Actus

Ilkay Gündogan : « À l’entraîneur d’en tirer le maximum »

Après avoir disposé de l’Islande (3-0) et de la Roumanie (1-0), l’Allemagne dispute mercredi soir (20h45, à Düsseldorf) face à la Macédoine du Nord son troisième match de qualification pour la Coupe du monde 2022. La conférence de presse a aujourd’hui accueilli le sélectionneur Joachim Löw et son milieu de terrain Ilkay Gündogan ; retrouvez-en ici les principales déclarations.

Joachim Löw au sujet…

… de l’état de son groupe : La journée d’hier a été consacrée à la récupération. Le staff médical a examiné les joueurs, tous sont en bonne santé. Robin Gosens est de retour de blessure et pourra s’entraîner aujourd’hui.

… des prochains titulaires : Nous allons faire jouer Marc-André ter Stegen. Je discuterai avec les autres joueurs après l’entraînement d’aujourd’hui et je prendrai mes décisions ce soir, ou au plus tard demain matin. Ilkay Gündogan sera notre capitaine s’il est titularisé.

… des enseignements tirés des deux premiers matchs : Nous avons beaucoup mieux joué et j’ai aimé l’organisation de l’équipe. Nous avons joué en bloc et avons été rapides à la récupération. Nos offensives étaient fluides, pas toujours mais en grande partie. Derrière, nous sommes parvenus à construire sous pression et à nous créer des occasions.

… de son éventuel prédécesseur : Je n’évoquerai pas le sujet avec mes joueurs ; c’est une échéance lointaine. Nous avons d’autres choses à l’esprit. J’ai dit à Fritz Keller d’écouter ce qu’en pensent les joueurs, s’ils aimeraient jouer dans un style défensif ou offensif. Je ne sais pas si les responsables de la DFB l’ont déjà fait.

… de sa défense centrale : Il y a beaucoup de candidats à ce poste : Niklas Süle, mais aussi Robin Koch, qui est cette fois absent. Dans un tournoi, l’entente entre les défenseurs est importante. L’Islande et la Roumanie n’étaient pas des adversaires d’extrême grand calibre, comme ceux qui nous attendent à l’EURO.

… d’un possible premier match pour Florian Wirtz : Wirtz et Musiala font très bonne impression aux entraînements. On sent qu’un bon avenir les attend. Si le scénario du match le permet, une entrée en jeu de Wirtz serait une belle chose pour lui et nous.

… de Younes, Brandt et Draxler : Je suis heureux qu’Amin soit présent. Il sert de vrai trublion dans certains exercices à l’entraînement. Il possède de grandes capacités techniques dans les petits espaces. Il joue au même poste que Julian Brandt et Julian Draxler, il existe donc effectivement une certaine concurrence en vue de l’EURO.

… de l’avenir de Robin Gosens : Il se sent très bien à Bergame mais ne serait pas contre l’idée de franchir un nouveau palier. Le club et l’entraîneur doivent bien sûr lui convenir. Il a superbement progressé en Serie A, et son entraîneur a de grandes exigences tactiques. Robin est un joueur très dynamique. Sa dangerosité face au but est ce qui le fait sortir du lot à son poste. C’est une qualité spéciale pour un joueur à vocation défensive.

… de la progression de Leroy Sané : En défense, Leroy s’est retrouvé plusieurs fois dans de très bonnes situations lors de ces deux matchs. Il a récupéré quatre ou cinq ballons contre la Roumanie, et aussi contre l’Islande. Il a nettement progressé dans ce domaine.

Ilkay Gündogan au sujet…

… des deux premiers matchs de qualification : Nous avons remporté deux victoires, j’en suis satisfait. Même si le match contre la Roumanie était compliqué, nous étions nettement supérieurs. Nous voulons désormais cette troisième victoire pour avoir un maximum de points.

… de son rôle en équipe d’Allemagne par rapport à son rôle en club : J’ai ici plus de libertés et suis davantage impliqué dans la construction du jeu. Je descends souvent d’un cran pour construire avec Jo’ Kimmich. En club, mon poste est plus offensif et je marque donc plus souvent.

… de la concurrence au milieu du terrain : Je sens que nous avons ici des joueurs de grande classe. Cela ne peut être que positif d’avoir autant de supers milieux centraux. C’est ensuite à l’entraîneur d’en tirer le maximum.

… de l’atmosphère depuis le match face à l’Espagne : Pas grand-chose n’a changé. Ce match était catastrophique, mais je n’ai pas l’impression que ce résultat pèse encore au-dessus de l’équipe.

