Actus

Les U21 perdent un match clef en Belgique

Coup dur pour les espoirs allemands dans le cadre de la qualification pour l’EURO. La sélection de la DFB s’incline 4-1 à Louvain contre les U21 belges. C’est la deuxième défaite face aux Diables Rouges, après celle subie à Fribourg en novembre dernier (2-3).

La rencontre débute de la pire manière, puisque Pieper est expulsé dès la 18e minute de jeu pour une faute à l’entrée de la surface. Et la situation s’aggrave dans la foulée, lorsque Tresor Ndayishimiye transforme le coup franc qui suit d’une belle frappe dans la lucarne (19e). Nmecha permet à son équipe de revenir dans la partie à la demi-heure de jeu sur pénalty, mais n’empêche pas la déroute en seconde période.

Car dès le retour des vestiaires, de Ketelaere redonne l’avantage à la Belgique (50e). Ndayishimiye, insaisissable, inscrit ensuite son deuxième but de la journée, sur pénalty (59e) avant d’offrir une passe décisive à Openda (76e).

Les joueurs de Stefan Kuntz n’ont plus leur destin en main pour la qualification directe, les Belges figurant actuellement en tête du groupe avec 10 points, une unité devant l’Allemagne (9 pts) et deux devant la Bosnie (8 pts). La qualification peut néanmoins être validée en terminant dans les cinq meilleurs deuxièmes de groupe.

[dfb]

Coup dur pour les espoirs allemands dans le cadre de la qualification pour l’EURO. La sélection de la DFB s’incline 4-1 à Louvain contre les U21 belges. C’est la deuxième défaite face aux Diables Rouges, après celle subie à Fribourg en novembre dernier (2-3).

La rencontre débute de la pire manière, puisque Pieper est expulsé dès la 18e minute de jeu pour une faute à l’entrée de la surface. Et la situation s’aggrave dans la foulée, lorsque Tresor Ndayishimiye transforme le coup franc qui suit d’une belle frappe dans la lucarne (19e). Nmecha permet à son équipe de revenir dans la partie à la demi-heure de jeu sur pénalty, mais n’empêche pas la déroute en seconde période.

Car dès le retour des vestiaires, de Ketelaere redonne l’avantage à la Belgique (50e). Ndayishimiye, insaisissable, inscrit ensuite son deuxième but de la journée, sur pénalty (59e) avant d’offrir une passe décisive à Openda (76e).

Les joueurs de Stefan Kuntz n’ont plus leur destin en main pour la qualification directe, les Belges figurant actuellement en tête du groupe avec 10 points, une unité devant l’Allemagne (9 pts) et deux devant la Bosnie (8 pts). La qualification peut néanmoins être validée en terminant dans les cinq meilleurs deuxièmes de groupe.