Actus

Löw : « Je dois parfois briser des rêves »

Le sélectionneur Joachim Löw a répondu aux nombreuses questions des journalistes concernant son groupe élargi : 27 joueurs qui participeront au stage d’entraînement à Eppan à partir du 23 mai en vue de la Coupe du monde en Russie.

Joachim Löw, au sujet…

… de la difficulté des choix : Le jour de l’annonce du groupe est toujours un peu délicat. D’un côté, la grande joie des joueurs sélectionnés. De l’autre, les déçus, ceux qui restent à quai. Mon travail en tant que sélectionneur est parfois de briser des rêves. Les décisions ne sont jamais prises contre un joueur particulier, mais toujours dans l’intérêt de l’équipe et du succès collectif. Ce sont des choix complexes, nous discutons pendant des semaines sur certains joueurs ou certains postes. Nous analysons les moindres détails, et ce sont ces derniers qui font la différence. Les critères sont clairs : quels sont les joueurs capables d’être au top, physiquement et psychologiquement, après une saison aussi longue ? Tous les joueurs ont été appelés parce qu’ils s’insèrent dans un tout. L’équipe doit fonctionner sur le terrain, et en dehors du terrain. J’ai un message pour les joueurs qui ne figurent pas sur la liste : ce sont de très, très bons footballeurs, de très bonnes personnes, ils ont à chaque fois mérité leurs sélections, et peut-être nous rejoindront-ils après la Coupe du monde.

… de l’objectif en Russie : Nous voulons bien sûr réaliser l’objectif maximal. Nous sommes champions du monde, vainqueurs de la coupe des confédérations et nous voulons défendre notre titre. Il nous reste trois, quatre points majeurs sur lesquels nous devrons travailler au cours du stage d’avant-tournoi. Nous voulons montrer que notre objectif est de ramener la coupe en Allemagne.

… de l’utilité d’un groupe élargi : Par le passé, nous avons fait face à des blessures de joueurs juste avant un tournoi. Appeler un groupe élargi est donc absolument logique. La date limite est le 4 juin, nous voulons nous donner un peu d’air jusque-là.

… de Manuel Neuer : Moi et mon équipe sommes en contact avec lui presque tous les jours depuis quelques semaines. Nous allons à Eppan avec quatre gardiens de but, car Manuel participe pleinement aux séances d’entraînement du Bayern depuis cette semaine. Cela signifie qu’il pourra s’entraîner à 100% avec nous. Nous voulons nous faire une idée et l’observer directement pendant notre stage. Manuel et nous-mêmes sommes conscients de la responsabilité par rapport à l’équipe, à sa santé, aux fans. Est-il en état de réaliser les grandes performances qu’il a l’habitude de montrer ? Nous prendrons une décision le 4 juin ; jusqu’à cette date, nous verrons au jour le jour. Après le stage, nous aurons une discussion ouverte et franche sur sa capacité à jouer la Coupe du monde. Sans matchs dans les jambes, personne n’est capable de jouer un tel tournoi – Manuel le sait. Pour le moment, il va bien, sa blessure est totalement guérie. Il est en pleine possession de ses capacités physiques, et il est notre capitaine. Nous espérons qu’il sera du voyage.

… de Jérôme Boateng : Jérôme a recommencé à courir. Sa blessure sera normalement guérie au cours du stage de préparation. Jérôme est un joueur impossible à remplacer. Nous faisons tout afin qu’il soit prêt.

… de Jonathan Tah : Il a fait de grands progrès, notamment dans la construction. Sa nomination est ainsi complètement justifiée.

… de Marco Reus : Nous sommes heureux qu’il ait pu jouer ces derniers mois sans subir de blessure. Il possède un don spécial, il est une arme différente des autres. Il a une manière de sentir les espaces, une intelligence de jeu, et il est en bonne forme. Il est un joueur capable de créer des choses exceptionnelles, j’attends beaucoup de lui. Nous devrons évidemment doser son entraînement. Nous espérons qu’il restera en forme afin qu’il nous apporte une aide décisive à la Coupe du monde.

… de Mario Götze : Ce n’était pas vraiment sa saison. Il a bien sûr des qualités exceptionnelles, mais il n’était tout simplement pas en forme. J’espère que le début de saison prochaine lui servira de nouveau départ. Cela me fait de la peine, c’était difficile.

… de Sandro Wagner : Des petits détails ont fait la différence. Il s’est donné à 100% chez nous et en club, a fait preuve d’un très bon caractère. Il fallait prendre une décision, et celle-ci a été prise au bénéfice d’autres joueurs. La décision fut prise pour Mario Gomez et Nils Petersen, et non pas contre Sandro Wagner.

… d’Emre Can : Il était absent des terrains pendant assez longtemps, il n’était donc pas envisageable de le prendre. Il ne s’est pas entraîné depuis le mois de mars, l’incertitude était trop grande.

… de l’affaire Özil/Gündogan : La fédération a fait comprendre aux joueurs que leur acte était regrettable. Je trouve personnellement que les deux joueurs ont un excellent caractère. Tous deux ont fait un énorme travail pour l’intégration en Allemagne. Ils vont apprendre de cette situation et nous en discuterons encore une fois avec eux au stage d’entraînement.

