Actus

L’aventure continue à l’EURO U21

Le rêve d’un troisième sacre allemand à l’EURO U21 continue. Opposée à la Roumanie ce mardi à Budapest, l’équipe d’Allemagne des moins de 21 ans a validé sa qualification pour les quarts de finale de la compétition : après 90 minutes de très grande intensité, les hommes de Stefan Kuntz sont parvenus à conserver jusqu’au bout un score de 0-0, synonyme de deuxième place du groupe A derrière les Pays-Bas, larges vainqueurs au même moment face à la Hongrie (6-1).

L’Allemagne aura tremblé jusqu’au bout, manquant de se mettre à l’abri à plusieurs reprises avec notamment un penalty manqué de Lukas Nmecha (72e), une barre transversale adverse trouvée par Amos Pieper (90e) et des occasions en or non concrétisées par Mateo Klimowicz (24e), Mërgim Berisha (42e) ou encore Jonathan Burkardt (75e).

La phase à élimination directe de l’EURO U21 en Hongrie et Slovénie aura lieu du 31 mai au 6 juin. Championne d’Europe de sa classe d’âge en 2009 et 2017, l’équipe d’Allemagne n’est plus qu’à trois victoires d’un exceptionnel troisième sacre.

Les réactions

Stefan Kuntz : Je suis content pour l’équipe, qui s’est offert le droit de jouer une nouvelle fois à un très haut niveau. Je pense que le stage avant les quarts de finale nous permettra de progresser. Notre défense parle d’elle-même, mais nous pouvons encore améliorer des choses dans nos automatismes offensifs. Ces dix jours ont vu naitre au sein de l’équipe un fantastique noyau dur de meneurs, qui se sont occupés de régler les problèmes internes.

Niklas Dorsch : C’était extrêmement difficile. Nous avons obtenu beaucoup d’occasions, sans parvenir à marquer. Mais nous avons très bien défendu.

Nico Schlotterbeck : La Roumanie a bien débuté, et nous a mis sous pression extrême. Après les dix premières minutes, les choses se sont mieux passées. Le penalty manqué nous a un peu fait douter, mais nous avons continué à construire.

Ridle Baku : C’était un match très disputé. La Roumanie a eu des occasions, et nous aussi. Nous sommes très soulagés. Tous nos adversaires étaient désagréables à jouer, mais nous avons plutôt bien géré ce groupe. Il y a de quoi être très satisfait. Nous sommes heureux de participer à la phase finale dans deux mois, et j’espère que nous irons très loin. [dfb]


Le rêve d’un troisième sacre allemand à l’EURO U21 continue. Opposée à la Roumanie ce mardi à Budapest, l’équipe d’Allemagne des moins de 21 ans a validé sa qualification pour les quarts de finale de la compétition : après 90 minutes de très grande intensité, les hommes de Stefan Kuntz sont parvenus à conserver jusqu’au bout un score de 0-0, synonyme de deuxième place du groupe A derrière les Pays-Bas, larges vainqueurs au même moment face à la Hongrie (6-1).

L’Allemagne aura tremblé jusqu’au bout, manquant de se mettre à l’abri à plusieurs reprises avec notamment un penalty manqué de Lukas Nmecha (72e), une barre transversale adverse trouvée par Amos Pieper (90e) et des occasions en or non concrétisées par Mateo Klimowicz (24e), Mërgim Berisha (42e) ou encore Jonathan Burkardt (75e).

La phase à élimination directe de l’EURO U21 en Hongrie et Slovénie aura lieu du 31 mai au 6 juin. Championne d’Europe de sa classe d’âge en 2009 et 2017, l’équipe d’Allemagne n’est plus qu’à trois victoires d’un exceptionnel troisième sacre.

Les réactions

Stefan Kuntz : Je suis content pour l’équipe, qui s’est offert le droit de jouer une nouvelle fois à un très haut niveau. Je pense que le stage avant les quarts de finale nous permettra de progresser. Notre défense parle d’elle-même, mais nous pouvons encore améliorer des choses dans nos automatismes offensifs. Ces dix jours ont vu naitre au sein de l’équipe un fantastique noyau dur de meneurs, qui se sont occupés de régler les problèmes internes.

Niklas Dorsch : C’était extrêmement difficile. Nous avons obtenu beaucoup d’occasions, sans parvenir à marquer. Mais nous avons très bien défendu.

Nico Schlotterbeck : La Roumanie a bien débuté, et nous a mis sous pression extrême. Après les dix premières minutes, les choses se sont mieux passées. Le penalty manqué nous a un peu fait douter, mais nous avons continué à construire.

Ridle Baku : C’était un match très disputé. La Roumanie a eu des occasions, et nous aussi. Nous sommes très soulagés. Tous nos adversaires étaient désagréables à jouer, mais nous avons plutôt bien géré ce groupe. Il y a de quoi être très satisfait. Nous sommes heureux de participer à la phase finale dans deux mois, et j’espère que nous irons très loin. ###more###