Actus

Finale EURO U17 : les Allemandes visent un troisième titre d’affilée

L’Espagne, encore et toujours. Comme lors des finales de l’EURO 2016 et 2017, l’Espagne se dresse une nouvelle fois sur la route des U17 allemandes. Le coup d’envoi de ce nouvel Allemagne / Espagne sera donné ce soir à 18h à Marijampolé en Lituanie. « L’équipe aborde cette finale positivement, avec beaucoup d’euphorie » précise la sélectionneuse Anoushka Bernhard avant d’ajouter : « Certes, nous allons jouer une troisième finale d'affilée face à l’Espagne mais nous avons aujourd’hui une équipe totalement différente, c’est pourquoi cette finale garde tout son lot de surprise. »

La sélection s’est brillamment hissée jusqu’en finale. Les tenantes du titre ont validé leur ticket pour l’EURO en dominant de la tête et des épaules leur groupe de qualification dans lequel figurait l’Azerbaïdjan, l’Irlande et l’Islande. Lors de la phase de poule de cet EURO 2018, les joueuses d’Anouschka Bernhard ont terminé en tête de leur groupe en devançant la Finlande, les Pays-Bas et la Lituanie, le pays hôte de la compétition. Les Allemandes ont atteint la phase finale de cet EURO sans concéder la moindre défaite. « La phase de poule nous a bien réussi. Nous avons beaucoup donné pour l’emporter à la dernière minute face à la Finlande et arracher l’égalisation face aux Pays-Bas. » continue Anouschka Bernhard. « Cela nous a donné du courage et de la confiance pour la suite. »

La demi-finale face à l’Angleterre a rapidement tourné en un match à sens unique, le tableau d’affichage affichait un 8-0 bien mérité à la fin de la rencontre. « Nous voulons canaliser cet incroyable sentiment et nous en servir pour la finale. Nous devons réaliser d’un autre côté que ce match était juste incroyable. Ce n’est pas parce que nous avons inscrit plus de buts en demi-finale que nous débuteront cette finale avec un avantage au score. Aujourd’hui tout repart à zéro, peu importe si nous avons été maîtresses de notre sujet en demi-finale.

Bernhard : « Les détails feront la différence »

La sélectionneuse de la Nationalmannschaft U17 connait parfaitement le style de jeu des Espagnoles, les deux équipes se sont affrontées à de très nombreuses reprises. Après 2009, 2014, 2016 et 2017, les sélections allemandes et espagnoles se retrouvent une nouvelle fois en finale de l’EURO. Lors des deux dernières finales, les U17 allemandes se sont à chaque fois imposées aux tirs au but (3-2, 3-1), les deux rencontres s’étaient toutes les deux soldées sur des 0-0. « Dans la catégorie U17, l’Espagne s’est imposée comme une équipe solide depuis quelques années et elle dispose chaque année d’un très bon groupe. » reconnait Anouschka Bernhard qui s’attend à match de haut niveau équilibré ce soir à Marijampolé. Depuis la création de l’EURO U17 féminin en 2008, l’Allemagne a remporté six fois cette compétition, l’Espagne, elle, a soulevé le trophée à trois reprises. Seul la Pologne en 2013 a réussi à briser la domination des deux finalistes de ce soir.

Dans le duel qui attend les deux équipes, les petits détails seront la clé du succès, explique Anouschka Bernhard. « Quand deux très bonnes équipes se rencontre, les détails font la principalement la différence : qui développera son jeu en premier dans ce match ? Qui prendra en premier le contrôle du match ? Ce sera notre objectif : contrôler le match et imposer notre empreinte. »

Pour cette finale, la sélection U17 pourra compter sur le soutien de la Patrie. Le sélectionneur de l’équipe nationale féminine séniore Horst Hrubesch sera présent en Lituanie pour assister à ce match aux côtés de Silka Raml et Patrizia Hell, qui composent la délégation de la Fédération allemande de football (DFB) en charge du foot féminin présente en Lituanie depuis le début du tournoi. Les familles de joueuses ainsi que de nombreux amis et supporters seront également de la partie pour porter les Allemandes vers un troisième titre de championnes d’Europe consécutif.

