Actus

Jones convoque Bianca Schmidt et deux nouvelles pour le match contre la France

Bianca Schmidt fait son retour dans la sélection féminine après plus de deux années d’absence. La sélectionneuse Steffi Jones a fait appel à la joueuse du 1. FFC Turbine Potsdam dans le groupe de 24 pour affronter la France le 24 novembre (18h, en direct sur ARD) à Bielefeld.

Steffi Jones justifie son choix : « Bianca était à nouveau dans notre viseur ces derniers mois grâce à des performances régulières en club. Elle est forte dans les duels, athlétique et rapide. »

La sélectionneuse a dû faire sans de nombreuses joueuses blessées, notamment Pauline Bremer (fracture tibia-péroné), Sara Däbritz (cheville), Carolin Simon (problèmes musculaires), Sara Doorsoun et Kristin Demann (épaule toutes les deux). En revanche, la capitaine Dzsenifer Marozsán est de retour dans le groupe après sa fracture de la pommette. Giulia Gwinn (SC Fribourg) et Jana Feldkamp (SGS Essen), deux titulaires chez les U20, sont appelées pour la première fois en équipe A.

La France va « nous poser des problèmes en toutes circonstances »

Steffi Jones s’explique : « Nous voulons aussi de temps en temps intégrer des joueuses clés chez les U20 pour les initier progressivement à notre niveau. Nous travaillons en étroite collaboration avec la sélectionneuse des U20 Maren Meinert pour éviter une surcharge. Car il faut aussi une équipe allemande forte à la Coupe du monde U20 en 2018. »

La rencontre face à la France, pays hôte de la Coupe du monde 2019, est la dernière de l’année pour la sélection allemande. « Un peu comme nous, la France a procédé à beaucoup de changements dans son groupe », a déclaré Steffi Jones. « Elle possède un bon mélange entre joueuses expérimentées et jeunes joueuses. Nous savons que les Françaises sont très fortes dans la maîtrise du ballon ainsi que techniquement. Elles vont nous poser des problèmes en toutes circonstances. Nous avons besoin de la bonne mentalité et d’être investies sur le terrain et nous voulons leur rendre la vie dure avec une solide attitude défensive. C’est un test optimal à haut niveau qui va montrer où nous en sommes. »

[as]

Bianca Schmidt fait son retour dans la sélection féminine après plus de deux années d’absence. La sélectionneuse Steffi Jones a fait appel à la joueuse du 1. FFC Turbine Potsdam dans le groupe de 24 pour affronter la France le 24 novembre (18h, en direct sur ARD) à Bielefeld.

Steffi Jones justifie son choix : « Bianca était à nouveau dans notre viseur ces derniers mois grâce à des performances régulières en club. Elle est forte dans les duels, athlétique et rapide. »

La sélectionneuse a dû faire sans de nombreuses joueuses blessées, notamment Pauline Bremer (fracture tibia-péroné), Sara Däbritz (cheville), Carolin Simon (problèmes musculaires), Sara Doorsoun et Kristin Demann (épaule toutes les deux). En revanche, la capitaine Dzsenifer Marozsán est de retour dans le groupe après sa fracture de la pommette. Giulia Gwinn (SC Fribourg) et Jana Feldkamp (SGS Essen), deux titulaires chez les U20, sont appelées pour la première fois en équipe A.

La France va « nous poser des problèmes en toutes circonstances »

Steffi Jones s’explique : « Nous voulons aussi de temps en temps intégrer des joueuses clés chez les U20 pour les initier progressivement à notre niveau. Nous travaillons en étroite collaboration avec la sélectionneuse des U20 Maren Meinert pour éviter une surcharge. Car il faut aussi une équipe allemande forte à la Coupe du monde U20 en 2018. »

La rencontre face à la France, pays hôte de la Coupe du monde 2019, est la dernière de l’année pour la sélection allemande. « Un peu comme nous, la France a procédé à beaucoup de changements dans son groupe », a déclaré Steffi Jones. « Elle possède un bon mélange entre joueuses expérimentées et jeunes joueuses. Nous savons que les Françaises sont très fortes dans la maîtrise du ballon ainsi que techniquement. Elles vont nous poser des problèmes en toutes circonstances. Nous avons besoin de la bonne mentalité et d’être investies sur le terrain et nous voulons leur rendre la vie dure avec une solide attitude défensive. C’est un test optimal à haut niveau qui va montrer où nous en sommes. »

###more###