Actus

Löw : « Les victoires donnent de la confiance en vue de l’EURO »

La Nationalmannschaft a remporté le premier succès de son histoire en Ligue des nations hier soir contre l'Ukraine. Cette victoire est également la première obtenue en 2020, après trois matchs nuls. Pour DFB.de, le sélectionneur national Joachim Löw est revenu sur la rencontre d’hier et a répondu aux critiques.

Question : Joachim Löw, quelles sont vos impressions après cette première victoire en Ligue des nations ?

Joachim Löw : Je suis satisfait de la victoire. Tout n’était pas parfait, mais nous avons montré de bonnes choses. À 2-0, nous avons eu des occasions de tuer le match. De manière générale, nous ne leur avons rien laissé, nous étions bien en place défensivement et parfaitement concentrés.

Question : Que pensez-vous du penalty provoqué en fin de rencontre ?

Joachim Löw : Il était évitable. Niklas Süle aurait simplement dû accompagner l’attaquant ukrainien. Il n’y avait pas de danger.

Question : À part cela, qu’est-ce qui ne vous a pas plu hier ?

Joachim Löw : Nous avons perdu trop de ballons facilement. En première période, nous avons abusé des balles aériennes.

Question : Dernièrement, l’équipe a eu du mal à tenir le résultat lorsqu’elle menait au score. Quelle est l’importance de cette victoire ?

Joachim Löw : Les victoires constituent le ciment qui permet de bâtir une équipe. Elles sont importantes, parce qu’elles permettent de donner de la confiance en vue de l’EURO.

Question : Après les dernières rencontres, beaucoup d’observateurs ont pris la parole et se sont montré extrêmement critiques. Quel effet cela a-t-il eu sur vous ?

Joachim Löw : Tout le monde a le droit de donner son avis. Mais je reste au-dessus de ça. Les gens ne sont pas toujours d’accord, mais c’est quelque chose que je connais depuis 16 ans. Je peux vivre avec les critiques. Le plus important, c’est que nous nous remettions nous-même en question au quotidien. Ce qui m’intéresse, c’est le chemin qui nous mène jusqu’à l’EURO. Après la Coupe du monde 2018, nous étions tombés très bas. Nous ne nous laisserons pas détourner de notre objectif à cause de matchs nuls contre l’Espagne et le Turquie. Nous avons un plan clairement défini et nous en sommes convaincus. J’ai confiance en mes joueurs, nous savons ce que nous faisons.

Question : Vous affrontez la Suisse mardi. Allez-vous procéder à des changements ?

Joachim Löw : C’est important qu’il y ait des automatismes. Les joueurs qui ont débuté hier n’avaient plus joué ensemble depuis plus de dix mois. Je ne changerai pas beaucoup la composition, si tous les joueurs sont en forme.

Question : Vous étiez dans une zone à risque. Comment s’est passé le voyage ?

Joachim Löw : Nous avons suivi les consignes. Je ne me suis pas senti particulièrement en danger. Mais nous devrons faire attention aussi à Cologne.

[dfb]

La Nationalmannschaft a remporté le premier succès de son histoire en Ligue des nations hier soir contre l'Ukraine. Cette victoire est également la première obtenue en 2020, après trois matchs nuls. Pour DFB.de, le sélectionneur national Joachim Löw est revenu sur la rencontre d’hier et a répondu aux critiques.

Question : Joachim Löw, quelles sont vos impressions après cette première victoire en Ligue des nations ?

Joachim Löw : Je suis satisfait de la victoire. Tout n’était pas parfait, mais nous avons montré de bonnes choses. À 2-0, nous avons eu des occasions de tuer le match. De manière générale, nous ne leur avons rien laissé, nous étions bien en place défensivement et parfaitement concentrés.

Question : Que pensez-vous du penalty provoqué en fin de rencontre ?

Joachim Löw : Il était évitable. Niklas Süle aurait simplement dû accompagner l’attaquant ukrainien. Il n’y avait pas de danger.

Question : À part cela, qu’est-ce qui ne vous a pas plu hier ?

Joachim Löw : Nous avons perdu trop de ballons facilement. En première période, nous avons abusé des balles aériennes.

Question : Dernièrement, l’équipe a eu du mal à tenir le résultat lorsqu’elle menait au score. Quelle est l’importance de cette victoire ?

Joachim Löw : Les victoires constituent le ciment qui permet de bâtir une équipe. Elles sont importantes, parce qu’elles permettent de donner de la confiance en vue de l’EURO.

Question : Après les dernières rencontres, beaucoup d’observateurs ont pris la parole et se sont montré extrêmement critiques. Quel effet cela a-t-il eu sur vous ?

Joachim Löw : Tout le monde a le droit de donner son avis. Mais je reste au-dessus de ça. Les gens ne sont pas toujours d’accord, mais c’est quelque chose que je connais depuis 16 ans. Je peux vivre avec les critiques. Le plus important, c’est que nous nous remettions nous-même en question au quotidien. Ce qui m’intéresse, c’est le chemin qui nous mène jusqu’à l’EURO. Après la Coupe du monde 2018, nous étions tombés très bas. Nous ne nous laisserons pas détourner de notre objectif à cause de matchs nuls contre l’Espagne et le Turquie. Nous avons un plan clairement défini et nous en sommes convaincus. J’ai confiance en mes joueurs, nous savons ce que nous faisons.

Question : Vous affrontez la Suisse mardi. Allez-vous procéder à des changements ?

Joachim Löw : C’est important qu’il y ait des automatismes. Les joueurs qui ont débuté hier n’avaient plus joué ensemble depuis plus de dix mois. Je ne changerai pas beaucoup la composition, si tous les joueurs sont en forme.

Question : Vous étiez dans une zone à risque. Comment s’est passé le voyage ?

Joachim Löw : Nous avons suivi les consignes. Je ne me suis pas senti particulièrement en danger. Mais nous devrons faire attention aussi à Cologne.

###more###