Actus

Les Allemandes visent la victoire contre l’Angleterre

Le déplacement perturbé, la patronne de la défense sur la touche : Malgré des circonstances défavorables, l'équipe d’Allemagne féminine veut décrocher sa première victoire en SheBelieves Cup ce soir contre l'Angleterre (21h, en direct sur Sport1) après la courte défaite 0-1 contre les États-Unis, pays hôte du tournoi de quatre nations.

À cause d'une tempête de neige autour de New York, le vol charter prévu vendredi soir de Columbus vers la côte est a été reporté au lendemain matin. La sélection a alors dû faire face à un déménagement imprévu : en raison du manque de capacité dans l'auberge initiale dans la capitale de l'Ohio, la délégation allemande a dû changer d'hôtel.

Jones se méfie du jeu de transition des Anglaises

De plus, après la défaite 0-1 contre les États-Unis championnes du monde, l’expérimentée défenseuse Babett Peter doit déclarer forfait pour le reste du tournoi suite à une blessure au tendon d'Achille. Les Allemandes chercheront toutefois à obtenir un succès dans l’Arena d’Harrison (New Jersey), l’antre des New York Red Bulls, club de MLS. « Nous devons être plus percutantes devant », a déclaré la gardienne Almuth Schult.

Et la sélectionneuse Steffi Jones se méfie des Anglaises : « Elles jouent traditionnellement avec une défense bien organisée et se projettent rapidement vers l’avant. Ce sera intéressant de voir l'influence de la patte du nouvel entraîneur. »

Les Anglaises ont démarré fort la compétition

Pour leur premier match sous les ordres de Phil Neville, les Lionnes ont fait forte impression jeudi en battant la France 4-1 (3-0). Les Bleues, hôtes de la prochaine Coupe du Monde, seront le dernier adversaire de l’Allemagne dans le tournoi mercredi (22h, en direct sur Sport1) à Orlando (Floride).

Les duels avec la sélection anglaise ont toujours été serrés récemment. Depuis le match perdu pour la troisième place de la Coupe du monde 2015 au Canada, les Allemandes ont remporté les deux confrontations avec les Anglaises. La courte défaite (0-1 après prolongation) lors de la petite finale du mondial à Edmonton était d’ailleurs la seule de la sélection allemande, qui veut « se tester contre les meilleures » aux États-Unis avant les qualifications pour la Coupe du monde.

[sid]

Le déplacement perturbé, la patronne de la défense sur la touche : Malgré des circonstances défavorables, l'équipe d’Allemagne féminine veut décrocher sa première victoire en SheBelieves Cup ce soir contre l'Angleterre (21h, en direct sur Sport1) après la courte défaite 0-1 contre les États-Unis, pays hôte du tournoi de quatre nations.

À cause d'une tempête de neige autour de New York, le vol charter prévu vendredi soir de Columbus vers la côte est a été reporté au lendemain matin. La sélection a alors dû faire face à un déménagement imprévu : en raison du manque de capacité dans l'auberge initiale dans la capitale de l'Ohio, la délégation allemande a dû changer d'hôtel.

Jones se méfie du jeu de transition des Anglaises

De plus, après la défaite 0-1 contre les États-Unis championnes du monde, l’expérimentée défenseuse Babett Peter doit déclarer forfait pour le reste du tournoi suite à une blessure au tendon d'Achille. Les Allemandes chercheront toutefois à obtenir un succès dans l’Arena d’Harrison (New Jersey), l’antre des New York Red Bulls, club de MLS. « Nous devons être plus percutantes devant », a déclaré la gardienne Almuth Schult.

Et la sélectionneuse Steffi Jones se méfie des Anglaises : « Elles jouent traditionnellement avec une défense bien organisée et se projettent rapidement vers l’avant. Ce sera intéressant de voir l'influence de la patte du nouvel entraîneur. »

Les Anglaises ont démarré fort la compétition

Pour leur premier match sous les ordres de Phil Neville, les Lionnes ont fait forte impression jeudi en battant la France 4-1 (3-0). Les Bleues, hôtes de la prochaine Coupe du Monde, seront le dernier adversaire de l’Allemagne dans le tournoi mercredi (22h, en direct sur Sport1) à Orlando (Floride).

Les duels avec la sélection anglaise ont toujours été serrés récemment. Depuis le match perdu pour la troisième place de la Coupe du monde 2015 au Canada, les Allemandes ont remporté les deux confrontations avec les Anglaises. La courte défaite (0-1 après prolongation) lors de la petite finale du mondial à Edmonton était d’ailleurs la seule de la sélection allemande, qui veut « se tester contre les meilleures » aux États-Unis avant les qualifications pour la Coupe du monde.

###more###