… de Pep Guardiola comme potentiel successeur de Joachim Löw : Je n’hésiterais pas une seconde. (rires) Mais je ne pense pas qu’il soit disponible, et je n’aimerais pas ne plus l’avoir comme coach en club. J’espère pour Joachim Löw qu’il aura droit à de très beaux adieux.

… de ses souvenirs de la coupe du monde 2018 : On ne peut pas oublier ces souvenirs. C’est aussi une bonne chose de garder en mémoire de mauvaises expériences. C’est seulement comme cela qu’on peut apprendre et préparer l’avenir.

… des règles sanitaires contre le coronavirus : Nous nous faisons dépister tous les jours. Nous sommes dans un coin à la cantine, séparés de tous les autres. Nous nous déplaçons dans une camionnette derrière le bus de l’équipe. Sinon, nous restons beaucoup dans nos chambres. La situation est exceptionnelle, et nous essayons de respecter les consignes autant que possible.

… de son statut au sein de l’équipe nationale : Je ne pense pas activement à une place de titulaire. Mais je veux bien sûr jouer, comme je l’ai toujours fait ces derniers mois en club. J’aime la sensation de quitter le terrain en sentant que j’ai tout donné pour le succès de l’équipe.

… de sa progression en Premier League anglaise : La Premier League permet de se mesurer aux meilleurs joueurs du monde. J’ai vécu de très belles années en Bundesliga, mais je sentais que je voulais me lancer un défi. Je savoure la saison que je vis actuellement avec Manchester City. J’aime notre façon de joueur au football. J’ai beaucoup marqué ces derniers temps, ce qui m’a mis davantage sur le devant de la scène.

… du rôle d’Emre Can dans l’équipe : Je pense qu’Emre est très important pour nous de par son mental et sa polyvalence. Il est très attentif à chaque entraînement, et a la capacité à galvaniser les joueurs. Il parvient à faire passer ses émotions à travers l’équipe. Les personnalités comme la sienne sont très importantes. Il est très respecté au sein de l’équipe et peut être un joueur très important à l’EURO.

… de la progression de Kai Havertz : Kai possède une technique extraordinaire. Je trouve super qu’il ait eu le courage de tenter sa chance à l’étranger à son jeune âge. Il a déjà réalisé beaucoup de bonnes prestations avec Chelea, mais c’est bien normal que tout ne fonctionne pas toujours lors d’une première saison. Il est très doué et ne manquera pas de faire fureur en Premier League.

[dfb]

Après avoir disposé de l’Islande (3-0) et de la Roumanie (1-0), l’Allemagne dispute mercredi soir (20h45, à Düsseldorf) face à la Macédoine du Nord son troisième match de qualification pour la Coupe du monde 2022. La conférence de presse a aujourd’hui accueilli le sélectionneur Joachim Löw et son milieu de terrain Ilkay Gündogan ; retrouvez-en ici les principales déclarations.

Joachim Löw au sujet…

… de l’état de son groupe : La journée d’hier a été consacrée à la récupération. Le staff médical a examiné les joueurs, tous sont en bonne santé. Robin Gosens est de retour de blessure et pourra s’entraîner aujourd’hui.

… des prochains titulaires : Nous allons faire jouer Marc-André ter Stegen. Je discuterai avec les autres joueurs après l’entraînement d’aujourd’hui et je prendrai mes décisions ce soir, ou au plus tard demain matin. Ilkay Gündogan sera notre capitaine s’il est titularisé.

… des enseignements tirés des deux premiers matchs : Nous avons beaucoup mieux joué et j’ai aimé l’organisation de l’équipe. Nous avons joué en bloc et avons été rapides à la récupération. Nos offensives étaient fluides, pas toujours mais en grande partie. Derrière, nous sommes parvenus à construire sous pression et à nous créer des occasions.

… de son éventuel prédécesseur : Je n’évoquerai pas le sujet avec mes joueurs ; c’est une échéance lointaine. Nous avons d’autres choses à l’esprit. J’ai dit à Fritz Keller d’écouter ce qu’en pensent les joueurs, s’ils aimeraient jouer dans un style défensif ou offensif. Je ne sais pas si les responsables de la DFB l’ont déjà fait.

… de sa défense centrale : Il y a beaucoup de candidats à ce poste : Niklas Süle, mais aussi Robin Koch, qui est cette fois absent. Dans un tournoi, l’entente entre les défenseurs est importante. L’Islande et la Roumanie n’étaient pas des adversaires d’extrême grand calibre, comme ceux qui nous attendent à l’EURO.

… d’un possible premier match pour Florian Wirtz : Wirtz et Musiala font très bonne impression aux entraînements. On sent qu’un bon avenir les attend. Si le scénario du match le permet, une entrée en jeu de Wirtz serait une belle chose pour lui et nous.

