Actus

La médaille d’or Fritz-Walter pour Kühn, Bühl et Adeyemi

Cette année, c’est Nicolas Kühn de l’Ajax Amsterdam et Karim Adeyemi du FC Liefering qui se voient décerner la médaille d’or Fritz-Walter . Concernant la meilleure espoir, la DFB a distingué Klara Bühl du SC Fribourg. Cette récompense, distinction la plus importante pour les juniors dans le foot allemand, sera remise le 6 septembre dans l’après-midi, avant le match de qualification pour l’Euro 2020 de l’équipe d’Allemagne contre les Pays-Bas à Hambourg.

Josha Vagnoman (SV Hambourg), Jordan Meyer (VfB Stuttgart) et Lena Sophie Oberdorf (SGS Essen) décrochent le métal argenté. Enfin, Yann Aurel Bisseck (Holstein Kiel), Lazar Samardzic (Hertha BSC) et Gia Corley (FC Bayern Munich) obtiennent la médaille de bronze.

« La médaille Fritz-Walter est la distinction individuelle la plus prestigieuse dans la catégorie des jeunes joueurs » rappelle Joti Chatzialexiou, DTN de la DFB. «Les joueuses et joueurs récompensés ont montré de grandes qualités sportives et ont été des figures prépondérantes de leurs sélections juniors respectives la saison passée. Au-delà de ce qu’ils ont montré sur le terrain, leur ambition, leur esprit d’équipe et leur comportement correspondent parfaitement aux valeurs qu’incarnait Fritz Walter. C’est important pour nous que cette médaille fasse office de stimulant : cela doit les pousser à continuer leur progression, jusqu’aux sélections nationales A, comme l’ont déjà fait Klara Bühl et Lena Sophie Oberdorf. Ces jeunes talents doivent avoir l’ambition de s’y imposer de manière durable ».

Dans les pas de Däbritz, Draxler & co

La DFB offre 20 000€ pour une médaille en or, 15 000€ pour une médaille d’argent et 10 000€ pour du bronze. Cet argent est réparti entre les clubs amateurs, qui ont pris part à la formation du joueur récompensé. Parmi les joueurs les plus illustres récompensés ces dernières années, il est possible de citer Sara Däbritz (2014), Melanie Leupolz (2013), Babett Peter (2007), Anja Mittag (2005), mais également Matthias Ginter (2013), Timo Werner (2013), Leon Goretzka (2012) et Julian Draxler (2011).

Nicolas Kühn et Karim Adeyemi se sont illustrés en équipe de jeunes de l’Ajex Amsterdam et du FC Liefering. Internationaux allemands juniors, le premier fut désigné meilleur espoir U19 tandis que le second, prêté par le RB Salzbourg, est distingué dans la catégorie des U17.

Klara Bühl, désignée meilleure espoir du football féminin en Allemagne, a déjà fait ses galons en professionnels : la joueuse du SC Fribourg figurait en effet dans la liste de l’équipe nationale d’Allemagne lors de la Coupe du Monde 2019 en France.

[rz]

Cette année, c’est Nicolas Kühn de l’Ajax Amsterdam et Karim Adeyemi du FC Liefering qui se voient décerner la médaille d’or Fritz-Walter . Concernant la meilleure espoir, la DFB a distingué Klara Bühl du SC Fribourg. Cette récompense, distinction la plus importante pour les juniors dans le foot allemand, sera remise le 6 septembre dans l’après-midi, avant le match de qualification pour l’Euro 2020 de l’équipe d’Allemagne contre les Pays-Bas à Hambourg.

Josha Vagnoman (SV Hambourg), Jordan Meyer (VfB Stuttgart) et Lena Sophie Oberdorf (SGS Essen) décrochent le métal argenté. Enfin, Yann Aurel Bisseck (Holstein Kiel), Lazar Samardzic (Hertha BSC) et Gia Corley (FC Bayern Munich) obtiennent la médaille de bronze.

« La médaille Fritz-Walter est la distinction individuelle la plus prestigieuse dans la catégorie des jeunes joueurs » rappelle Joti Chatzialexiou, DTN de la DFB. «Les joueuses et joueurs récompensés ont montré de grandes qualités sportives et ont été des figures prépondérantes de leurs sélections juniors respectives la saison passée. Au-delà de ce qu’ils ont montré sur le terrain, leur ambition, leur esprit d’équipe et leur comportement correspondent parfaitement aux valeurs qu’incarnait Fritz Walter. C’est important pour nous que cette médaille fasse office de stimulant : cela doit les pousser à continuer leur progression, jusqu’aux sélections nationales A, comme l’ont déjà fait Klara Bühl et Lena Sophie Oberdorf. Ces jeunes talents doivent avoir l’ambition de s’y imposer de manière durable ».

Dans les pas de Däbritz, Draxler & co

La DFB offre 20 000€ pour une médaille en or, 15 000€ pour une médaille d’argent et 10 000€ pour du bronze. Cet argent est réparti entre les clubs amateurs, qui ont pris part à la formation du joueur récompensé. Parmi les joueurs les plus illustres récompensés ces dernières années, il est possible de citer Sara Däbritz (2014), Melanie Leupolz (2013), Babett Peter (2007), Anja Mittag (2005), mais également Matthias Ginter (2013), Timo Werner (2013), Leon Goretzka (2012) et Julian Draxler (2011).

Nicolas Kühn et Karim Adeyemi se sont illustrés en équipe de jeunes de l’Ajex Amsterdam et du FC Liefering. Internationaux allemands juniors, le premier fut désigné meilleur espoir U19 tandis que le second, prêté par le RB Salzbourg, est distingué dans la catégorie des U17.

Klara Bühl, désignée meilleure espoir du football féminin en Allemagne, a déjà fait ses galons en professionnels : la joueuse du SC Fribourg figurait en effet dans la liste de l’équipe nationale d’Allemagne lors de la Coupe du Monde 2019 en France.