Actus

Kuntz : « Ce bilan me rend fier »

Les U21 allemands ont remporté leur dernier match de l’année contre l’Italie (2-1). L’équipe de Stefan Kuntz affiche un bilan de sept victoires, un match nul, 22 buts inscrits pour 2 encaissés en 2018. Dans une interview accordée à DFB.de, le sélectionneur revient sur la performance des siens contre l’Italie et fait le bilan de l’année.

DFB.de : Stefan Kuntz, quel est votre ressenti du dernier match U21 de l’année à Reggio d’Émilie ?

Stefan Kuntz : J’ai vu une très belle performance de mon équipe, surtout en deuxième période. Le plus important est d’avoir pris le match par le bon bout. Le résultat est secondaire. Notre plan de jeu a fonctionné, c’est l’essentiel.

DFB.de : Quel était-il précisément ?

Kuntz : Défensivement, nous voulions être solides dans l’axe pour contrôler la profondeur et les longs ballons des Italiens. Offensivement, nous voulions insister sur les ailes. Après un bon début, nous avons reculé et laissé le ballon durant le reste de la première période. À la mi-temps, les joueurs ont voté si nous devions changer le système ou nous en tenir au plan.

DFB.de : Et vous avez donc opté pour la deuxième proposition ?

Kuntz : Exact. Les gars étaient persuadés qu’ils pouvaient faire mieux en seconde période s’ils appliquaient le plan avec plus de concentration. Nous avons mieux joué en seconde période et avons au final gagné. Nous étions à nouveau sous pression à la fin avec les longs ballons mais c’est normal. Nous avons appris quelque chose de ce match : si nous appliquons le plan de jeu, cela peut avoir du succès contre des équipes fortes.

DFB.de : Huit matchs, sept victoires, un match nul, 22 buts inscrits pour 2 encaissés. Quel est votre bilan de l’année 2018 ?

Kuntz : Ce fut une année fantastique pour les U21. Ce bilan me rend fier en tant qu’entraîneur. C’est une récompense pour les joueurs mais aussi pour tout le staff, qui met le groupe dans les meilleures conditions. Le fait que nous soyons restés invaincus cette année a encore plus de valeur puisque nous avons réussi à donner du temps de jeu de manière équitable à de nombreux joueurs et ainsi leur offrir l’opportunité de progresser.

DFB.de : Bien que l’EURO soit encore dans sept mois, pouvez-vous déjà tirer des enseignements des derniers matchs pour le tournoi ?

Kuntz : Il reste encore beaucoup de temps avant l’EURO. Par exemple, il manquait plusieurs joueurs chez les U21 italiens car ils étaient avec l’équipe A. Pour nous aussi, certains joueurs auraient pu jouer avec nous mais ont été convoqués avec la Mannschaft. On ne sait pas à exactement quel sera le niveau des équipes avant que le tournoi ne commence. La progression et la création des automatismes entre les joueurs sont bien plus importants. Ces éléments nous font avancer et nous préparent au tournoi avec les douze meilleures nations d'Europe. L’équipe a été impressionnante ces derniers mois et est sur la bonne voie.

DFB.de : Si vous comparez la rencontre face à l’Italie avec les premiers matchs de la saison U21 en septembre 2017, sur quels points les joueurs se sont-ils améliorés ?

Kuntz : Chaque joueur a bien progressé. D’une part, grâce au travail réalisé ensemble avec le staff. L’esprit d’équipe a considérablement augmenté et l’équipe est de plus en plus soudée. Les joueurs apprécient venir chez les U21 du fait de l’atmosphère. D’autre part, ils ont beaucoup progressé en club. Avec plusieurs apparitions en équipe première et la confiance de leur club, les joueurs ont pu s’améliorer. Nous sommes pour cela reconnaissants envers les clubs pour leur contribution dans le développement des U21. Les joueurs arrivent un jour plus tard et partent un jour plus tôt afin qu’ils puissent se préparer pour les prochaines échéances avec leurs clubs.

