Actus

Löw : « Nous y avons toujours cru »

Le sélectionneur Joachim Löw s’est confié en interview à propos du match face à la Suède et de son incroyable dénouement. Joachim Löw revient également sur la force de son équipe et sur la situation personnelle de certains de ses joueurs.

Question : Joachim Löw, comme avez-vous vécu cette fin de match pleine d’intensité et le but de Toni Kroos ?

Joachim Löw : J’ai été incroyablement content pour lui car le but que nous avons encaissé est venu de lui et d’une perte de balle, ce qui ne lui arrive que très rarement. Il a normalement un pourcentage de passes réussies avoisinant les 100%. Le fait que cela nous ait coûté un but est malheureux mais le voir relever la tête dans ce match m’a rendu fou de joie.

Question : Qu’est-ce qui vous a plu dans le jeu de votre équipe ?

Joachim Löw : J’ai aimé le fait que nous n’ayons pas perdu nos nerfs en seconde période et que nous ayons commencé à mettre de l’animation dans notre jeu. Nous y avons toujours cru, nous savions que nous pouvions encore inverser le cours du match. Le fait que nous ayons réussi à l’emporter à dix contre onze est sûrement dû à un peu de réussite mais cette victoire est celle du mental, du refus d’abandonner et de la confiance en soi.

Question : Une victoire qui s’est concrétisée seulement quelques instants avant la fin du match …

Joachim Löw : C’était un véritable thriller, plein d’émotion, jusqu’au dernier instant. Nous avons touché le poteau sur une frappe de Julian Brandt, une énorme occasion avec la tête de Mario Gomez. Nous avons tout essayé dans les dix dernières minutes même si nous étions un de moins en phase défensive. Le match a été passionnant jusqu’à la fin. Tous les matchs à enjeu de chaque grand tournoi se joue sur le fil du rasoir. Ce n’est pas la première fois que je vis un tel match. Pour les spectateurs il s’agit de que ce que le football peut offrir de mieux en termes de spectacle.

Question : Un duel face à Brésil est désormais possible en huitième de finale …

Joachim Löw : Je n’ai pas à m’exprimer là-dessus pour le moment, tout cela est encore loin. Dans ce groupe, il y a encore beaucoup de possibilités et nous devons d’abord gagner contre la Corée du Sud. Ensuite nous prendrons les choses comme elles viennent.

Question : Comment allez-vous aborder cette prochaine « finale » face à la Corée du Sud ?

Joachim Löw : Les joueurs étaient fatigués à la du match, Marco Reus a eu des crampes à dix minutes de la fin. Jérôme Boateng est lui suspendu pour le prochain match et Sebastian Rudy a le nez cassé. Nous avons besoin de quelques jours de récupération. Mats Hummels devrait probablement pouvoir jouer, cela nous offre une possibilité supplémentaire en défense.

Question : La profondeur de votre effectif est-elle votre plus grande force dans ce tournoi ?

Joachim Löw : Nous disposons d’alternatives, l’effectif est composé ainsi afin de pouvoir utiliser toutes les possibilités. Ceux qui n’ont pas joué seront quoiqu’il arrive de nouveau utiles sur le terrain. Nous aurons encore besoin de Sami Khedira et Mesut Özil pour la suite du tournoi.

[DFB ]

Le sélectionneur Joachim Löw s’est confié en interview à propos du match face à la Suède et de son incroyable dénouement. Joachim Löw revient également sur la force de son équipe et sur la situation personnelle de certains de ses joueurs.

Question : Joachim Löw, comme avez-vous vécu cette fin de match pleine d’intensité et le but de Toni Kroos ?

Joachim Löw : J’ai été incroyablement content pour lui car le but que nous avons encaissé est venu de lui et d’une perte de balle, ce qui ne lui arrive que très rarement. Il a normalement un pourcentage de passes réussies avoisinant les 100%. Le fait que cela nous ait coûté un but est malheureux mais le voir relever la tête dans ce match m’a rendu fou de joie.

Question : Qu’est-ce qui vous a plu dans le jeu de votre équipe ?

Joachim Löw : J’ai aimé le fait que nous n’ayons pas perdu nos nerfs en seconde période et que nous ayons commencé à mettre de l’animation dans notre jeu. Nous y avons toujours cru, nous savions que nous pouvions encore inverser le cours du match. Le fait que nous ayons réussi à l’emporter à dix contre onze est sûrement dû à un peu de réussite mais cette victoire est celle du mental, du refus d’abandonner et de la confiance en soi.

Question : Une victoire qui s’est concrétisée seulement quelques instants avant la fin du match …

Joachim Löw : C’était un véritable thriller, plein d’émotion, jusqu’au dernier instant. Nous avons touché le poteau sur une frappe de Julian Brandt, une énorme occasion avec la tête de Mario Gomez. Nous avons tout essayé dans les dix dernières minutes même si nous étions un de moins en phase défensive. Le match a été passionnant jusqu’à la fin. Tous les matchs à enjeu de chaque grand tournoi se joue sur le fil du rasoir. Ce n’est pas la première fois que je vis un tel match. Pour les spectateurs il s’agit de que ce que le football peut offrir de mieux en termes de spectacle.

Question : Un duel face à Brésil est désormais possible en huitième de finale …

Joachim Löw : Je n’ai pas à m’exprimer là-dessus pour le moment, tout cela est encore loin. Dans ce groupe, il y a encore beaucoup de possibilités et nous devons d’abord gagner contre la Corée du Sud. Ensuite nous prendrons les choses comme elles viennent.

Question : Comment allez-vous aborder cette prochaine « finale » face à la Corée du Sud ?

Joachim Löw : Les joueurs étaient fatigués à la du match, Marco Reus a eu des crampes à dix minutes de la fin. Jérôme Boateng est lui suspendu pour le prochain match et Sebastian Rudy a le nez cassé. Nous avons besoin de quelques jours de récupération. Mats Hummels devrait probablement pouvoir jouer, cela nous offre une possibilité supplémentaire en défense.

Question : La profondeur de votre effectif est-elle votre plus grande force dans ce tournoi ?

Joachim Löw : Nous disposons d’alternatives, l’effectif est composé ainsi afin de pouvoir utiliser toutes les possibilités. Ceux qui n’ont pas joué seront quoiqu’il arrive de nouveau utiles sur le terrain. Nous aurons encore besoin de Sami Khedira et Mesut Özil pour la suite du tournoi.

###more###