Actus

Défaite 1-2 : l’Allemagne s’incline devant la Suède

L’équipe d’Allemagne ne verra pas les demi-finales de la Coupe du monde en France. Ce samedi à Rennes, les joueuses de Martina Voss-Tecklenburg se sont inclinées 1-2 face à la Suède, qui affrontera les Pays-Bas au prochain tour. L’Allemagne rate ainsi également la qualification pour les Jeux Olympiques 2020 à Tokyo.

Avec deux nouveaux changements parmi ses titulaires (Carolin Simon et Linda Dallmann à la place de Verena Schweers et Melanie Leupolz), l’Allemagne avait pourtant parfaitement débuté la rencontre en ouvrant le score sur une reprise acrobatique de Lina Magull (16e), idéalement servie dans la profondeur par Sara Däbritz suite à une percée dans l’axe. Un premier but amplement mérité tant la domination des femmes de la DFB était criante.

Égalisation sur la première occasion adverse

Mais dans la foulée, la première erreur défensive fut immédiatement punie par la buteuse suédoise Sofia Jakobsson, partie seule au but pour tromper Almuth Schult d’une frappe croisée (22e). Comme un mauvais présage, Voss-Tecklenburg fut contrainte de procéder à un premier remplacement dès la 43e minute en lançant Leonie Maier à la place de Carolin Simon, victime d’un choc quelques minutes plus tôt. Juste après la pause, Stina Blackstenius profita d’un moment de flottement pour inscrire le second but suédois (48e).

Malgré l’entrée en jeu de la meneuse de jeu Dzsenifer Marozsán à la place de Dallmann à la mi-temps, l’Allemagne continua de souffrir face aux nombreuses contre-attaques des Suédoises, qui manquèrent plusieurs fois l’occasion de creuser l’écart. Mais les occasions d’égaliser étaient bien là, notamment sur une tête hors-cadre de Lena Oberdorf (88e), entrée à la place de Lea Schüller. À bout portant, Hegering se procura la dernière occasion, mais ne parvint pas à rabattre sa tête (90e+3).

« La Suède a montré toute ses qualités »

« Après le premier but adverse, nous avons perdu notre football. Nous ne sommes pas encore aussi solides que nous le voudrions, même si l’équipe a déjà montré ce dont elle était capable », a résumé la sélectionneuse après la rencontre. « La Suède a montré toute ses qualités en inscrivant ses deux buts. Quand on se retrouve à courir derrière le score, à devoir beaucoup donner, la tâche devient plus facile pour cet adversaire-là. »

[dfb]

L’équipe d’Allemagne ne verra pas les demi-finales de la Coupe du monde en France. Ce samedi à Rennes, les joueuses de Martina Voss-Tecklenburg se sont inclinées 1-2 face à la Suède, qui affrontera les Pays-Bas au prochain tour. L’Allemagne rate ainsi également la qualification pour les Jeux Olympiques 2020 à Tokyo.

Avec deux nouveaux changements parmi ses titulaires (Carolin Simon et Linda Dallmann à la place de Verena Schweers et Melanie Leupolz), l’Allemagne avait pourtant parfaitement débuté la rencontre en ouvrant le score sur une reprise acrobatique de Lina Magull (16e), idéalement servie dans la profondeur par Sara Däbritz suite à une percée dans l’axe. Un premier but amplement mérité tant la domination des femmes de la DFB était criante.

Égalisation sur la première occasion adverse

Mais dans la foulée, la première erreur défensive fut immédiatement punie par la buteuse suédoise Sofia Jakobsson, partie seule au but pour tromper Almuth Schult d’une frappe croisée (22e). Comme un mauvais présage, Voss-Tecklenburg fut contrainte de procéder à un premier remplacement dès la 43e minute en lançant Leonie Maier à la place de Carolin Simon, victime d’un choc quelques minutes plus tôt. Juste après la pause, Stina Blackstenius profita d’un moment de flottement pour inscrire le second but suédois (48e).

Malgré l’entrée en jeu de la meneuse de jeu Dzsenifer Marozsán à la place de Dallmann à la mi-temps, l’Allemagne continua de souffrir face aux nombreuses contre-attaques des Suédoises, qui manquèrent plusieurs fois l’occasion de creuser l’écart. Mais les occasions d’égaliser étaient bien là, notamment sur une tête hors-cadre de Lena Oberdorf (88e), entrée à la place de Lea Schüller. À bout portant, Hegering se procura la dernière occasion, mais ne parvint pas à rabattre sa tête (90e+3).

« La Suède a montré toute ses qualités »

« Après le premier but adverse, nous avons perdu notre football. Nous ne sommes pas encore aussi solides que nous le voudrions, même si l’équipe a déjà montré ce dont elle était capable », a résumé la sélectionneuse après la rencontre. « La Suède a montré toute ses qualités en inscrivant ses deux buts. Quand on se retrouve à courir derrière le score, à devoir beaucoup donner, la tâche devient plus facile pour cet adversaire-là. »

###more###