Actus

L’Allemagne n’accèdera pas à la phase finale

C’est une défaite historique : il s’agit de la première fois que l’Allemagne est éliminée dès la phase de poule lors d’une Coupe du Monde. Vu que la Suède a largement remporté son match contre le Mexique (3-0), un match nul n’aurait pas suffi à la Mannschaft pour se qualifier. Young-Kwon Kim (94e min.) et Heung-Min Son (96e min.) ont marqué les buts coréens dans le temps additionnel.

La « malédiction du champion du monde » avait déjà frappée la France en 2002, l’Italie en 2010 et l’Espagne en 2014. Les trois équipes tenantes du titre ont été éliminées lors de la phase de poule, comme aujourd’hui l’Allemagne.

Joachim Löw a fait quelques changements dans le onze de départ par rapport au match contre la Suède. À côté de Mats Hummels, Niklas Süle a remplacé Jérôme Boateng, qui avait écopé d’un carton rouge face à la Suède. Les milieux de terrain défensifs ont été Sami Khedira et Toni Kroos. Les rôles offensifs ont été occupés par Marco Reus, Leon Goretzka et Mesut Özil. Timo Werner a joué en pointe. Les défenseurs latéraux ont été Jonas Hector et Joshua Kimmich. Le capitaine Manuel Neuer a disputé son troisième match en Russie.

Les joueurs allemands ont fait une première mi-temps très moyenne. Plusieurs occasions se sont présentées, mais le manque d’inefficacité était palpable. Dès la reprise de la deuxième mi-temps, le discours de Joachim Löw semble avoir eu un impact. Les allemands ont été plus tranchants dans la construction du jeu, la création d’occasion. À partir de la 50e minute, les buts ont commencé à pleuvoir du côté suédois. Une fois l’information transmise aux joueurs, ils étaient conscients que le match nul ne suffirait pas.

Les Allemands n’ont pas eu d’autres choix que d’adopter un jeu extrêmement offensif. Les Coréens ont tiré profit de la situation pour marquer un premier but (94e min.) et ont définitivement brisé le rêve allemand à la 96e minute grâce à Heung-Min Son.

[dfb]

C’est une défaite historique : il s’agit de la première fois que l’Allemagne est éliminée dès la phase de poule lors d’une Coupe du Monde. Vu que la Suède a largement remporté son match contre le Mexique (3-0), un match nul n’aurait pas suffi à la Mannschaft pour se qualifier. Young-Kwon Kim (94e min.) et Heung-Min Son (96e min.) ont marqué les buts coréens dans le temps additionnel.

La « malédiction du champion du monde » avait déjà frappée la France en 2002, l’Italie en 2010 et l’Espagne en 2014. Les trois équipes tenantes du titre ont été éliminées lors de la phase de poule, comme aujourd’hui l’Allemagne.

Joachim Löw a fait quelques changements dans le onze de départ par rapport au match contre la Suède. À côté de Mats Hummels, Niklas Süle a remplacé Jérôme Boateng, qui avait écopé d’un carton rouge face à la Suède. Les milieux de terrain défensifs ont été Sami Khedira et Toni Kroos. Les rôles offensifs ont été occupés par Marco Reus, Leon Goretzka et Mesut Özil. Timo Werner a joué en pointe. Les défenseurs latéraux ont été Jonas Hector et Joshua Kimmich. Le capitaine Manuel Neuer a disputé son troisième match en Russie.

Les joueurs allemands ont fait une première mi-temps très moyenne. Plusieurs occasions se sont présentées, mais le manque d’inefficacité était palpable. Dès la reprise de la deuxième mi-temps, le discours de Joachim Löw semble avoir eu un impact. Les allemands ont été plus tranchants dans la construction du jeu, la création d’occasion. À partir de la 50e minute, les buts ont commencé à pleuvoir du côté suédois. Une fois l’information transmise aux joueurs, ils étaient conscients que le match nul ne suffirait pas.

Les Allemands n’ont pas eu d’autres choix que d’adopter un jeu extrêmement offensif. Les Coréens ont tiré profit de la situation pour marquer un premier but (94e min.) et ont définitivement brisé le rêve allemand à la 96e minute grâce à Heung-Min Son.