Actus

Gwinn : « Nous avons changé de tactique et j’en ai profité »

C’est l’une des plus jeunes qui se fit le plus remarquer : à Rennes, Giulia Gwinn (19 ans) a été l’unique buteuse pour l’entrée en lice de l’équipe d’Allemagne à la Coupe du monde en France, samedi face à la Chine (1-0). Une victoire qui permet aux femmes de la DFB de prendre la 2e place du groupe avant le match face à l’Espagne (mercredi à 18h). Pour DFB.de, la milieue offensive a évoqué cette belle entrée en matière, le soutien des supporters venus en Bretagne et la résonnance de son but sur Instagram.

DFB.de : Comment vous sentez-vous, un jour après votre but de la victoire face à la Chine ? Vous avez bien dormi ?

Giulia Gwinn : Très bien, même. J’ai reçu tant de beaux messages que je ne pouvais que me sentir bien au moment de dormir. Je suis également heureuse de ne pas m’être blessée.

DFB.de : Comment avez-vous vécu ce match d’un point de vue personnel ?

Giulia Gwinn : Je ne suis pas rentrée dans mon match comme je l’espérais. Au cours de la première période, nous avons changé de tactique et j’en ai profité. Pendant la pause, la sélectionneuse nous a encore poussées à aller de l’avant et à être plus courageuses, et ça a très bien fonctionné de mon côté (sourire).

DFB.de : Vous avez célébré votre but en vous tournant vers la tribune, pourquoi ?

Giulia Gwinn : C’était pour mes parents. Ils sont en train de parcourir la France en camping-car et ils nous suivent partout, ils ont même pris des billets pour nos trois matchs de poules. Ça a beaucoup d’importance pour moi. Ça me fait du bien de savoir qu’ils vivent tous ces moments avec nous.

DFB.de : Vous affrontez l’Espagne ce mercredi pour la deuxième journée. Avez-vous regardé leur match contre l’Afrique du Sud ?

Giulia Gwinn : Nous n’avons pas tout regardé, mais nous en avons vu une partie pendant le diner. Lorsque nous sommes montées dans nos chambres, le score était encore 1 à 0. L’Espagne a montré toute sa qualité en renversant le cours du match.

DFB.de : Ce sera sans doute un match très différent de celui contre la Chine…

Giulia Gwinn : Absolument. Nous savons ce qui nous attend. L’Espagne a une très bonne équipe qui, comme nous, a l’ambition d’imposer son jeu. Il n’y aura pas de favori.

DFB.de : Le match face à la Chine vous a également offert une certaine notoriété sur Instagram !

Giulia Gwinn : Oui, c’est fou ! Je suis très surprise. J’avais 18 000 followers avant le match, et j’en étais déjà à 44 000 après la rencontre. Tout d’un coup, je me suis retrouvée avec 500 commentaires par photo. Il faut encore que je prenne le temps de les lire. Beaucoup m’envoient des messages d’encouragement, j’en suis très heureuse.


C’est l’une des plus jeunes qui se fit le plus remarquer : à Rennes, Giulia Gwinn (19 ans) a été l’unique buteuse pour l’entrée en lice de l’équipe d’Allemagne à la Coupe du monde en France, samedi face à la Chine (1-0). Une victoire qui permet aux femmes de la DFB de prendre la 2e place du groupe avant le match face à l’Espagne (mercredi à 18h). Pour DFB.de, la milieue offensive a évoqué cette belle entrée en matière, le soutien des supporters venus en Bretagne et la résonnance de son but sur Instagram.

DFB.de : Comment vous sentez-vous, un jour après votre but de la victoire face à la Chine ? Vous avez bien dormi ?

Giulia Gwinn : Très bien, même. J’ai reçu tant de beaux messages que je ne pouvais que me sentir bien au moment de dormir. Je suis également heureuse de ne pas m’être blessée.

DFB.de : Comment avez-vous vécu ce match d’un point de vue personnel ?

Giulia Gwinn : Je ne suis pas rentrée dans mon match comme je l’espérais. Au cours de la première période, nous avons changé de tactique et j’en ai profité. Pendant la pause, la sélectionneuse nous a encore poussées à aller de l’avant et à être plus courageuses, et ça a très bien fonctionné de mon côté (sourire).

DFB.de : Vous avez célébré votre but en vous tournant vers la tribune, pourquoi ?

Giulia Gwinn : C’était pour mes parents. Ils sont en train de parcourir la France en camping-car et ils nous suivent partout, ils ont même pris des billets pour nos trois matchs de poules. Ça a beaucoup d’importance pour moi. Ça me fait du bien de savoir qu’ils vivent tous ces moments avec nous.

DFB.de : Vous affrontez l’Espagne ce mercredi pour la deuxième journée. Avez-vous regardé leur match contre l’Afrique du Sud ?

Giulia Gwinn : Nous n’avons pas tout regardé, mais nous en avons vu une partie pendant le diner. Lorsque nous sommes montées dans nos chambres, le score était encore 1 à 0. L’Espagne a montré toute sa qualité en renversant le cours du match.

DFB.de : Ce sera sans doute un match très différent de celui contre la Chine…

Giulia Gwinn : Absolument. Nous savons ce qui nous attend. L’Espagne a une très bonne équipe qui, comme nous, a l’ambition d’imposer son jeu. Il n’y aura pas de favori.

DFB.de : Le match face à la Chine vous a également offert une certaine notoriété sur Instagram !

Giulia Gwinn : Oui, c’est fou ! Je suis très surprise. J’avais 18 000 followers avant le match, et j’en étais déjà à 44 000 après la rencontre. Tout d’un coup, je me suis retrouvée avec 500 commentaires par photo. Il faut encore que je prenne le temps de les lire. Beaucoup m’envoient des messages d’encouragement, j’en suis très heureuse.

###more###