[DFB]

L’Espagne, encore et toujours. Comme lors des finales de l’EURO 2016 et 2017, l’Espagne se dresse une nouvelle fois sur la route des U17 allemandes. Le coup d’envoi de ce nouvel Allemagne / Espagne sera donné ce soir à 18h à Marijampolé en Lituanie. « L’équipe aborde cette finale positivement, avec beaucoup d’euphorie » précise la sélectionneuse Anoushka Bernhard avant d’ajouter : « Certes, nous allons jouer une troisième finale d'affilée face à l’Espagne mais nous avons aujourd’hui une équipe totalement différente, c’est pourquoi cette finale garde tout son lot de surprise. »

La sélection s’est brillamment hissée jusqu’en finale. Les tenantes du titre ont validé leur ticket pour l’EURO en dominant de la tête et des épaules leur groupe de qualification dans lequel figurait l’Azerbaïdjan, l’Irlande et l’Islande. Lors de la phase de poule de cet EURO 2018, les joueuses d’Anouschka Bernhard ont terminé en tête de leur groupe en devançant la Finlande, les Pays-Bas et la Lituanie, le pays hôte de la compétition. Les Allemandes ont atteint la phase finale de cet EURO sans concéder la moindre défaite. « La phase de poule nous a bien réussi. Nous avons beaucoup donné pour l’emporter à la dernière minute face à la Finlande et arracher l’égalisation face aux Pays-Bas. » continue Anouschka Bernhard. « Cela nous a donné du courage et de la confiance pour la suite. »

La demi-finale face à l’Angleterre a rapidement tourné en un match à sens unique, le tableau d’affichage affichait un 8-0 bien mérité à la fin de la rencontre. « Nous voulons canaliser cet incroyable sentiment et nous en servir pour la finale. Nous devons réaliser d’un autre côté que ce match était juste incroyable. Ce n’est pas parce que nous avons inscrit plus de buts en demi-finale que nous débuteront cette finale avec un avantage au score. Aujourd’hui tout repart à zéro, peu importe si nous avons été maîtresses de notre sujet en demi-finale.

Bernhard : « Les détails feront la différence »

La sélectionneuse de la Nationalmannschaft U17 connait parfaitement le style de jeu des Espagnoles, les deux équipes se sont affrontées à de très nombreuses reprises. Après 2009, 2014, 2016 et 2017, les sélections allemandes et espagnoles se retrouvent une nouvelle fois en finale de l’EURO. Lors des deux dernières finales, les U17 allemandes se sont à chaque fois imposées aux tirs au but (3-2, 3-1), les deux rencontres s’étaient toutes les deux soldées sur des 0-0. « Dans la catégorie U17, l’Espagne s’est imposée comme une équipe solide depuis quelques années et elle dispose chaque année d’un très bon groupe. » reconnait Anouschka Bernhard qui s’attend à match de haut niveau équilibré ce soir à Marijampolé. Depuis la création de l’EURO U17 féminin en 2008, l’Allemagne a remporté six fois cette compétition, l’Espagne, elle, a soulevé le trophée à trois reprises. Seul la Pologne en 2013 a réussi à briser la domination des deux finalistes de ce soir.

Dans le duel qui attend les deux équipes, les petits détails seront la clé du succès, explique Anouschka Bernhard. « Quand deux très bonnes équipes se rencontre, les détails font la principalement la différence : qui développera son jeu en premier dans ce match ? Qui prendra en premier le contrôle du match ? Ce sera notre objectif : contrôler le match et imposer notre empreinte. »

Pour cette finale, la sélection U17 pourra compter sur le soutien de la Patrie. Le sélectionneur de l’équipe nationale féminine séniore Horst Hrubesch sera présent en Lituanie pour assister à ce match aux côtés de Silka Raml et Patrizia Hell, qui composent la délégation de la Fédération allemande de football (DFB) en charge du foot féminin présente en Lituanie depuis le début du tournoi. Les familles de joueuses ainsi que de nombreux amis et supporters seront également de la partie pour porter les Allemandes vers un troisième titre de championnes d’Europe consécutif.