[dfb]

Le sélectionneur Joachim Löw a répondu aux nombreuses questions des journalistes concernant son groupe élargi : 27 joueurs qui participeront au stage d’entraînement à Eppan à partir du 23 mai en vue de la Coupe du monde en Russie.

Joachim Löw, au sujet…

… de la difficulté des choix : Le jour de l’annonce du groupe est toujours un peu délicat. D’un côté, la grande joie des joueurs sélectionnés. De l’autre, les déçus, ceux qui restent à quai. Mon travail en tant que sélectionneur est parfois de briser des rêves. Les décisions ne sont jamais prises contre un joueur particulier, mais toujours dans l’intérêt de l’équipe et du succès collectif. Ce sont des choix complexes, nous discutons pendant des semaines sur certains joueurs ou certains postes. Nous analysons les moindres détails, et ce sont ces derniers qui font la différence. Les critères sont clairs : quels sont les joueurs capables d’être au top, physiquement et psychologiquement, après une saison aussi longue ? Tous les joueurs ont été appelés parce qu’ils s’insèrent dans un tout. L’équipe doit fonctionner sur le terrain, et en dehors du terrain. J’ai un message pour les joueurs qui ne figurent pas sur la liste : ce sont de très, très bons footballeurs, de très bonnes personnes, ils ont à chaque fois mérité leurs sélections, et peut-être nous rejoindront-ils après la Coupe du monde.

… de l’objectif en Russie : Nous voulons bien sûr réaliser l’objectif maximal. Nous sommes champions du monde, vainqueurs de la coupe des confédérations et nous voulons défendre notre titre. Il nous reste trois, quatre points majeurs sur lesquels nous devrons travailler au cours du stage d’avant-tournoi. Nous voulons montrer que notre objectif est de ramener la coupe en Allemagne.

… de l’utilité d’un groupe élargi : Par le passé, nous avons fait face à des blessures de joueurs juste avant un tournoi. Appeler un groupe élargi est donc absolument logique. La date limite est le 4 juin, nous voulons nous donner un peu d’air jusque-là.

… de Manuel Neuer : Moi et mon équipe sommes en contact avec lui presque tous les jours depuis quelques semaines. Nous allons à Eppan avec quatre gardiens de but, car Manuel participe pleinement aux séances d’entraînement du Bayern depuis cette semaine. Cela signifie qu’il pourra s’entraîner à 100% avec nous. Nous voulons nous faire une idée et l’observer directement pendant notre stage. Manuel et nous-mêmes sommes conscients de la responsabilité par rapport à l’équipe, à sa santé, aux fans. Est-il en état de réaliser les grandes performances qu’il a l’habitude de montrer ? Nous prendrons une décision le 4 juin ; jusqu’à cette date, nous verrons au jour le jour. Après le stage, nous aurons une discussion ouverte et franche sur sa capacité à jouer la Coupe du monde. Sans matchs dans les jambes, personne n’est capable de jouer un tel tournoi – Manuel le sait. Pour le moment, il va bien, sa blessure est totalement guérie. Il est en pleine possession de ses capacités physiques, et il est notre capitaine. Nous espérons qu’il sera du voyage.

… de Jérôme Boateng : Jérôme a recommencé à courir. Sa blessure sera normalement guérie au cours du stage de préparation. Jérôme est un joueur impossible à remplacer. Nous faisons tout afin qu’il soit prêt.

… de Jonathan Tah : Il a fait de grands progrès, notamment dans la construction. Sa nomination est ainsi complètement justifiée.

… de Marco Reus : Nous sommes heureux qu’il ait pu jouer ces derniers mois sans subir de blessure. Il possède un don spécial, il est une arme différente des autres. Il a une manière de sentir les espaces, une intelligence de jeu, et il est en bonne forme. Il est un joueur capable de créer des choses exceptionnelles, j’attends beaucoup de lui. Nous devrons évidemment doser son entraînement. Nous espérons qu’il restera en forme afin qu’il nous apporte une aide décisive à la Coupe du monde.

… de Mario Götze : Ce n’était pas vraiment sa saison. Il a bien sûr des qualités exceptionnelles, mais il n’était tout simplement pas en forme. J’espère que le début de saison prochaine lui servira de nouveau départ. Cela me fait de la peine, c’était difficile.

… de Sandro Wagner : Des petits détails ont fait la différence. Il s’est donné à 100% chez nous et en club, a fait preuve d’un très bon caractère. Il fallait prendre une décision, et celle-ci a été prise au bénéfice d’autres joueurs. La décision fut prise pour Mario Gomez et Nils Petersen, et non pas contre Sandro Wagner.

… d’Emre Can : Il était absent des terrains pendant assez longtemps, il n’était donc pas envisageable de le prendre. Il ne s’est pas entraîné depuis le mois de mars, l’incertitude était trop grande.

… de l’affaire Özil/Gündogan : La fédération a fait comprendre aux joueurs que leur acte était regrettable. Je trouve personnellement que les deux joueurs ont un excellent caractère. Tous deux ont fait un énorme travail pour l’intégration en Allemagne. Ils vont apprendre de cette situation et nous en discuterons encore une fois avec eux au stage d’entraînement.

###more###