Actus

La 200e victoire allemande à l’extérieur ?

Un record, une barre symbolique et beaucoup de prestige : le match de ce samedi (20h45, en direct sur ZDF) contre les Pays-Bas pourrait être historique pour la Mannschaft. Le sélectionneur Joachim Löw devrait établir le record de rencontres sur le banc allemand à 168 alors que la sélection pourrait signer sa 200e victoire à l’extérieur. Voici ce qu’il faut retenir de ces confrontations toujours disputées contre les Oranje.

Habitude : L’Allemagne a affronté les Pays-Bas à 40 reprises (comme l’Autriche), seule la Suisse a disputé plus de matchs contre la Mannschaft (51). Pour les Néerlandais, l’Allemagne est le deuxième adversaire le plus fréquent derrière la Belgique (126). Le bilan des confrontations est à l’avantage de l’Allemagne, avec 15 victoires pour 15 matchs nuls et 10 défaites.

Matchs nuls à foison : Les Pays-Bas sont l’adversaire contre lequel l’Allemagne a fait le plus de matchs nuls (15). Les Néerlandais n’ont perdu et fait match nul plus souvent que contre la Belgique (41 nuls et 30 défaites). La dernière confrontation entre les deux nations remonte au 14 novembre 2012 à Amsterdam et s’était achevée sur le score de 0-0, 14 ans après le dernier 0-0 entre les deux équipes.

Bon bilan : L’Allemagne est invaincue depuis cinq matchs contre les Pays-Bas (deux victoires, trois matchs nuls) et n’a encaissé qu’un seul but sur les trois dernières confrontations. La dernière défaite contre les Oranje remonte au 20 novembre 2002 (1-3). L’Allemagne n’a perdu que deux fois lors des dix dernières rencontres compétitives (pour quatre victoires et quatre matchs nuls). La sélection allemande n’a plus gagné depuis trois rencontres sur le sol néerlandais (deux nuls, une défaite), la dernière victoire allemande ayant eu lieu le 24 avril 1996 (1-0) grâce à un but sur penalty de Jürgen Klinsmann en préparation pour l’EURO. La Mannschaft ne compte toutefois qu’une seule défaite lors de ses onze derniers déplacements aux Pays-Bas (1-2 en février 2000 à Amsterdam). Le seul match compétitif s’étant déroulé aux Pays-Bas fut un match nul 1-1 à Amsterdam en avril 1989, pour le compte des éliminatoires du mondial 1990. Avant le match nul 0-0 du 14 novembre 2012, l’Allemagne avait toujours marqué lors des 15 matchs précédents sur le sol néerlandais, pour un total de 32 réalisations.

Festival de buts : Les Pays-Bas et l’Allemagne ont enregistré le match nul le plus prolifique de leur histoire lors de la confrontation du 24 mars 1912 à Zwolle, qui s’est terminée sur le score de 5-5 (les Pays-Bas referont ce résultat en 1999 contre la Belgique). Deux ans plus tard, pour le dernier match de l’Allemagne avant la Première guerre mondiale, les deux nations se sont quittées sur le score de 4-4. La Mannschaft a signé sa plus large victoire contre les Oranje (7-0) le 21 octobre 1959 à Müngersdorfer. Uwe Seeler y avait notamment inscrit son premier triplé en sélection.

Première historique : Le premier match en compétition entre les deux pays fut la finale de la Coupe du monde 1974 à l’Olympiastadion de Munich, qui marque le début de la rivalité entre les deux nations. Les Pays-Bas ont ouvert le score après deux minutes de jeu seulement sur un penalty transformé par Johan Neeskens consécutif à une faute d’Uli Hoeneß sur Johan Cruyff. Paul Breitner égalisa à la 25e minute, également sur penalty, avant que Gerd Müller n’inscrive à la 43e minute le but de la victoire et du deuxième titre mondial pour l’Allemagne – le 100e but allemand en Coupe du monde et son 68e personnel pour sa 62e et dernière sélection. Müller établit le record absolu de buts de la compétition (14), qui sera battu par le Brésilien Ronaldo en 2006 puis à nouveau par son compatriote Miroslav Klose en 2014.

