Actus

Journée de commémoration de l’Holocauste au Musée allemand du football

A l’occasion de la journée internationale en souvenir de l’Holocauste, un hommage sera rendu samedi à 11h aux victimes du nazisme au Musée allemand du football à Dortmund. Le maire de Dortmund Ullrich Sierau, le président de la fédération allemande de football (DFB) Reinhardt Grindel, la vice-présidente du Bundestag Claudia Roth et le directeur de l’Association pour la coopération judéo-chrétienne de Dortmund prendront la parole lors de cette cérémonie. L’allocution sera tenue par le professeur Moshe Zimmermann de l’Université hébraïque de Jérusalem.

Il y a 75 ans, plusieurs centaines de Juifs de Dortmund furent déportés vers Auschwitz. Dans le train qui partit de Karlsruhe et qui traversa la Ruhr en passant par Trêves avec à son bord déjà 212 personnes enlevées dans le Würtemberg et en Rhénanie, se trouvait également Julius Hirsch, alors joueur de l’équipe nationale allemande.

Après que Julius Hirsch ait passé une nuit au point de rassemblement de l’auberge de la bourse à la sortie nord de la gare centrale, il fut déplacé et parqué dans un wagon avec d’autres prisonniers juifs puis déporté en Europe de l’Est. Le train arriva à Auschwitz le 3 mars 1943. Beaucoup de déportés ont été directement gazés, parmi eux se trouvait vraisemblablement Julius Hirsch.

[DFB]

A l’occasion de la journée internationale en souvenir de l’Holocauste, un hommage sera rendu samedi à 11h aux victimes du nazisme au Musée allemand du football à Dortmund. Le maire de Dortmund Ullrich Sierau, le président de la fédération allemande de football (DFB) Reinhardt Grindel, la vice-présidente du Bundestag Claudia Roth et le directeur de l’Association pour la coopération judéo-chrétienne de Dortmund prendront la parole lors de cette cérémonie. L’allocution sera tenue par le professeur Moshe Zimmermann de l’Université hébraïque de Jérusalem.

Il y a 75 ans, plusieurs centaines de Juifs de Dortmund furent déportés vers Auschwitz. Dans le train qui partit de Karlsruhe et qui traversa la Ruhr en passant par Trêves avec à son bord déjà 212 personnes enlevées dans le Würtemberg et en Rhénanie, se trouvait également Julius Hirsch, alors joueur de l’équipe nationale allemande.

Après que Julius Hirsch ait passé une nuit au point de rassemblement de l’auberge de la bourse à la sortie nord de la gare centrale, il fut déplacé et parqué dans un wagon avec d’autres prisonniers juifs puis déporté en Europe de l’Est. Le train arriva à Auschwitz le 3 mars 1943. Beaucoup de déportés ont été directement gazés, parmi eux se trouvait vraisemblablement Julius Hirsch.