Actus

Jones : « Nous allons montrer une tout autre attitude »

C’est le dernier match international de l’année. L’équipe d’Allemagne féminine affronte la France demain (17h55, en direct sur ARD) à Bielefeld. La sélectionneuse Steffi Jones et la capitaine Dzsenifer Marozsan ont évoqué le duel en conférence de presse.

Steffi Jones au sujet...

… des conditions du match : Nous devons nous concentrer uniquement sur notre match. Il est seulement question du test contre la France, c’est la seule chose sur laquelle nous nous concentrons. Nous nous préparons ici pour un match contre un bon adversaire que nous attendons avec impatience.

… des objectifs : Nous voulons appliquer sur le terrain ce dont nous avons parlé et avons prévu de faire. Cela dépendra beaucoup de l’investissement, du langage corporel et de ce que nous proposerons.

… des nombreuses blessures : Nous avons fait avec les absences durant toute l’année déjà. Mais nous nous concentrons sur le groupe que nous avons à disposition. Nous avons une ligne directrice claire de ne pas prendre les joueuses blessées et, si elles le sont, de les renvoyer chez elles. La santé passe avant tout. Nous avons un large effectif, la motivation est élevée car nous avons vraiment très bien travaillé ces derniers jours. L’entraînement était très bon : tension, concentration, focalisation. Nous voulons améliorer contre la France les points essentiels que nous avons abordés à l’issue du match contre l’Islande. Et ce sera visible : nous montrerons une tout autre attitude.

… des jeunes joueuses : Les joueuses qui vont disputer le match contre la France ont toute notre confiance. Nous avons un fil conducteur, à savoir intégrer rapidement les jeunes joueuses. C’est évident, elles peuvent grandir et gagner en maturité ici. C’est un changement continu, nous sommes toujours dans ce processus de développement. C’est un formidable processus car on découvre constamment de nouvelles joueuses qui deviennent des cadres. Nous devons désormais les faire jouer.

… du potentiel d’amélioration : Nous devons mieux nous organiser défensivement, mieux accepter les duels, optimiser l’attitude défensive. Faire de nouveau appel aux vertus allemandes. Nous pouvons ensuite laisser notre créativité s’exprimer.

… de l’adversaire : La France est une équipe qui joue incroyablement bien au football et aime avoir la possession du ballon. Nous avons choisi les Françaises car nous voulons nous mesurer à elles. La France a un effectif de très bonne qualité, nous avons hâte de l’affronter. Nos jeunes joueuses doivent aussi se réjouir du match et en profiter pour grandir.

Dzsenifer Marozsan au sujet...

… de son retour après sa fracture de la pommette : Je suis heureuse d‘être de nouveau présente et je me sens très bien. Nous nous sommes bien entraînées, l’ambiance dans l’équipe est fantastique. Et c’est pour moi très important. Nous savons très bien ce qui nous attend contre la France. C’est un super test pour nous, nous avons hâte.

… de l’adversaire : Je connais très bien les joueuses françaises, Steffi connaît les forces de la France, je n’ai pas grand-chose à dévoiler. Nous ne devons pas laisser la France prendre le jeu à son compte, nous voulons être dominatrices dès la première minute et prendre le jeu en main.

… de son absence lors du match contre l’Islande : C’est évidemment toujours douloureux de ne pas être dans l’équipe et ne pas pouvoir l’aider. Je suis de retour maintenant, je remarque que nous avons bien digéré la défaite et sommes sur la bonne voie pour nous relancer. Dès les premières séances d’entraînement, chaque joueuse a montré ce que nous voulons et ce que nous voulons aussi appliquer.

… de l’objectif commun : Nous voulons aller ensemble dans la bonne direction et gagner. Nous aspirons toujours à gagner, ce sera important de trouver la bonne voie et d’aborder cette phase ensemble pour être à nouveau régulières.

[as]

C’est le dernier match international de l’année. L’équipe d’Allemagne féminine affronte la France demain (17h55, en direct sur ARD) à Bielefeld. La sélectionneuse Steffi Jones et la capitaine Dzsenifer Marozsan ont évoqué le duel en conférence de presse.

Steffi Jones au sujet...

… des conditions du match : Nous devons nous concentrer uniquement sur notre match. Il est seulement question du test contre la France, c’est la seule chose sur laquelle nous nous concentrons. Nous nous préparons ici pour un match contre un bon adversaire que nous attendons avec impatience.

… des objectifs : Nous voulons appliquer sur le terrain ce dont nous avons parlé et avons prévu de faire. Cela dépendra beaucoup de l’investissement, du langage corporel et de ce que nous proposerons.

… des nombreuses blessures : Nous avons fait avec les absences durant toute l’année déjà. Mais nous nous concentrons sur le groupe que nous avons à disposition. Nous avons une ligne directrice claire de ne pas prendre les joueuses blessées et, si elles le sont, de les renvoyer chez elles. La santé passe avant tout. Nous avons un large effectif, la motivation est élevée car nous avons vraiment très bien travaillé ces derniers jours. L’entraînement était très bon : tension, concentration, focalisation. Nous voulons améliorer contre la France les points essentiels que nous avons abordés à l’issue du match contre l’Islande. Et ce sera visible : nous montrerons une tout autre attitude.

… des jeunes joueuses : Les joueuses qui vont disputer le match contre la France ont toute notre confiance. Nous avons un fil conducteur, à savoir intégrer rapidement les jeunes joueuses. C’est évident, elles peuvent grandir et gagner en maturité ici. C’est un changement continu, nous sommes toujours dans ce processus de développement. C’est un formidable processus car on découvre constamment de nouvelles joueuses qui deviennent des cadres. Nous devons désormais les faire jouer.

… du potentiel d’amélioration : Nous devons mieux nous organiser défensivement, mieux accepter les duels, optimiser l’attitude défensive. Faire de nouveau appel aux vertus allemandes. Nous pouvons ensuite laisser notre créativité s’exprimer.

… de l’adversaire : La France est une équipe qui joue incroyablement bien au football et aime avoir la possession du ballon. Nous avons choisi les Françaises car nous voulons nous mesurer à elles. La France a un effectif de très bonne qualité, nous avons hâte de l’affronter. Nos jeunes joueuses doivent aussi se réjouir du match et en profiter pour grandir.

Dzsenifer Marozsan au sujet...

… de son retour après sa fracture de la pommette : Je suis heureuse d‘être de nouveau présente et je me sens très bien. Nous nous sommes bien entraînées, l’ambiance dans l’équipe est fantastique. Et c’est pour moi très important. Nous savons très bien ce qui nous attend contre la France. C’est un super test pour nous, nous avons hâte.

… de l’adversaire : Je connais très bien les joueuses françaises, Steffi connaît les forces de la France, je n’ai pas grand-chose à dévoiler. Nous ne devons pas laisser la France prendre le jeu à son compte, nous voulons être dominatrices dès la première minute et prendre le jeu en main.

… de son absence lors du match contre l’Islande : C’est évidemment toujours douloureux de ne pas être dans l’équipe et ne pas pouvoir l’aider. Je suis de retour maintenant, je remarque que nous avons bien digéré la défaite et sommes sur la bonne voie pour nous relancer. Dès les premières séances d’entraînement, chaque joueuse a montré ce que nous voulons et ce que nous voulons aussi appliquer.

… de l’objectif commun : Nous voulons aller ensemble dans la bonne direction et gagner. Nous aspirons toujours à gagner, ce sera important de trouver la bonne voie et d’aborder cette phase ensemble pour être à nouveau régulières.

###more###