Actus

Les dames de la DFB s’inclinent devant la France

L’équipe d’Allemagne féminine a essuyé un revers lors du dernier match de la SheBelieves Cup aux États-Unis. Au Orlando City Stadium, l’équipe de Steffi Jones a été battue par la France 0-3 (0-1) et termine donc le tournoi à la quatrième et dernière place avec un seul point.

« Nous ne pouvons absolument pas être satisfaites de la prestation livrée aujourd’hui. Nous sommes très déçues », a déclaré la milieu de terrain Sara Däbritz : « Nous devons faire plus ».

Les dames de la DFB ont commencé la partie avec beaucoup d’allant et ont exercé d’entrée un pressing qui a mis la pression aux Françaises. Cependant, la dernière passe en attaque s’est faite attendre. Encore plus surprenant, les Bleues ont pris l’avantage à la dixième minute : Amandine Henry, seule devant la surface de réparation, n’a laissé aucune chance à Almuth Schult avec un tir placé.

En deuxième mi-temps, Jones a fait rentrer Svenja Huth à la place de Lea Schüller et Jacqueline Klasen à la place de Lina Magull. Ces changements se sont rapidement fait sentir : Huth s’est échappé sur l’aile droite mais son offrande a été stoppée à la dernière seconde devant Däbritz qui était montée. L’équipe d’Allemagne a fait des efforts pour hausser le rythme et augmenter la pression mise sur la défense française.

Malgré ce bon début de deuxième mi-temps, le danger se présentait devant le but allemand : Eugénie Le Sommer, libre aux six mètres, fait monter le score à 2-0 (56e). Jones a réagi rapidement en faisant rentrer Linda Dallmann à la place d’Anna Blässe pour apporter une force offensive supplémentaire. Les Françaises pouvaient de nouveau laisser éclater leur joie après un contre de Le Sommer pour Gauvin (68e). Même les entrées tardives de Hasret Kayikci (80e) et de Mandy Islacker (87e) n’ont pas changé la donne. À noter qu’il s’agissait du 100e match de Lena Goeßling sous le maillot de l’équipe nationale. [sid/js]


L’équipe d’Allemagne féminine a essuyé un revers lors du dernier match de la SheBelieves Cup aux États-Unis. Au Orlando City Stadium, l’équipe de Steffi Jones a été battue par la France 0-3 (0-1) et termine donc le tournoi à la quatrième et dernière place avec un seul point.

« Nous ne pouvons absolument pas être satisfaites de la prestation livrée aujourd’hui. Nous sommes très déçues », a déclaré la milieu de terrain Sara Däbritz : « Nous devons faire plus ».

Les dames de la DFB ont commencé la partie avec beaucoup d’allant et ont exercé d’entrée un pressing qui a mis la pression aux Françaises. Cependant, la dernière passe en attaque s’est faite attendre. Encore plus surprenant, les Bleues ont pris l’avantage à la dixième minute : Amandine Henry, seule devant la surface de réparation, n’a laissé aucune chance à Almuth Schult avec un tir placé.

En deuxième mi-temps, Jones a fait rentrer Svenja Huth à la place de Lea Schüller et Jacqueline Klasen à la place de Lina Magull. Ces changements se sont rapidement fait sentir : Huth s’est échappé sur l’aile droite mais son offrande a été stoppée à la dernière seconde devant Däbritz qui était montée. L’équipe d’Allemagne a fait des efforts pour hausser le rythme et augmenter la pression mise sur la défense française.

Malgré ce bon début de deuxième mi-temps, le danger se présentait devant le but allemand : Eugénie Le Sommer, libre aux six mètres, fait monter le score à 2-0 (56e). Jones a réagi rapidement en faisant rentrer Linda Dallmann à la place d’Anna Blässe pour apporter une force offensive supplémentaire. Les Françaises pouvaient de nouveau laisser éclater leur joie après un contre de Le Sommer pour Gauvin (68e). Même les entrées tardives de Hasret Kayikci (80e) et de Mandy Islacker (87e) n’ont pas changé la donne. À noter qu’il s’agissait du 100e match de Lena Goeßling sous le maillot de l’équipe nationale.