[ms]

Les U21 allemands ont remporté leur dernier match de l’année contre l’Italie (2-1). L’équipe de Stefan Kuntz affiche un bilan de sept victoires, un match nul, 22 buts inscrits pour 2 encaissés en 2018. Dans une interview accordée à DFB.de, le sélectionneur revient sur la performance des siens contre l’Italie et fait le bilan de l’année.

DFB.de : Stefan Kuntz, quel est votre ressenti du dernier match U21 de l’année à Reggio d’Émilie ?

Stefan Kuntz : J’ai vu une très belle performance de mon équipe, surtout en deuxième période. Le plus important est d’avoir pris le match par le bon bout. Le résultat est secondaire. Notre plan de jeu a fonctionné, c’est l’essentiel.

DFB.de : Quel était-il précisément ?

Kuntz : Défensivement, nous voulions être solides dans l’axe pour contrôler la profondeur et les longs ballons des Italiens. Offensivement, nous voulions insister sur les ailes. Après un bon début, nous avons reculé et laissé le ballon durant le reste de la première période. À la mi-temps, les joueurs ont voté si nous devions changer le système ou nous en tenir au plan.

DFB.de : Et vous avez donc opté pour la deuxième proposition ?

Kuntz : Exact. Les gars étaient persuadés qu’ils pouvaient faire mieux en seconde période s’ils appliquaient le plan avec plus de concentration. Nous avons mieux joué en seconde période et avons au final gagné. Nous étions à nouveau sous pression à la fin avec les longs ballons mais c’est normal. Nous avons appris quelque chose de ce match : si nous appliquons le plan de jeu, cela peut avoir du succès contre des équipes fortes.

DFB.de : Huit matchs, sept victoires, un match nul, 22 buts inscrits pour 2 encaissés. Quel est votre bilan de l’année 2018 ?

Kuntz : Ce fut une année fantastique pour les U21. Ce bilan me rend fier en tant qu’entraîneur. C’est une récompense pour les joueurs mais aussi pour tout le staff, qui met le groupe dans les meilleures conditions. Le fait que nous soyons restés invaincus cette année a encore plus de valeur puisque nous avons réussi à donner du temps de jeu de manière équitable à de nombreux joueurs et ainsi leur offrir l’opportunité de progresser.

DFB.de : Bien que l’EURO soit encore dans sept mois, pouvez-vous déjà tirer des enseignements des derniers matchs pour le tournoi ?

Kuntz : Il reste encore beaucoup de temps avant l’EURO. Par exemple, il manquait plusieurs joueurs chez les U21 italiens car ils étaient avec l’équipe A. Pour nous aussi, certains joueurs auraient pu jouer avec nous mais ont été convoqués avec la Mannschaft. On ne sait pas à exactement quel sera le niveau des équipes avant que le tournoi ne commence. La progression et la création des automatismes entre les joueurs sont bien plus importants. Ces éléments nous font avancer et nous préparent au tournoi avec les douze meilleures nations d'Europe. L’équipe a été impressionnante ces derniers mois et est sur la bonne voie.

DFB.de : Si vous comparez la rencontre face à l’Italie avec les premiers matchs de la saison U21 en septembre 2017, sur quels points les joueurs se sont-ils améliorés ?

Kuntz : Chaque joueur a bien progressé. D’une part, grâce au travail réalisé ensemble avec le staff. L’esprit d’équipe a considérablement augmenté et l’équipe est de plus en plus soudée. Les joueurs apprécient venir chez les U21 du fait de l’atmosphère. D’autre part, ils ont beaucoup progressé en club. Avec plusieurs apparitions en équipe première et la confiance de leur club, les joueurs ont pu s’améliorer. Nous sommes pour cela reconnaissants envers les clubs pour leur contribution dans le développement des U21. Les joueurs arrivent un jour plus tard et partent un jour plus tôt afin qu’ils puissent se préparer pour les prochaines échéances avec leurs clubs.

###more###