L’après Coupe du monde : Après l’élimination du mondial, l’Allemagne a fait match nul 0-0 contre la France pour le premier match de la Ligue des nations, avant de s’imposer 2-1 contre le Pérou. Après l’ouverture du score de Luis Advincula à la 22e minute, Julian Brandt (25e) et le débutant Nico Schulz (85e) ont renversé la partie en faveur des Allemands. En plus de Schultz, Kai Havertz et Thilo Kehrer ont également fait leurs débuts en sélection. Julian Brandt a inscrit le premier but de l’Allemagne depuis celui de Toni Kroos lors de la victoire 2-1 contre la Suède au mondial et son deuxième personnel après celui inscrit lors de la victoire 7-0 contre Saint-Marin en juin 2017. Toni Kroos, qui a adressé le plus de passes (101) et touché le plus de ballons (126), était pour la première fois capitaine dès le début du match. Ce n’est que la première fois en 2018 que la Mannschaft est invaincue deux matchs consécutifs.



Un record, une barre symbolique et beaucoup de prestige : le match de ce samedi (20h45, en direct sur ZDF) contre les Pays-Bas pourrait être historique pour la Mannschaft. Le sélectionneur Joachim Löw devrait établir le record de rencontres sur le banc allemand à 168 alors que la sélection pourrait signer sa 200e victoire à l’extérieur. Voici ce qu’il faut retenir de ces confrontations toujours disputées contre les Oranje.

Habitude : L’Allemagne a affronté les Pays-Bas à 40 reprises (comme l’Autriche), seule la Suisse a disputé plus de matchs contre la Mannschaft (51). Pour les Néerlandais, l’Allemagne est le deuxième adversaire le plus fréquent derrière la Belgique (126). Le bilan des confrontations est à l’avantage de l’Allemagne, avec 15 victoires pour 15 matchs nuls et 10 défaites.

Matchs nuls à foison : Les Pays-Bas sont l’adversaire contre lequel l’Allemagne a fait le plus de matchs nuls (15). Les Néerlandais n’ont perdu et fait match nul plus souvent que contre la Belgique (41 nuls et 30 défaites). La dernière confrontation entre les deux nations remonte au 14 novembre 2012 à Amsterdam et s’était achevée sur le score de 0-0, 14 ans après le dernier 0-0 entre les deux équipes.

Bon bilan : L’Allemagne est invaincue depuis cinq matchs contre les Pays-Bas (deux victoires, trois matchs nuls) et n’a encaissé qu’un seul but sur les trois dernières confrontations. La dernière défaite contre les Oranje remonte au 20 novembre 2002 (1-3). L’Allemagne n’a perdu que deux fois lors des dix dernières rencontres compétitives (pour quatre victoires et quatre matchs nuls). La sélection allemande n’a plus gagné depuis trois rencontres sur le sol néerlandais (deux nuls, une défaite), la dernière victoire allemande ayant eu lieu le 24 avril 1996 (1-0) grâce à un but sur penalty de Jürgen Klinsmann en préparation pour l’EURO. La Mannschaft ne compte toutefois qu’une seule défaite lors de ses onze derniers déplacements aux Pays-Bas (1-2 en février 2000 à Amsterdam). Le seul match compétitif s’étant déroulé aux Pays-Bas fut un match nul 1-1 à Amsterdam en avril 1989, pour le compte des éliminatoires du mondial 1990. Avant le match nul 0-0 du 14 novembre 2012, l’Allemagne avait toujours marqué lors des 15 matchs précédents sur le sol néerlandais, pour un total de 32 réalisations.

Festival de buts : Les Pays-Bas et l’Allemagne ont enregistré le match nul le plus prolifique de leur histoire lors de la confrontation du 24 mars 1912 à Zwolle, qui s’est terminée sur le score de 5-5 (les Pays-Bas referont ce résultat en 1999 contre la Belgique). Deux ans plus tard, pour le dernier match de l’Allemagne avant la Première guerre mondiale, les deux nations se sont quittées sur le score de 4-4. La Mannschaft a signé sa plus large victoire contre les Oranje (7-0) le 21 octobre 1959 à Müngersdorfer. Uwe Seeler y avait notamment inscrit son premier triplé en sélection.

Première historique : Le premier match en compétition entre les deux pays fut la finale de la Coupe du monde 1974 à l’Olympiastadion de Munich, qui marque le début de la rivalité entre les deux nations. Les Pays-Bas ont ouvert le score après deux minutes de jeu seulement sur un penalty transformé par Johan Neeskens consécutif à une faute d’Uli Hoeneß sur Johan Cruyff. Paul Breitner égalisa à la 25e minute, également sur penalty, avant que Gerd Müller n’inscrive à la 43e minute le but de la victoire et du deuxième titre mondial pour l’Allemagne – le 100e but allemand en Coupe du monde et son 68e personnel pour sa 62e et dernière sélection. Müller établit le record absolu de buts de la compétition (14), qui sera battu par le Brésilien Ronaldo en 2006 puis à nouveau par son compatriote Miroslav Klose en 2014.