… de Younes, Brandt et Draxler : Je suis heureux qu’Amin soit présent. Il sert de vrai trublion dans certains exercices à l’entraînement. Il possède de grandes capacités techniques dans les petits espaces. Il joue au même poste que Julian Brandt et Julian Draxler, il existe donc effectivement une certaine concurrence en vue de l’EURO.

… de l’avenir de Robin Gosens : Il se sent très bien à Bergame mais ne serait pas contre l’idée de franchir un nouveau palier. Le club et l’entraîneur doivent bien sûr lui convenir. Il a superbement progressé en Serie A, et son entraîneur a de grandes exigences tactiques. Robin est un joueur très dynamique. Sa dangerosité face au but est ce qui le fait sortir du lot à son poste. C’est une qualité spéciale pour un joueur à vocation défensive.

… de la progression de Leroy Sané : En défense, Leroy s’est retrouvé plusieurs fois dans de très bonnes situations lors de ces deux matchs. Il a récupéré quatre ou cinq ballons contre la Roumanie, et aussi contre l’Islande. Il a nettement progressé dans ce domaine.

Ilkay Gündogan au sujet…

… des deux premiers matchs de qualification : Nous avons remporté deux victoires, j’en suis satisfait. Même si le match contre la Roumanie était compliqué, nous étions nettement supérieurs. Nous voulons désormais cette troisième victoire pour avoir un maximum de points.

… de son rôle en équipe d’Allemagne par rapport à son rôle en club : J’ai ici plus de libertés et suis davantage impliqué dans la construction du jeu. Je descends souvent d’un cran pour construire avec Jo’ Kimmich. En club, mon poste est plus offensif et je marque donc plus souvent.

… de la concurrence au milieu du terrain : Je sens que nous avons ici des joueurs de grande classe. Cela ne peut être que positif d’avoir autant de supers milieux centraux. C’est ensuite à l’entraîneur d’en tirer le maximum.

… de l’atmosphère depuis le match face à l’Espagne : Pas grand-chose n’a changé. Ce match était catastrophique, mais je n’ai pas l’impression que ce résultat pèse encore au-dessus de l’équipe.

… de Pep Guardiola comme potentiel successeur de Joachim Löw : Je n’hésiterais pas une seconde. (rires) Mais je ne pense pas qu’il soit disponible, et je n’aimerais pas ne plus l’avoir comme coach en club. J’espère pour Joachim Löw qu’il aura droit à de très beaux adieux.

… de ses souvenirs de la coupe du monde 2018 : On ne peut pas oublier ces souvenirs. C’est aussi une bonne chose de garder en mémoire de mauvaises expériences. C’est seulement comme cela qu’on peut apprendre et préparer l’avenir.

… des règles sanitaires contre le coronavirus : Nous nous faisons dépister tous les jours. Nous sommes dans un coin à la cantine, séparés de tous les autres. Nous nous déplaçons dans une camionnette derrière le bus de l’équipe. Sinon, nous restons beaucoup dans nos chambres. La situation est exceptionnelle, et nous essayons de respecter les consignes autant que possible.

… de son statut au sein de l’équipe nationale : Je ne pense pas activement à une place de titulaire. Mais je veux bien sûr jouer, comme je l’ai toujours fait ces derniers mois en club. J’aime la sensation de quitter le terrain en sentant que j’ai tout donné pour le succès de l’équipe.

… de sa progression en Premier League anglaise : La Premier League permet de se mesurer aux meilleurs joueurs du monde. J’ai vécu de très belles années en Bundesliga, mais je sentais que je voulais me lancer un défi. Je savoure la saison que je vis actuellement avec Manchester City. J’aime notre façon de joueur au football. J’ai beaucoup marqué ces derniers temps, ce qui m’a mis davantage sur le devant de la scène.

… du rôle d’Emre Can dans l’équipe : Je pense qu’Emre est très important pour nous de par son mental et sa polyvalence. Il est très attentif à chaque entraînement, et a la capacité à galvaniser les joueurs. Il parvient à faire passer ses émotions à travers l’équipe. Les personnalités comme la sienne sont très importantes. Il est très respecté au sein de l’équipe et peut être un joueur très important à l’EURO.

… de la progression de Kai Havertz : Kai possède une technique extraordinaire. Je trouve super qu’il ait eu le courage de tenter sa chance à l’étranger à son jeune âge. Il a déjà réalisé beaucoup de bonnes prestations avec Chelea, mais c’est bien normal que tout ne fonctionne pas toujours lors d’une première saison. Il est très doué et ne manquera pas de faire fureur en Premier League.

###more###