Actus

Löw : « D’autres nations sont plus avancées que nous »

L’année 2019 de la Mannschaft touche à sa fin. L’équipe d’Allemagne dispute ce mardi (20h45) son 10e et dernier match de l’année, face à l’Irlande du Nord à Francfort-sur-le-Main. Le sélectionneur Joachim Löw et le meneur de jeu Toni Kroos ont répondu aux questions ce lundi en conférence de presse.

Joachim Löw au sujet…

… de l’année de l’équipe d’Allemagne : Je félicite l’équipe, car la qualification pour un tournoi est toujours le plus important. C’est une équipe jeune, qui peut encore terminer première du groupe de qualification. Nous avons connu une année difficile, nous avons renouvelé l’équipe, puis nous avons dû la renouveler une deuxième fois en raison des blessures.

… des qualités de l’équipe : Elle dégage une grande énergie, sur le terrain et en dehors. L’esprit d’équipe est très bon. D’autres nations sont plus avancées que nous, comme l’Angleterre, la France, l’Espagne, l’Italie ou la Belgique. Elles ont connu un renouvellement dans le passé et jouent désormais ensemble depuis trois ou quatre ans. Ce n’est pas notre cas. Je ne nous vois pas comme favori du prochain tournoi.

… des plans face à l’Irlande du Nord : Je vais procéder à quelques changements. Nous avons des joueurs qui ont besoin de temps de jeu. C’est important de laisser en place une certaine colonne vertébrale, mais je veux aussi voir à l’œuvre d’autres joueurs.

… des titulaires contre l’Irlande du Nord : Je compte faire tourner sur le côté gauche. Nico Schulz a des petits problèmes au genou. Je veux donner une chance à Jonas Hector. Marc-André ter Stegen jouera. Au milieu de terrain, je pense qu’Ilkay Gündogan, Toni Kroos et Joshua Kimmich débuteront.

… d’Emre Can : Il fait preuve d’une grande robustesse et de qualités dans les duels. Il a beaucoup d’expérience internationale et son match contre l’Argentine en défense centrale m’a beaucoup plu. Nous comptons sur lui.

… de la blessure de Luca Waldschmidt : Cela nous a tous attristés, surtout au vu de la multiplicité de ses blessures. Il a été opéré au visage, et un ligament de sa cheville est peut-être touché. C’est très dommage pour lui, car il n’a pratiquement pas été sur le terrain. Il est très ambitieux et est excellent dans la finition.

… du tirage au sort de l’EURO le 30 novembre : La méthode n’est pas facile à comprendre, mais que nous soyons dans le chapeau 1 ou 2 ne m’intéresse pas. Le Portugal et la Croatie seront également dans le chapeau 2, et nous pourrons jouer contre de bonnes équipes quoi qu’il advienne. 2018 a montré qu’il faut prendre tous les adversaires très au sérieux, et qu’il faut jouer chaque match de poule comme un match à élimination directe.

… des joueurs absents : Thilo Kehrer s’entraîne normalement depuis deux semaines, mais a encore besoin de temps. Julian Draxler joue sans douleurs. Ils ont tous les deux encore du retard à rattraper. Antonio Rüdiger reprend l’entraînement ce mercredi. Kevin Trapp sera absent longtemps suite à son opération à l’épaule. Il espère faire la préparation hivernale de l’Eintracht Francfort et pouvoir jouer dès la reprise.

… de Niklas Stark : J’attends l’entraînement de ce soir pour savoir si je le ferai jouer, car l’Irlande du Nord a beaucoup de qualité dans les airs. Nos défenseurs devront jouer davantage de ballons aériens qu’ils n’aimeraient. Mais s’il peut être à 100% dans les duels, nous le ferons jouer.

Toni Kroos au sujet…

… de la relation entre l’équipe et ses fans : Quand nous avons entamé un tour d’honneur à Mönchengladbach, j’ai senti beaucoup d’énergie positive venant des tribunes. Les gens qui étaient présents étaient heureux et contents de notre match. Mais on peut dire que la mauvaise coupe du monde est encore présente dans les esprits. Il faut y répondre en tant qu’équipe. Nous montrons de plus en plus de raisons pour les gens de venir au stade. Nous faisons tout pour qu’ils viennent et ne soient pas déçus.

… de son association avec Joshua Kimmich au milieu de terrain : Nous jouons comme cela depuis le premier match post-coupe du monde, et j’en suis très satisfait. Jo sait gêner l’adversaire et trouver des solutions balle au pied. Je ne suis pas surpris que notre association fonctionne. C’est un compartiment de jeu très important pour gagner et dominer.

… du renouveau de l’équipe : On voit qu’il y a beaucoup de potentiel. Tout ne fonctionne pas toujours, mais c’était un renouveau nécessaire. Le sélectionneur a pris de bonnes décisions. Nous avons connu des avancées, et nos jeunes ont pu engranger de l’expérience. Nous verrons si cela suffira l’été prochain pour figurer parmi les meilleurs. J’espère que nous montrerons de belles choses au mois de mars. C’est important de prendre de la confiance en faisant de bons matchs contre de gros adversaires. Je ne peux pas prévoir nos performances à l’EURO, mais je suis optimiste.

