Actus

Ligue des nations : la Nationalmannschaft reste en première division.

L’Allemagne sera bien présente en première division lors de la prochaine ligue des nations, et ce malgré sa troisième place obtenue dans le groupe 1 au cours de la dernière édition, originellement synonyme de descente. L’UEFA a en effet décidé, au cours de la dernière réunion de son comité exécutif, d’étendre à 16 le nombre d’équipes de la ligue A, au lieu de 12 au départ. Ainsi, les nations ayant terminé dernières de leurs groupes sont tout de même maintenues au plus haut niveau de la compétition.

« Sur le plan sportif, la qualification pour l’EURO 2020 est ma priorité absolue », a réagi le sélectionneur Joachim Löw. « Personnellement, ça a été une surprise d’apprendre que nous étions maintenus. De manière générale, c’est toujours bien de pouvoir se mesurer aux meilleures équipes. »

Bierhoff : « Les affrontements contre les meilleures nations sont très importants. »

Le directeur général de l’équipe nationale, Oliver Bierhoff, s’est également exprimé : « Pour le développement de l’équipe, les affrontements contre les meilleures nations mondiales sont très importants. Pour les supporters également, cela donnera lieu à des rencontres intéressantes. D’un autre côté, cela signifie que nous n’aurons plus la possibilité d’organiser des matchs amicaux comme celui face à l’Argentine en octobre. »

En plus de l’Allemagne, l’Islande, la Pologne et la Croatie sont également maintenues en première division. À cela s’ajoutent les quatre promus de la ligue B : l’Ukraine, la Suède, la Bosnie et le Danemark.

Le tirage au sort se tiendra à Amsterdam le 3 mars, et la compétition se déroulera entre septembre et novembre 2020. Les qualifications pour la coupe du monde 2022 au Qatar commenceront quant à elles en début d’année 2021.

[dfb]

L’Allemagne sera bien présente en première division lors de la prochaine ligue des nations, et ce malgré sa troisième place obtenue dans le groupe 1 au cours de la dernière édition, originellement synonyme de descente. L’UEFA a en effet décidé, au cours de la dernière réunion de son comité exécutif, d’étendre à 16 le nombre d’équipes de la ligue A, au lieu de 12 au départ. Ainsi, les nations ayant terminé dernières de leurs groupes sont tout de même maintenues au plus haut niveau de la compétition.

« Sur le plan sportif, la qualification pour l’EURO 2020 est ma priorité absolue », a réagi le sélectionneur Joachim Löw. « Personnellement, ça a été une surprise d’apprendre que nous étions maintenus. De manière générale, c’est toujours bien de pouvoir se mesurer aux meilleures équipes. »

Bierhoff : « Les affrontements contre les meilleures nations sont très importants. »

Le directeur général de l’équipe nationale, Oliver Bierhoff, s’est également exprimé : « Pour le développement de l’équipe, les affrontements contre les meilleures nations mondiales sont très importants. Pour les supporters également, cela donnera lieu à des rencontres intéressantes. D’un autre côté, cela signifie que nous n’aurons plus la possibilité d’organiser des matchs amicaux comme celui face à l’Argentine en octobre. »

En plus de l’Allemagne, l’Islande, la Pologne et la Croatie sont également maintenues en première division. À cela s’ajoutent les quatre promus de la ligue B : l’Ukraine, la Suède, la Bosnie et le Danemark.

Le tirage au sort se tiendra à Amsterdam le 3 mars, et la compétition se déroulera entre septembre et novembre 2020. Les qualifications pour la coupe du monde 2022 au Qatar commenceront quant à elles en début d’année 2021.

###more###