Actus

La DFL recommende la suspension de la Bundesliga jusqu'au 30 avril

En amont de l'assemblée générale des clubs de première et deuxième division allemande le 31 mars, le comité exécutif de la ligue allemande de football (DFL) s'est réuni mardi lors d'une vidéoconférence longue de plusieurs heures. Compte tenu des nombreuses conséquences de la crise du coronavirus, plusieurs scénarios ont été examinés. Les différentes options envisageables ont été passées en revue et seront développées cette semaine, avant d'être proposées à l'assemblée générale.

Le comité est conscient que tous les scénarios et toutes les solutions envisagées sont dépendantes de facteurs exogènes, comme la façon dont le virus va continuer à se propager ou les mesures prises par la classe politique. En sachant que les clubs et la DFL n'ont que peu ou pas d'influence sur ces deux facteurs, le comité recommandera à l'assemblée générale la suspension des matchs des deux premières divisions jusqu'au 30 avril au plus tôt.

Report de l'appel d'offres pour les droits médiatiques

Au vu de l'impact potentiellement désastreux de la situation sur les clubs et sur les 56 000 personnes qui travaillent directement ou indirectement pour eux, l'assemblée générale du 16 mars dernier a fixé à l'unanimité l'objectif de terminer la saison au 30 juin, dans la mesure où les dispositions légales et la situation le permettraient. À cet égard, la DFL travaille sans relâche à la préparation de matchs qui seraient - dès que la situation le permettra - joués à huis clos et avec le minimum de personnes présentes au niveau de l'organisation et des médias. Contrairement aux manifestations amateurs ou aux autres évènements non-sportifs, ne seraient présents dans le stade que le personnel vital au bon déroulement du match.

Au vu de la situation, le comité a également décidé de repousser l'appel d'offres pour les droits médiatiques. Initialement prévu au mois de mai, il est prévu d'attribuer les droits à partir de juin. Vendredi, le Bundeskartellamt (l'autorité de concurrence allemande) a accepté le plan de commercialisation présenté par la DFL. Mais pour l'instant, l'objectif principal est de se concentrer sur la résolution des problèmes actuels.

[dfb]

En amont de l'assemblée générale des clubs de première et deuxième division allemande le 31 mars, le comité exécutif de la ligue allemande de football (DFL) s'est réuni mardi lors d'une vidéoconférence longue de plusieurs heures. Compte tenu des nombreuses conséquences de la crise du coronavirus, plusieurs scénarios ont été examinés. Les différentes options envisageables ont été passées en revue et seront développées cette semaine, avant d'être proposées à l'assemblée générale.

Le comité est conscient que tous les scénarios et toutes les solutions envisagées sont dépendantes de facteurs exogènes, comme la façon dont le virus va continuer à se propager ou les mesures prises par la classe politique. En sachant que les clubs et la DFL n'ont que peu ou pas d'influence sur ces deux facteurs, le comité recommandera à l'assemblée générale la suspension des matchs des deux premières divisions jusqu'au 30 avril au plus tôt.

Report de l'appel d'offres pour les droits médiatiques

Au vu de l'impact potentiellement désastreux de la situation sur les clubs et sur les 56 000 personnes qui travaillent directement ou indirectement pour eux, l'assemblée générale du 16 mars dernier a fixé à l'unanimité l'objectif de terminer la saison au 30 juin, dans la mesure où les dispositions légales et la situation le permettraient. À cet égard, la DFL travaille sans relâche à la préparation de matchs qui seraient - dès que la situation le permettra - joués à huis clos et avec le minimum de personnes présentes au niveau de l'organisation et des médias. Contrairement aux manifestations amateurs ou aux autres évènements non-sportifs, ne seraient présents dans le stade que le personnel vital au bon déroulement du match.

Au vu de la situation, le comité a également décidé de repousser l'appel d'offres pour les droits médiatiques. Initialement prévu au mois de mai, il est prévu d'attribuer les droits à partir de juin. Vendredi, le Bundeskartellamt (l'autorité de concurrence allemande) a accepté le plan de commercialisation présenté par la DFL. Mais pour l'instant, l'objectif principal est de se concentrer sur la résolution des problèmes actuels.