Actus

Löw évoque le Mexique, la Suède et la Corée du Sud

Le sélectionneur s’est exprimé sur les trois adversaires que l’Allemagne affrontera au premier tour de la Coupe du monde en Russie l’été prochain.

Joachim Löw au sujet…

… du Mexique : « Le Mexique est une équipe qui évolue à un excellent niveau technique et tactique. Nous les connaissons bien depuis la Coupe des confédérations, où nous les avons battus (4-1 en demi-finale, ndlr). Ce sera un très gros morceau pour un premier match, il ne faudra pas les prendre à la légère. Ils ont été très performants ces dernières années et ont montré de belles choses dans le jeu.

… de la Suède : La Suède a sorti l’Italie en barrage, il faut donc les respecter. Je n’étais pas surpris de les voir se qualifier. Ce sont des durs, leur esprit d’équipe est très bon, ils sont très confiants et défendent bien. Ils savent que tout est possible pour eux. Je me souviens du score de 4-4 qu’ils avaient obtenu contre nous alors que nous menions 4-0. Il faudra cette fois sans doute mener 5-0 pour nous mettre à l’abri (rire).

… de la Corée du Sud : Les Sud-Coréens courent beaucoup et sont disciplinés. Quand il le faut, ils courent deux fois plus que n’importe quelle autre équipe en temps normal. Le danger est de penser qu’on peut se contenter d’être à 80% ou 90% contre la Suède ou la Corée du Sud. Ces équipes vont se battre et vont absolument tout donner pour atteindre les huitièmes de finale. Je connais beaucoup de joueurs Sud-Coréens, Heung-Min Son de Tottenham évidemment, certains sont aussi en Bundesliga, mais j’ai des difficultés à prononcer leurs noms. Ils ont une très bonne mentalité et sont très rapides. Ils progressent continuellement. En 1981, j’ai joué à l’Eintracht Francfort avec Bum-kun Cha, c’était le meilleur. »

[dfb]

Le sélectionneur s’est exprimé sur les trois adversaires que l’Allemagne affrontera au premier tour de la Coupe du monde en Russie l’été prochain.

Joachim Löw au sujet…

… du Mexique : « Le Mexique est une équipe qui évolue à un excellent niveau technique et tactique. Nous les connaissons bien depuis la Coupe des confédérations, où nous les avons battus (4-1 en demi-finale, ndlr). Ce sera un très gros morceau pour un premier match, il ne faudra pas les prendre à la légère. Ils ont été très performants ces dernières années et ont montré de belles choses dans le jeu.

… de la Suède : La Suède a sorti l’Italie en barrage, il faut donc les respecter. Je n’étais pas surpris de les voir se qualifier. Ce sont des durs, leur esprit d’équipe est très bon, ils sont très confiants et défendent bien. Ils savent que tout est possible pour eux. Je me souviens du score de 4-4 qu’ils avaient obtenu contre nous alors que nous menions 4-0. Il faudra cette fois sans doute mener 5-0 pour nous mettre à l’abri (rire).

… de la Corée du Sud : Les Sud-Coréens courent beaucoup et sont disciplinés. Quand il le faut, ils courent deux fois plus que n’importe quelle autre équipe en temps normal. Le danger est de penser qu’on peut se contenter d’être à 80% ou 90% contre la Suède ou la Corée du Sud. Ces équipes vont se battre et vont absolument tout donner pour atteindre les huitièmes de finale. Je connais beaucoup de joueurs Sud-Coréens, Heung-Min Son de Tottenham évidemment, certains sont aussi en Bundesliga, mais j’ai des difficultés à prononcer leurs noms. Ils ont une très bonne mentalité et sont très rapides. Ils progressent continuellement. En 1981, j’ai joué à l’Eintracht Francfort avec Bum-kun Cha, c’était le meilleur. »

###more###