[dfb]

L’année 2019 de la Mannschaft touche à sa fin. L’équipe d’Allemagne dispute ce mardi (20h45) son 10e et dernier match de l’année, face à l’Irlande du Nord à Francfort-sur-le-Main. Le sélectionneur Joachim Löw et le meneur de jeu Toni Kroos ont répondu aux questions ce lundi en conférence de presse.

Joachim Löw au sujet…

… de l’année de l’équipe d’Allemagne : Je félicite l’équipe, car la qualification pour un tournoi est toujours le plus important. C’est une équipe jeune, qui peut encore terminer première du groupe de qualification. Nous avons connu une année difficile, nous avons renouvelé l’équipe, puis nous avons dû la renouveler une deuxième fois en raison des blessures.

… des qualités de l’équipe : Elle dégage une grande énergie, sur le terrain et en dehors. L’esprit d’équipe est très bon. D’autres nations sont plus avancées que nous, comme l’Angleterre, la France, l’Espagne, l’Italie ou la Belgique. Elles ont connu un renouvellement dans le passé et jouent désormais ensemble depuis trois ou quatre ans. Ce n’est pas notre cas. Je ne nous vois pas comme favori du prochain tournoi.

… des plans face à l’Irlande du Nord : Je vais procéder à quelques changements. Nous avons des joueurs qui ont besoin de temps de jeu. C’est important de laisser en place une certaine colonne vertébrale, mais je veux aussi voir à l’œuvre d’autres joueurs.

… des titulaires contre l’Irlande du Nord : Je compte faire tourner sur le côté gauche. Nico Schulz a des petits problèmes au genou. Je veux donner une chance à Jonas Hector. Marc-André ter Stegen jouera. Au milieu de terrain, je pense qu’Ilkay Gündogan, Toni Kroos et Joshua Kimmich débuteront.

… d’Emre Can : Il fait preuve d’une grande robustesse et de qualités dans les duels. Il a beaucoup d’expérience internationale et son match contre l’Argentine en défense centrale m’a beaucoup plu. Nous comptons sur lui.

… de la blessure de Luca Waldschmidt : Cela nous a tous attristés, surtout au vu de la multiplicité de ses blessures. Il a été opéré au visage, et un ligament de sa cheville est peut-être touché. C’est très dommage pour lui, car il n’a pratiquement pas été sur le terrain. Il est très ambitieux et est excellent dans la finition.

… du tirage au sort de l’EURO le 30 novembre : La méthode n’est pas facile à comprendre, mais que nous soyons dans le chapeau 1 ou 2 ne m’intéresse pas. Le Portugal et la Croatie seront également dans le chapeau 2, et nous pourrons jouer contre de bonnes équipes quoi qu’il advienne. 2018 a montré qu’il faut prendre tous les adversaires très au sérieux, et qu’il faut jouer chaque match de poule comme un match à élimination directe.

… des joueurs absents : Thilo Kehrer s’entraîne normalement depuis deux semaines, mais a encore besoin de temps. Julian Draxler joue sans douleurs. Ils ont tous les deux encore du retard à rattraper. Antonio Rüdiger reprend l’entraînement ce mercredi. Kevin Trapp sera absent longtemps suite à son opération à l’épaule. Il espère faire la préparation hivernale de l’Eintracht Francfort et pouvoir jouer dès la reprise.

… de Niklas Stark : J’attends l’entraînement de ce soir pour savoir si je le ferai jouer, car l’Irlande du Nord a beaucoup de qualité dans les airs. Nos défenseurs devront jouer davantage de ballons aériens qu’ils n’aimeraient. Mais s’il peut être à 100% dans les duels, nous le ferons jouer.

Toni Kroos au sujet…

… de la relation entre l’équipe et ses fans : Quand nous avons entamé un tour d’honneur à Mönchengladbach, j’ai senti beaucoup d’énergie positive venant des tribunes. Les gens qui étaient présents étaient heureux et contents de notre match. Mais on peut dire que la mauvaise coupe du monde est encore présente dans les esprits. Il faut y répondre en tant qu’équipe. Nous montrons de plus en plus de raisons pour les gens de venir au stade. Nous faisons tout pour qu’ils viennent et ne soient pas déçus.

… de son association avec Joshua Kimmich au milieu de terrain : Nous jouons comme cela depuis le premier match post-coupe du monde, et j’en suis très satisfait. Jo sait gêner l’adversaire et trouver des solutions balle au pied. Je ne suis pas surpris que notre association fonctionne. C’est un compartiment de jeu très important pour gagner et dominer.

… du renouveau de l’équipe : On voit qu’il y a beaucoup de potentiel. Tout ne fonctionne pas toujours, mais c’était un renouveau nécessaire. Le sélectionneur a pris de bonnes décisions. Nous avons connu des avancées, et nos jeunes ont pu engranger de l’expérience. Nous verrons si cela suffira l’été prochain pour figurer parmi les meilleurs. J’espère que nous montrerons de belles choses au mois de mars. C’est important de prendre de la confiance en faisant de bons matchs contre de gros adversaires. Je ne peux pas prévoir nos performances à l’EURO, mais je suis optimiste.

###more###