Actus

Grindel : « Construire des ponts » avec l’EURO 2024

Le président de la Fédération allemande de football (DFB), Reinhard Grindel, espère que si l’Allemagne remporte l’organisation de l’EURO 2024, ce dernier sera un signe fort pour l’unité et contre l’exclusion. « Nous voulons organiser une fête du football lors de laquelle des ponts seront construits, des ponts faisant le lien entre des centaines de milliers de fans, à une époque marquée par le résurgence des intérêts nationaux » a déclaré Reinhard Grindel ce mardi lors du grand salon de l’industrie du sport SPOBIS à Düsseldorf.

Grindel a défini cet EURO 2024 comme « événement phare absolu » pour lequel la DFB déposera une candidature en bonne et due forme : « Nous sommes là en toute transparence. »

Philipp Lahm : « La Coupe du monde en 2006 était unique »

La Turquie est la seule autre candidate pour l’organisation de l’EURO 2024. L’Allemagne et la Turquie doivent déposer leur candidature officielle d’ici la fin du mois d’avril auprès de l’UEFA, qui officialisera le nom du pays organisateur au mois de septembre 2018. « Le comité exécutif de l’UEFA doit se poser les questions : à quoi ressemblera le pays ? Quelle sera la situation pour les fans ? »

Les villes allemandes candidates sont Berlin, Dortmund, Düsseldorf, Francfort, Gelsenkirchen, Hambourg, Cologne, Leipzig, Munich et Stuttgart. L’ancien international allemand Philipp Lahm, capitaine des champions du monde 2014, a rappelé à Düsseldorf ce que le pays avait vécu en 2006, lors de sa Coupe du monde à domicile : « La Coupe du monde 2006 était ma première Coupe du monde. C’était unique de vivre la passion des gens et d’organiser un tournoi pareil. Je n’oublierai jamais ce que nous avons vécu cette année-là, ça m’accompagnera pour le restant de ma vie. »

[dfb]

Le président de la Fédération allemande de football (DFB), Reinhard Grindel, espère que si l’Allemagne remporte l’organisation de l’EURO 2024, ce dernier sera un signe fort pour l’unité et contre l’exclusion. « Nous voulons organiser une fête du football lors de laquelle des ponts seront construits, des ponts faisant le lien entre des centaines de milliers de fans, à une époque marquée par le résurgence des intérêts nationaux » a déclaré Reinhard Grindel ce mardi lors du grand salon de l’industrie du sport SPOBIS à Düsseldorf.

Grindel a défini cet EURO 2024 comme « événement phare absolu » pour lequel la DFB déposera une candidature en bonne et due forme : « Nous sommes là en toute transparence. »

Philipp Lahm : « La Coupe du monde en 2006 était unique »

La Turquie est la seule autre candidate pour l’organisation de l’EURO 2024. L’Allemagne et la Turquie doivent déposer leur candidature officielle d’ici la fin du mois d’avril auprès de l’UEFA, qui officialisera le nom du pays organisateur au mois de septembre 2018. « Le comité exécutif de l’UEFA doit se poser les questions : à quoi ressemblera le pays ? Quelle sera la situation pour les fans ? »

Les villes allemandes candidates sont Berlin, Dortmund, Düsseldorf, Francfort, Gelsenkirchen, Hambourg, Cologne, Leipzig, Munich et Stuttgart. L’ancien international allemand Philipp Lahm, capitaine des champions du monde 2014, a rappelé à Düsseldorf ce que le pays avait vécu en 2006, lors de sa Coupe du monde à domicile : « La Coupe du monde 2006 était ma première Coupe du monde. C’était unique de vivre la passion des gens et d’organiser un tournoi pareil. Je n’oublierai jamais ce que nous avons vécu cette année-là, ça m’accompagnera pour le restant de ma vie. »

###more###