Actus

Löw: « Mettre de l'intensité »

Hambourg et la défaite contre les Pays-Bas sont du passé pour la Nationalmannschaft, désormais totalement rivée sur le match contre l’Irlande du Nord (ce soir, 20h45, en direct sur RTL). Avant le 5e match de qualification sur la route de l’Euro 2020, le sélectionneur Joachim Löw et Joshua Kimmich sont revenus sur le match contre les Pays-Bas lors de la conférence d’avant-match dimanche, les changements à venir et l’atmosphère du Windsor Park.

Joachim Löw à propos de…

…La situation actuelle : Nous avons joué quatre matches et nous en avons gagné trois. Que nous pouvions perdre un match, nous l’avions évidemment imaginé. Nous sommes donc dans les clous. Nous avons une culture de la gagne et de rejet de l’échec, qui est important pour le développement de l’équipe. J’ai confiance dans mes joueurs et je suis persuadé qu’ils ont la qualité pour faire de grandes choses dans les mois et années à venir. Ce match est naturellement extrêmement important. Quand on perd à la maison, il n’y a pas d’autre alternative que de viser les trois points. L’Irlande du Nord est leader de ce groupe. Notre unique challenge sera de tout donner pour gagner ce match. Cela sera compliqué. C’est une équipe compliquée à jouer chez elle, mais mes joueurs savent l’importance de ce match.

…Le forfait d’Ilkay Gündogan : Ilkay Gündogan ne pourra pas tenir sa place contre l’Irlande du Nord. Les prises de sang ont indiqué qu’il souffrait d’une grippe, il a donc quitté le groupe. Nico Schulz avait déjà quitté le groupe samedi. Ce n’est pas facile pour nous. Ce n’est pas forcément évident pour une jeune équipe de composer avec beaucoup de changements. Mais nous n’avons pas rappelé de joueurs supplémentaires. Nous avons assez de joueurs pour aborder le match de demain.

…La composition contre l’Irlande du Nord : Il y aura forcément des changements. Il était prévu qu’Ilkay joue demain. Je vais devoir revoir mes plans. Kai Havertz est naturellement une option pour pallier sa défection. Dans les buts, Manuel Neuer sera aligné. Pour combler l’absence de Nico Schulz, j’ai deux options, avec Marcel Halstenberg qui a fait une bonne saison avec Leipzig, et Jonas Hector qui connaît bien notre façon de jouer. Je vais me décider à l’instinct, puisque ce sont des joueurs qui m’ont donné une bonne impression à l’entraînement.

… Les leçons de la défaite de Hambourg : Il y a quelques leçons à tirer de ce match contre le Pays-Bas, mais je n’ai toutefois pas voulu en faire trop sur cette défaite auprès de mes joueurs. L’Irlande du Nord, ce sera un match totalement différent, ils ont une tactique de jeu qui n’a rien à voir avec celle des Néerlandais. Mais les enseignements du match de Hambourg sont importants pour les prochaines échéances et pour le prochain tournoi. Ce qui est sûr, c’est qu’il a parfois manqué de concentration voire la mentalité de vouloir faire mal à chaque duel. L’Irlande du Nord est une équipe très physique. Ce sera un match d’hommes, il faudra monter le curseur d’agressivité demain.

… la configuration tactique : L’Irlande du Nord n’a pas la puissance offensive néerlandaise, c’est certain. Ils jouent avec un attaquant de pointe. Nous allons donc aligner deux défenseurs centraux, et non trois. Ils auront une tactique plutôt défensive.

… l’adversaire nord-irlandais : Nous les avons joués à plusieurs reprises ces dernières années, ici à Belfast notamment. Leur équipe n’a pas énormément évolué depuis, ils ont des automatismes qu’ils ont pu développer encore davantage. Les Nord-Irlandais peuvent porter le danger depuis l’arrière. Ils essaient de trouver des solutions avec un jeu très simple. Leur sélectionneur est là depuis un moment, et cela se voit, leur jeu est rôdé. Il y a en plus une atmosphère incroyable ici dans leur stade. Ils ont les fans les plus bruyants, comme les Irlandais, et ce même si leur équipe est menée. Nous devons nous préparer à cela. Chaque attaque, chaque corner en leur faveur donnera lieu à d’immenses clameurs.

Joshua Kimmich à propos de…

… des bonnes résolutions pour ce match : Nous devrons montrer un visage différent et produire une performance autre que celle de vendredi. Nous devons être conquérants et nous ne pouvons plus nous permettre de faux-pas, nous avons grillé notre joker. Les duels seront un vrai défi. Nous devons l’emporter demain, les positions de départ ne sont plus les mêmes. Celui qui pense que ce sera une promenade de santé, a totalement tort. Nous avons joué ici il y a deux ans. Nous avions eu la chance d’être devant au score assez rapidement. Cela serait l’idéal de reproduire cela demain, cela diminuerait également l’ambiance si tel était le cas.

… le match contre les Pays-Bas : Nous savons que nous n’avons pas fait un bon match contre les Pays-Bas. Tout le monde l’a vu, nous n’avons pas joué de la manière dont nous l’espérions. La défaite fut logique. Nous ne sommes jamais parvenus à prendre le contrôle de ce match. Nos occasions sont souvent venues de contres. Mais on doit faire le break et mener 2-0 à la mi-temps, cela aurait sûrement été très différent par la suite. Il nous manquait non seulement de la combativité, mais également beaucoup d’autres ingrédients.

…Kai Havertz : Kai a la qualité pour être ici, il l’a montré la saison dernière. Il n’a pas souvent commencé de matches en équipe nationale. Mais tous les joueurs peuvent nous aider, cela pousse les autres en créant une émulation.