L’après Coupe du monde : Après l’élimination du mondial, l’Allemagne a fait match nul 0-0 contre la France pour le premier match de la Ligue des nations, avant de s’imposer 2-1 contre le Pérou. Après l’ouverture du score de Luis Advincula à la 22e minute, Julian Brandt (25e) et le débutant Nico Schulz (85e) ont renversé la partie en faveur des Allemands. En plus de Schultz, Kai Havertz et Thilo Kehrer ont également fait leurs débuts en sélection. Julian Brandt a inscrit le premier but de l’Allemagne depuis celui de Toni Kroos lors de la victoire 2-1 contre la Suède au mondial et son deuxième personnel après celui inscrit lors de la victoire 7-0 contre Saint-Marin en juin 2017. Toni Kroos, qui a adressé le plus de passes (101) et touché le plus de ballons (126), était pour la première fois capitaine dès le début du match. Ce n’est que la première fois en 2018 que la Mannschaft est invaincue deux matchs consécutifs.

###more###

La barre des 200 : L’Allemagne compte actuellement 199 victoires en 369 rencontres disputées à l’extérieur et pourrait signer sa 200e victoire contre les Pays-Bas.

Un Löw record : Joachim Löw va disputer contre les Pays-Bas son 168e match en tant que sélectionneur et ainsi devenir l’unique détenteur du record à la tête de la sélection allemande devant le légendaire Sepp Heberger (167). Seul un sélectionneur dans le monde est resté plus longtemps sur le banc d’une même nation : Oscar Tabarez compte actuellement 192 sélections à la tête de l’Uruguay.

Diversité de buteurs : Les neufs derniers buts inscrits par l’Allemagne l’ont été par neuf joueurs différents (parmi lesquels un Saoudien contre son camp).

Habitués : Seul Timo Werner a pris part à chacun des dix derniers matchs de l’Allemagne. Joshua Kimmich est lui le seul joueur à avoir disputé les huit rencontres de l’année 2018 en tant que titulaire.

Buteur pour ses débuts : Nico Schulz a inscrit le but décisif à Sinsheim pour sa première sélection. Le dernier joueur ayant marqué pour ses débuts internationaux fut Serge Gnabry en novembre 2016 lors de la victoire 8-0 contre Saint-Marin (trois buts). Le dernier défenseur dans ce cas fut Christian Pander en août 2007 lors de la victoire 2-1 en Angleterre.

L’adversaire : Les Pays-Bas ont disputé le premier match de leur histoire le 30 avril 1905 contre la Belgique (victoire 4-1 à Anvers). Leur plus large victoire fut un 11-0 contre Saint-Marin à Eindhoven le 2 septembre 2011 et la plus lourde défaite fut sur le score de 2-12 contre l’Angleterre à La Haye le 1er avril 1907. Les Néerlandais ont atteint trois fois la finale de la Coupe du monde mais sans jamais la remporter. Les Oranje se sont inclinés 1-2 contre l’Allemagne en 1974, 1-3 après prolongation contre l’Argentine en 1978 et 0-1 à nouveau après prolongation contre l’Espagne en 2010. Les Pays-Bas comptent un titre européen, décroché en 1988 après avoir notamment battu l’Allemagne en demi-finale grâce au célèbre but décisif de Marco van Basten à deux minutes du terme. Le joueur le plus expérimenté du groupe actuel est Daley Blind avec 56 sélections, le meilleur buteur est Memphis Depay avec 11 réalisations en 40 sélections et le plus jeune est Matthijs de Ligt, qui a fêté ses 19 ans le 12 août. De Ligt est devenu le plus jeune capitaine de l’histoire de l’Ajax et a effectué ses débuts en sélection en mars 2017, à l’âge de 17 ans, 7 mois et 14 jours, faisant de lui le plus jeune international néerlandais depuis la Seconde guerre mondiale. Le Néerlandais le plus âgé du groupe actuel est l’ancien pensionnaire de Bundesliga Ryan Babel, qui aura 32 ans le 19 décembre prochain.

Les Pays-Bas solides à domicile : Comme l’Allemagne, les Pays-Bas se sont imposés 2-1 contre le Pérou en amical et ont affronté la France pour leur premier match de Ligue des nations. Ils se sont inclinés 1-2 en France, Ronald Koeman enregistrant sa deuxième défaite en six rencontres (pour deux victoires et deux matchs nuls) à la tête de la sélection, après la défaite 0-1 contre l’Angleterre pour sa première. Les Oranje ont toutefois remporté cinq de leurs six derniers matchs à domicile, seule la défaite 0-1 contre l’Angleterre en mars ayant interrompu cette série.

###more###