Actus

Löw : « Nous serons d’attaque au mois d’octobre »

Après deux matchs nul 1-1 concédés face à l’Espagne et la Suisse, l’équipe d’Allemagne a signé un faux départ en UEFA Nations League 2020/2021 mais rentre à la maison avec de nombreux enseignements. Entretien avec le sélectionneur Joachim Löw après cette semaine mitigée.

Question : Monsieur Löw, quel bilan tirez-vous de cette semaine en UEFA Nations League, avec deux nuls en deux matchs ?

Joachim Löw :Les sentiments sont mélangés. J’ai certes dit que l’important était la progression, mais gagner nos matchs est aussi notre volonté. J’ai appris de bonnes choses, certaines de nos idées ont bien été mises en place par l’équipe malgré son état actuel, et mes joueurs ont constamment montré de l’envie. Et : quand nous mettons en œuvre ce que nous voulons faire, il y a toujours de bonnes situations de jeu à la clé, avec des ballons récupérés et des occasions créées. Nous n’avons pas tenu pendant 90 minutes, mais c’est compréhensible, car c’était une semaine particulière.

Question : Lors des deux matchs, vous avec opté pour un marquage individuel sur l’ensemble du terrain. Cela a-t-il fonctionné, selon vous ?

Joachim Löw :Nous ne l’avions encore jamais fait, mais c’est quelque chose que je voulais voir dans ces deux matchs. Je savais que l’adversaire nous échapperait ici et là, mais cela s’est quand même bien passé pour nous.

Question : De quoi l’équipe a-t-elle manqué ?

Joachim Löw :Le plus frustrant a été de ne pas avoir réussi à concrétiser nos occasions pour doubler l’écart. C’était le cas dans les deux matchs. Quand on ne saisit pas sa chance, on est puni. C’est récurrent, et nous devons y travailler.

Question : Trouvez-vous que vos jeunes joueurs soient trop timides ?

Joachim Löw :Certains viennent à peine d’arriver, il est donc difficile d’exiger d’eux qu’ils lèvent la voix. C’est une question de maturité et de personnalité. Je leur ai dit que quand on s’aidait mutuellement à voix haute, cela donnait de l’énergie et apportait un coup de pouce considérable. Mais certains préfèrent rester en retrait. Nous devons nous améliorer là-dessus. Cela se passera mieux au mois d’octobre : nous parlerons plus fort lorsque les tauliers de l’équipe seront là.

Question : Est-il difficile pour vous de devoir à nouveau attendre plusieurs semaines avant de voir vos joueurs à l’œuvre, sans rien pouvoir faire ?

Joachim Löw :Je peux tout de même faire des choses. Le mieux serait bien sûr de pouvoir voir des matchs, mais j’y suis préparé. Avant tout, il sera important de contacter ceux qui reviennent de vacances, à savoir les joueurs du Bayern et de Leipzig. Puis, nous analyserons ces deux matchs et déciderons ce qu’il conviendra de faire au mois d’octobre. Les clubs ne joueront que trois matchs d’ici-là, ce sera difficile, il faudra faire appel à un large groupe.

Question : À quoi ressemblera celui du mois d’octobre ?

Joachim Löw :Nous serons au complet pour les matchs d’octobre et de novembre. Sept ou huit joueurs importants seront de retour. Nous serons d’attaque, et nous gagnerons des matchs.

[dfb]

Après deux matchs nul 1-1 concédés face à l’Espagne et la Suisse, l’équipe d’Allemagne a signé un faux départ en UEFA Nations League 2020/2021 mais rentre à la maison avec de nombreux enseignements. Entretien avec le sélectionneur Joachim Löw après cette semaine mitigée.

Question : Monsieur Löw, quel bilan tirez-vous de cette semaine en UEFA Nations League, avec deux nuls en deux matchs ?

Joachim Löw :Les sentiments sont mélangés. J’ai certes dit que l’important était la progression, mais gagner nos matchs est aussi notre volonté. J’ai appris de bonnes choses, certaines de nos idées ont bien été mises en place par l’équipe malgré son état actuel, et mes joueurs ont constamment montré de l’envie. Et : quand nous mettons en œuvre ce que nous voulons faire, il y a toujours de bonnes situations de jeu à la clé, avec des ballons récupérés et des occasions créées. Nous n’avons pas tenu pendant 90 minutes, mais c’est compréhensible, car c’était une semaine particulière.

Question : Lors des deux matchs, vous avec opté pour un marquage individuel sur l’ensemble du terrain. Cela a-t-il fonctionné, selon vous ?

Joachim Löw :Nous ne l’avions encore jamais fait, mais c’est quelque chose que je voulais voir dans ces deux matchs. Je savais que l’adversaire nous échapperait ici et là, mais cela s’est quand même bien passé pour nous.

Question : De quoi l’équipe a-t-elle manqué ?

Joachim Löw :Le plus frustrant a été de ne pas avoir réussi à concrétiser nos occasions pour doubler l’écart. C’était le cas dans les deux matchs. Quand on ne saisit pas sa chance, on est puni. C’est récurrent, et nous devons y travailler.

Question : Trouvez-vous que vos jeunes joueurs soient trop timides ?

Joachim Löw :Certains viennent à peine d’arriver, il est donc difficile d’exiger d’eux qu’ils lèvent la voix. C’est une question de maturité et de personnalité. Je leur ai dit que quand on s’aidait mutuellement à voix haute, cela donnait de l’énergie et apportait un coup de pouce considérable. Mais certains préfèrent rester en retrait. Nous devons nous améliorer là-dessus. Cela se passera mieux au mois d’octobre : nous parlerons plus fort lorsque les tauliers de l’équipe seront là.

Question : Est-il difficile pour vous de devoir à nouveau attendre plusieurs semaines avant de voir vos joueurs à l’œuvre, sans rien pouvoir faire ?

Joachim Löw :Je peux tout de même faire des choses. Le mieux serait bien sûr de pouvoir voir des matchs, mais j’y suis préparé. Avant tout, il sera important de contacter ceux qui reviennent de vacances, à savoir les joueurs du Bayern et de Leipzig. Puis, nous analyserons ces deux matchs et déciderons ce qu’il conviendra de faire au mois d’octobre. Les clubs ne joueront que trois matchs d’ici-là, ce sera difficile, il faudra faire appel à un large groupe.

Question : À quoi ressemblera celui du mois d’octobre ?

Joachim Löw :Nous serons au complet pour les matchs d’octobre et de novembre. Sept ou huit joueurs importants seront de retour. Nous serons d’attaque, et nous gagnerons des matchs.

###more###