Actus

DFB Pokal : les résultats de mercredi

L’Union Berlin et le Bayer Leverkusen ont tenu leur rang face à des équipes de divisions inférieures, le Bayern Munich vient à bout d’Hoffenheim au terme d’un festival offensif, Sarrebruck crée la surprise et élimine Karlsruhe.

Le Bayern poursuit l’aventure

C’était la rencontre phare de la soirée et elle a tenu toutes ses promesses : le Bayern s’impose devant Hoffenheim au terme d’un match spectaculaire (4-3). Ce sont d’abord les joueurs du Bade-Wurtemberg qui ouvrent le score, après une frappe déviée involontairement dans son propre but par Jérôme Boateng (8e). Les Bavarois ne tardent pas à réagir, d’abord en égalisant de nouveau par l’intermédiaire d’un but contre son camp, de Benjamin Hübner (13e), puis en prenant l’avantage avant la mi-temps grâce à des réalisations de Müller (20e) et l’inévitable Robert Lewandowski (36e). Le Bayern mène 3-1 à la pause.

En deuxième période, le score en reste là jusqu’à la 80e minute, moment choisi par Lewandowski pour inscrire un doublé et donner un avantage de trois buts à son équipe. Mais alors qu’on pensait la rencontre pliée définitivement, Munas Dabur inscrit à son tour un doublé (82e, 92e), relançant totalement le suspens. Cela ne sera néanmoins pas suffisant, Hoffenheim s’incline 4-3 et le Bayern poursuit l’aventure en coupe d’Allemagne.

Sarrebruck crée la sensation

C’est la surprise de ces huitièmes de finale : malgré les deux divisions d’écart, Sarrebruck est venu à bout du Karlsruher SC. Les pensionnaires de deuxième division ont pourtant tout donné durant 120 minutes pour tenter de prendre à défaut la défense adverse, mais sas succès. Le sort de la rencontre doit donc se décider lors de la séance de tirs au but et c’est Sarrebruck, qui évolue pourtant en Regionalliga – Südwest (4e division), qui se hisse en quart de finale.

Verl craque en toute fin de rencontre

L’autre petit poucet de la compétition, le SC Verl, a longtemps cru pouvoir créer l’exploit face à l’Union Berlin. Mais alors que le score est toujours de 0-0 à la 86e minute, Andrich Robert finit par trouver la faille d’une frappe puissante à l’angle de la surface qui vient se loger en pleine lucarne. Le rêve continue pour le club de la capitale, qui dispute la première saison de son histoire en Bundesliga et se qualifie pour les quarts de finale de la coupe.

Leverkusen fait la différence en seconde période

Face à une équipe du VFB Stuttgart qui lutte pour la montée en première division, le Bayer Leverkusen ne s’est pas laissé surprendre. Rien n’est marqué en première période, il faut attendre les 20 dernières minutes pour voir la partie se décanter. Le Bayer ouvre le score à la 72e minute grâce à un but contre son camp de Bredlow et double la mise par Lucas Alario (83e). Wamangituka réduit l’écart peu après (85e) mais le VFB ne parviendra pas à refaire son retard, le Bayer Leverkusen se qualifie pour le tour suivant.

[dfb]

L’Union Berlin et le Bayer Leverkusen ont tenu leur rang face à des équipes de divisions inférieures, le Bayern Munich vient à bout d’Hoffenheim au terme d’un festival offensif, Sarrebruck crée la surprise et élimine Karlsruhe.

Le Bayern poursuit l’aventure

C’était la rencontre phare de la soirée et elle a tenu toutes ses promesses : le Bayern s’impose devant Hoffenheim au terme d’un match spectaculaire (4-3). Ce sont d’abord les joueurs du Bade-Wurtemberg qui ouvrent le score, après une frappe déviée involontairement dans son propre but par Jérôme Boateng (8e). Les Bavarois ne tardent pas à réagir, d’abord en égalisant de nouveau par l’intermédiaire d’un but contre son camp, de Benjamin Hübner (13e), puis en prenant l’avantage avant la mi-temps grâce à des réalisations de Müller (20e) et l’inévitable Robert Lewandowski (36e). Le Bayern mène 3-1 à la pause.

En deuxième période, le score en reste là jusqu’à la 80e minute, moment choisi par Lewandowski pour inscrire un doublé et donner un avantage de trois buts à son équipe. Mais alors qu’on pensait la rencontre pliée définitivement, Munas Dabur inscrit à son tour un doublé (82e, 92e), relançant totalement le suspens. Cela ne sera néanmoins pas suffisant, Hoffenheim s’incline 4-3 et le Bayern poursuit l’aventure en coupe d’Allemagne.

Sarrebruck crée la sensation

C’est la surprise de ces huitièmes de finale : malgré les deux divisions d’écart, Sarrebruck est venu à bout du Karlsruher SC. Les pensionnaires de deuxième division ont pourtant tout donné durant 120 minutes pour tenter de prendre à défaut la défense adverse, mais sas succès. Le sort de la rencontre doit donc se décider lors de la séance de tirs au but et c’est Sarrebruck, qui évolue pourtant en Regionalliga – Südwest (4e division), qui se hisse en quart de finale.

Verl craque en toute fin de rencontre

L’autre petit poucet de la compétition, le SC Verl, a longtemps cru pouvoir créer l’exploit face à l’Union Berlin. Mais alors que le score est toujours de 0-0 à la 86e minute, Andrich Robert finit par trouver la faille d’une frappe puissante à l’angle de la surface qui vient se loger en pleine lucarne. Le rêve continue pour le club de la capitale, qui dispute la première saison de son histoire en Bundesliga et se qualifie pour les quarts de finale de la coupe.

Leverkusen fait la différence en seconde période

Face à une équipe du VFB Stuttgart qui lutte pour la montée en première division, le Bayer Leverkusen ne s’est pas laissé surprendre. Rien n’est marqué en première période, il faut attendre les 20 dernières minutes pour voir la partie se décanter. Le Bayer ouvre le score à la 72e minute grâce à un but contre son camp de Bredlow et double la mise par Lucas Alario (83e). Wamangituka réduit l’écart peu après (85e) mais le VFB ne parviendra pas à refaire son retard, le Bayer Leverkusen se qualifie pour le tour suivant.