur première sélection demain. C’est prévu. Nous avons toujours gardé un œil sur les performances de Philipp Max, à Augsbourg, et depuis récemment à Eindhoven, où il joue très bien. C’est un joueur qui apporte offensivement, de par ses centres, ses coups de pieds arrêtés. Le moment était venu pour moi de le sélectionner, et je compte le faire jouer.

… de Marco Reus : J’ai longuement discuté avec Lucien Favre. S’il y a une personne qui connaisse bien Marco, c’est Lucien. Nous connaissons sa situation, et partagions l’avis que Marco devrait rester à Dortmund pendant ces 14 jours. Il était longtemps blessé et a besoin de stabilité, afin qu’il puisse bien passer l’hiver et revenir dans le rythme.

… du calendrier très chargé des prochains mois : Si nous, les entraîneurs, ne faisons pas extrêmement attention, alors nous aurons de gros problèmes l’année prochaine. Le calendrier est globalement trop chargé, et les joueurs en paient les conséquences. La santé est le plus important, et cette dernière n’est pas garantie en ce moment. Les blessures récurrentes ont une cause. Chaque entraîneur doit agir intelligemment s’il veut disposer de joueurs frais et en bonne santé l’été prochain.

Ilkay Gündogan au sujet…

… de son retour dans l’équipe : J’ai hâte de jouer et je suis heureux d’être de retour. Après ma période de repos forcé, je suis content d’être à nouveau suffisamment dans le rythme pour pouvoir enchaîner les matchs.

… de son rôle lors des prochains matchs : Je m’attends à porter le brassard de capitaine si je joue demain. Je ne le sais pas encore, mais j’en serais très heureux. Je fais partie désormais des joueurs expérimentés de l’équipe, et j’essaie par conséquent de servir d’exemple par mes performances, et de dire les choses si nécessaire. Je suis néanmoins soumis à la concurrence ; c’est bon pour l’équipe et pour moi-même quand les joueurs se bousculent pour gagner leur place. Je ne me vois pas comme un titulaire indiscutable. Je voudrais bien l’être, mais je dois pour cela toujours répondre présent afin d’être sélectionné par le staff.

… de la blessure de Joshua Kimmich : J’ai de la peine pour Joshua, et je lui souhaite de revenir rapidement. Sa personnalité va manquer, mais les joueurs qui seront présents vont donner leur maximum sur le terrain et en dehors. Toni Kroos, les autres leaders et moi-même allons bien faire notre travail et diriger l’équipe.

… de son infection au COVID-19 : Je ne prenais pas le coronavirus pleinement au sérieux au début, mais j’ai aujourd’hui complètement changé d’avis. Je repense souvent à cette période particulièrement pénible. J’étais extrêmement fatigué, et mon sens du goût avait complètement disparu. Cette maladie n’affecte pas seulement physiquement, mais aussi psychologiquement. Je suis désormais entièrement guéri. Les deux premières semaines de reprise de l’entraînement ont été difficiles, mais je peux désormais jouer pendant 90 minutes. Nous avons hâte que les spectateurs reviennent au stade, mais le plus important reste la santé des gens. Lorsque j’étais malade, je me suis beaucoup inquiété pour mes proches, en particulier mes parents et mes grands-parents. Nous avons une responsabilité, ne devons pas être égoïstes et devons protéger les gens autour de nous.

Kevin Trapp au sujet…

… de la situation à son poste : Elle est similaire à celle de ces dernières années. Manuel Neuer est un gardien exceptionnel. Mon objectif personnel est d’être présent lors des grands tournois et de me distinguer par mes performances. Je veux jouer chaque match sans prendre de but. Le fait est que je n’ai encore jamais gagné un match avec l’équipe d’Allemagne, mais j’ai aussi souvent joué contre de très grandes nations, contre lesquelles on ne pouvait pas s’attendre qu’à une victoire.

… du renouvellement de l’équipe : Nous savons ce que nous faisons de bien et de mal. Quand on concède six buts en deux matchs, quelque chose ne va pas. Nous devons encore progresser, ce qui est difficile quand les automatismes manquent, mais cela reste notre objectif pour ces prochains matchs. Nous devons accepter que le renouvellement d’une équipe ne se fasse pas du jour au lendemain. Nos résultats n’ont pas toujours été bons, mais nous avons aussi montré de belles choses. Quand on voit l’enthousiasme des joueurs qui viennent en sélection, on prend beaucoup de plaisir et on sait qu’on recommencera à gagner très bientôt. ###more###