Actus

Gwinn : "Nous devons nous créer des occasions de façon plus intelligente".

Une victoire 1-0 face au Nigéria en ouverture du Mondial U20 puis le trophée de joueuse du match décerné par la FIFA. Cette journée pleine de succès restera à n’en pas douter un moment marquant de la jeune carrière de Giulia Gwinn (19 ans). La joueuse du SC Freiburg s’est confiée à DFB.de à propos de cette distinction, de la préparation du prochain match face à la Chine et d’un remplacement qu’elle accueillerait de la meilleure des manières.

DFB.de : Giulia Gwinn, après la Coupe du Monde U16 qui a eu lieu en 2016 en Jordanie, c’est déjà la deuxième fois que vous prenez part à une Coupe du Monde avec la sélection allemande. Est-ce que reste tout de même pour vous quelque chose de spécial ?

Giulia Gwinn : Bien sûr ! Une participation à une Coupe du Monde est l’occasion rêvée pour toutes les joueuses de pouvoir se montrer. Participer à un tel tournoi est tout à fait différent que de disputer des matchs amicaux ou des matchs de qualification. Nous avons ici en France l’opportunité de nous mesurer aux meilleures équipes du monde de la catégorie U20 et nous nous en réjouissons toutes. Nous attendons avec impatience cette Coupe du Monde depuis plus d’un an. C’est bien que cela est enfin commencé.

DFB.de : Vous avez été élue « joueuse du match » face au Nigéria. Etiez-vous heureuse de recevoir cette distinction ?

Giulia Gwinn : Oui, énormément même. C’est un immense honneur mais le plus important est que nous ayons gagné contre le Nigéria et que nous ayons débuté cette Coupe du Monde avec les trois points.

DFB.de : Comment s’est déroulé le match de votre point de vue ?

Giulia Gwinn : Nous avons bien joué. Nous avons pu appliquer dans le jeu une grande partie de ce que nous avions prévu de mettre en œuvre sur le plan tactique. Nous avons également très bien défendu mais nous savons que nous pouvons encore améliorer certaines choses. Notamment en attaque où nous devons joueur avec plus de sérénité et moins de précipitation. Nous devons également nous créer des occasions de façon plus intelligente et cohérente.

DFB.de : Comment se prépare l’équipe pour le match contre la Chine ?

Giulia Gwinn : L’équipe a été aujourd’hui divisée en groupes différents : un en récupération et l’autre à l’entraînement avec les joueuses n’ayant pas joué face au Nigéria. A partir de mercredi nous nous entraînerons à nouveau avec l’équipe au grand complet. Nous devons encore visionner les actions clés du match face au Nigéria afin d’en tirer des leçons pour le match face à la Chine. Les Chinoises ont des joueuses agiles, notamment au milieu de terrain. Elles sont de plus très bonnes dans le jeu et combinent bien entre elles. C’est pourquoi il sera important que nous soyons très vigilantes dès le début du match et que nous imposions notre jeu.

DFB.de : Que reste-t-il à présent au programme après la récupération et la séance d’entraînement ?

Giulia Gwinn : Nous faisons une excursion à Saint Malo, nous allons visiter cette petite ville. Un tel programme fait du bien à toute l’équipe car cela nous permet de nous changer les idées.

[DFB]

Une victoire 1-0 face au Nigéria en ouverture du Mondial U20 puis le trophée de joueuse du match décerné par la FIFA. Cette journée pleine de succès restera à n’en pas douter un moment marquant de la jeune carrière de Giulia Gwinn (19 ans). La joueuse du SC Freiburg s’est confiée à DFB.de à propos de cette distinction, de la préparation du prochain match face à la Chine et d’un remplacement qu’elle accueillerait de la meilleure des manières.

DFB.de : Giulia Gwinn, après la Coupe du Monde U16 qui a eu lieu en 2016 en Jordanie, c’est déjà la deuxième fois que vous prenez part à une Coupe du Monde avec la sélection allemande. Est-ce que reste tout de même pour vous quelque chose de spécial ?

Giulia Gwinn : Bien sûr ! Une participation à une Coupe du Monde est l’occasion rêvée pour toutes les joueuses de pouvoir se montrer. Participer à un tel tournoi est tout à fait différent que de disputer des matchs amicaux ou des matchs de qualification. Nous avons ici en France l’opportunité de nous mesurer aux meilleures équipes du monde de la catégorie U20 et nous nous en réjouissons toutes. Nous attendons avec impatience cette Coupe du Monde depuis plus d’un an. C’est bien que cela est enfin commencé.

DFB.de : Vous avez été élue « joueuse du match » face au Nigéria. Etiez-vous heureuse de recevoir cette distinction ?

Giulia Gwinn : Oui, énormément même. C’est un immense honneur mais le plus important est que nous ayons gagné contre le Nigéria et que nous ayons débuté cette Coupe du Monde avec les trois points.

DFB.de : Comment s’est déroulé le match de votre point de vue ?

Giulia Gwinn : Nous avons bien joué. Nous avons pu appliquer dans le jeu une grande partie de ce que nous avions prévu de mettre en œuvre sur le plan tactique. Nous avons également très bien défendu mais nous savons que nous pouvons encore améliorer certaines choses. Notamment en attaque où nous devons joueur avec plus de sérénité et moins de précipitation. Nous devons également nous créer des occasions de façon plus intelligente et cohérente.

DFB.de : Comment se prépare l’équipe pour le match contre la Chine ?

Giulia Gwinn : L’équipe a été aujourd’hui divisée en groupes différents : un en récupération et l’autre à l’entraînement avec les joueuses n’ayant pas joué face au Nigéria. A partir de mercredi nous nous entraînerons à nouveau avec l’équipe au grand complet. Nous devons encore visionner les actions clés du match face au Nigéria afin d’en tirer des leçons pour le match face à la Chine. Les Chinoises ont des joueuses agiles, notamment au milieu de terrain. Elles sont de plus très bonnes dans le jeu et combinent bien entre elles. C’est pourquoi il sera important que nous soyons très vigilantes dès le début du match et que nous imposions notre jeu.

DFB.de : Que reste-t-il à présent au programme après la récupération et la séance d’entraînement ?

Giulia Gwinn : Nous faisons une excursion à Saint Malo, nous allons visiter cette petite ville. Un tel programme fait du bien à toute l’équipe car cela nous permet de nous changer les idées.

###more###