[dfb]

Hambourg et la défaite contre les Pays-Bas sont du passé pour la Nationalmannschaft, désormais totalement rivée sur le match contre l’Irlande du Nord (ce soir, 20h45, en direct sur RTL). Avant le 5e match de qualification sur la route de l’Euro 2020, le sélectionneur Joachim Löw et Joshua Kimmich sont revenus sur le match contre les Pays-Bas lors de la conférence d’avant-match dimanche, les changements à venir et l’atmosphère du Windsor Park.

Joachim Löw à propos de…

…La situation actuelle : Nous avons joué quatre matches et nous en avons gagné trois. Que nous pouvions perdre un match, nous l’avions évidemment imaginé. Nous sommes donc dans les clous. Nous avons une culture de la gagne et de rejet de l’échec, qui est important pour le développement de l’équipe. J’ai confiance dans mes joueurs et je suis persuadé qu’ils ont la qualité pour faire de grandes choses dans les mois et années à venir. Ce match est naturellement extrêmement important. Quand on perd à la maison, il n’y a pas d’autre alternative que de viser les trois points. L’Irlande du Nord est leader de ce groupe. Notre unique challenge sera de tout donner pour gagner ce match. Cela sera compliqué. C’est une équipe compliquée à jouer chez elle, mais mes joueurs savent l’importance de ce match.

…Le forfait d’Ilkay Gündogan : Ilkay Gündogan ne pourra pas tenir sa place contre l’Irlande du Nord. Les prises de sang ont indiqué qu’il souffrait d’une grippe, il a donc quitté le groupe. Nico Schulz avait déjà quitté le groupe samedi. Ce n’est pas facile pour nous. Ce n’est pas forcément évident pour une jeune équipe de composer avec beaucoup de changements. Mais nous n’avons pas rappelé de joueurs supplémentaires. Nous avons assez de joueurs pour aborder le match de demain.

…La composition contre l’Irlande du Nord : Il y aura forcément des changements. Il était prévu qu’Ilkay joue demain. Je vais devoir revoir mes plans. Kai Havertz est naturellement une option pour pallier sa défection. Dans les buts, Manuel Neuer sera aligné. Pour combler l’absence de Nico Schulz, j’ai deux options, avec Marcel Halstenberg qui a fait une bonne saison avec Leipzig, et Jonas Hector qui connaît bien notre façon de jouer. Je vais me décider à l’instinct, puisque ce sont des joueurs qui m’ont donné une bonne impression à l’entraînement.

… Les leçons de la défaite de Hambourg : Il y a quelques leçons à tirer de ce match contre le Pays-Bas, mais je n’ai toutefois pas voulu en faire trop sur cette défaite auprès de mes joueurs. L’Irlande du Nord, ce sera un match totalement différent, ils ont une tactique de jeu qui n’a rien à voir avec celle des Néerlandais. Mais les enseignements du match de Hambourg sont importants pour les prochaines échéances et pour le prochain tournoi. Ce qui est sûr, c’est qu’il a parfois manqué de concentration voire la mentalité de vouloir faire mal à chaque duel. L’Irlande du Nord est une équipe très physique. Ce sera un match d’hommes, il faudra monter le curseur d’agressivité demain.

… la configuration tactique : L’Irlande du Nord n’a pas la puissance offensive néerlandaise, c’est certain. Ils jouent avec un attaquant de pointe. Nous allons donc aligner deux défenseurs centraux, et non trois. Ils auront une tactique plutôt défensive.

… l’adversaire nord-irlandais : Nous les avons joués à plusieurs reprises ces dernières années, ici à Belfast notamment. Leur équipe n’a pas énormément évolué depuis, ils ont des automatismes qu’ils ont pu développer encore davantage. Les Nord-Irlandais peuvent porter le danger depuis l’arrière. Ils essaient de trouver des solutions avec un jeu très simple. Leur sélectionneur est là depuis un moment, et cela se voit, leur jeu est rôdé. Il y a en plus une atmosphère incroyable ici dans leur stade. Ils ont les fans les plus bruyants, comme les Irlandais, et ce même si leur équipe est menée. Nous devons nous préparer à cela. Chaque attaque, chaque corner en leur faveur donnera lieu à d’immenses clameurs.

Joshua Kimmich à propos de…

… des bonnes résolutions pour ce match : Nous devrons montrer un visage différent et produire une performance autre que celle de vendredi. Nous devons être conquérants et nous ne pouvons plus nous permettre de faux-pas, nous avons grillé notre joker. Les duels seront un vrai défi. Nous devons l’emporter demain, les positions de départ ne sont plus les mêmes. Celui qui pense que ce sera une promenade de santé, a totalement tort. Nous avons joué ici il y a deux ans. Nous avions eu la chance d’être devant au score assez rapidement. Cela serait l’idéal de reproduire cela demain, cela diminuerait également l’ambiance si tel était le cas.

… le match contre les Pays-Bas : Nous savons que nous n’avons pas fait un bon match contre les Pays-Bas. Tout le monde l’a vu, nous n’avons pas joué de la manière dont nous l’espérions. La défaite fut logique. Nous ne sommes jamais parvenus à prendre le contrôle de ce match. Nos occasions sont souvent venues de contres. Mais on doit faire le break et mener 2-0 à la mi-temps, cela aurait sûrement été très différent par la suite. Il nous manquait non seulement de la combativité, mais également beaucoup d’autres ingrédients.

…Kai Havertz : Kai a la qualité pour être ici, il l’a montré la saison dernière. Il n’a pas souvent commencé de matches en équipe nationale. Mais tous les joueurs peuvent nous aider, cela pousse les autres en créant une émulation.

###more###