Actus

Le Bayern en finale contre le RB Leipzig

Le Bayern s’est qualifié pour la 23e fois en finale de la coupe d‘Allemagne. L'équipe de Munich s’est imposée 3-2 (1-0) face au Werder Brême au terme d'une demi-finale captivante, et affrontera le RB Leipzig en finale à Berlin le 25 mai. La série de 37 matchs à domicile sans défaite du Werder a été ainsi brisée ; le Bayern est quant à lui invaincu depuis 30 matchs en coupe. Une victoire en finale contre le RB Leipzig serait synonyme de 19e titre pour les Bavarois.

Dans une première mi-temps légèrement dominée par les visiteurs, ceux derniers prennent l'avantage peu avant la pause, grâce à un but de Robert Lewandowski (36e). En seconde mi-temps, les deux équipes ont obtenu plusieurs occasions franches avant que Thomas Müller, à la 63e minute, ne creuse l’écart. À 0-2 et contre toute attente, Yuya Osako et Milot Rashica ont tous deux fait trembler les filets en moins d’une minute, permettant au Werder d'égaliser (74e et 75e). Cinq minutes plus tard, Lewandowski marqua le but décisif pour le Bayern (80e) sur penalty.

« On s'attendait à un match très serré », a déclaré Thomas Müller. « Avec une telle ambiance, on a pris beaucoup de plaisir. C'était un match enflammé, lors duquel il a fallu tout donner. » Max Kruse, le capitaine de Brême, était logiquement dégrisé au coup de sifflet final : « C’était un match à quitte ou double. Revenir au score comme ça contre le Bayern, c'est bien, mais au final, on a perdu. Il n’y a que ça qui compte. »

[DFB]

Le Bayern s’est qualifié pour la 23e fois en finale de la coupe d‘Allemagne. L'équipe de Munich s’est imposée 3-2 (1-0) face au Werder Brême au terme d'une demi-finale captivante, et affrontera le RB Leipzig en finale à Berlin le 25 mai. La série de 37 matchs à domicile sans défaite du Werder a été ainsi brisée ; le Bayern est quant à lui invaincu depuis 30 matchs en coupe. Une victoire en finale contre le RB Leipzig serait synonyme de 19e titre pour les Bavarois.

Dans une première mi-temps légèrement dominée par les visiteurs, ceux derniers prennent l'avantage peu avant la pause, grâce à un but de Robert Lewandowski (36e). En seconde mi-temps, les deux équipes ont obtenu plusieurs occasions franches avant que Thomas Müller, à la 63e minute, ne creuse l’écart. À 0-2 et contre toute attente, Yuya Osako et Milot Rashica ont tous deux fait trembler les filets en moins d’une minute, permettant au Werder d'égaliser (74e et 75e). Cinq minutes plus tard, Lewandowski marqua le but décisif pour le Bayern (80e) sur penalty.

« On s'attendait à un match très serré », a déclaré Thomas Müller. « Avec une telle ambiance, on a pris beaucoup de plaisir. C'était un match enflammé, lors duquel il a fallu tout donner. » Max Kruse, le capitaine de Brême, était logiquement dégrisé au coup de sifflet final : « C’était un match à quitte ou double. Revenir au score comme ça contre le Bayern, c'est bien, mais au final, on a perdu. Il n’y a que ça qui compte. »