Actus

Dahoud : « Garder les pieds sur terre »

L’équipe nationale U21 s’est imposée hier contre le Danemark (3-1). Mahmoud Dahoud nous a livré ses impressions sur cette rencontre, et s’est projeté sur la suite de la compétition.

DFB .de : Mahmoud Dahoud , félicitations pour votre victoire. Qu’avez-vous pensé de votre prestation, sur le plan collectif ?

Mahmoud Dahoud : Merci ! Nous sommes bien rentrés dans ce tournoi, c’était important de bien débuter la compétition. Marco Richter et Luca Waldschmidt ont réalisé un très grand match devant. Certaines de nos attaques étaient bien construites, mais nous devons quand même regarder ce qui n’a pas bien marché, pour progresser encore lors des prochaines rencontres.

DFB .de : Qu’est-ce qui n’a pas bien marché d’après vous ?

Dahoud : En début de rencontre, nous nous sommes mis en difficulté nous-mêmes. Nous avons perdu trop de ballons. Après l’ouverture du score, nous avons réussi à apporter plus de sécurité dans notre jeu, et au final je pense que la victoire est méritée. Mais nous n’aurions pas dû non plus encaisser ce but, le penalty était vraiment évitable.

DFB .de : L’équipe était-elle trop nerveuse durant les 30 premières minutes ?

Dahoud : Oui, il y avait un peu de nervosité en début de rencontre, c’est compréhensible. Comme je l’ai dit, l’ouverture du score nous a fait du bien, elle a permis de nous libérer. Mais nous devons garder les pieds sur terre, une victoire seule n’est pas suffisante.

DFB .de : Vous étiez déjà présent lors de la victoire en 2017 en Pologne. En quoi cette expérience vous sert-elle ?

Dahoud : À l’époque nous avions déjà remporté notre match d’ouverture, mais nous avions aussi vu des choses à améliorer. Dans ce genre de tournoi, tu dois être prêt dès le début, il faut jouer les matchs de poules comme des rencontres à élimination directe. Ça peut être la clef cette année encore.

DFB .de : Vous affronterez la Serbie lors de votre deuxième rencontre. Qu’attendez-vous de cet adversaire ?

Dahoud : Ça sera difficile. Le fait qu’ils aient perdu leur premier match contre l’Autriche ne veut absolument rien dire. Ils ont de très bonnes individualités, et vont tout faire pour nous mettre en difficulté. Ils sont dans l’obligation de gagner contre nous pour garder une chance de se qualifier. Nous sommes prévenus, il faudra se préparer avec le maximum de concentration. Nous voulons également sortir vainqueurs de ce match.

[dfb]

L’équipe nationale U21 s’est imposée hier contre le Danemark (3-1). Mahmoud Dahoud nous a livré ses impressions sur cette rencontre, et s’est projeté sur la suite de la compétition.

DFB .de : Mahmoud Dahoud , félicitations pour votre victoire. Qu’avez-vous pensé de votre prestation, sur le plan collectif ?

Mahmoud Dahoud : Merci ! Nous sommes bien rentrés dans ce tournoi, c’était important de bien débuter la compétition. Marco Richter et Luca Waldschmidt ont réalisé un très grand match devant. Certaines de nos attaques étaient bien construites, mais nous devons quand même regarder ce qui n’a pas bien marché, pour progresser encore lors des prochaines rencontres.

DFB .de : Qu’est-ce qui n’a pas bien marché d’après vous ?

Dahoud : En début de rencontre, nous nous sommes mis en difficulté nous-mêmes. Nous avons perdu trop de ballons. Après l’ouverture du score, nous avons réussi à apporter plus de sécurité dans notre jeu, et au final je pense que la victoire est méritée. Mais nous n’aurions pas dû non plus encaisser ce but, le penalty était vraiment évitable.

DFB .de : L’équipe était-elle trop nerveuse durant les 30 premières minutes ?

Dahoud : Oui, il y avait un peu de nervosité en début de rencontre, c’est compréhensible. Comme je l’ai dit, l’ouverture du score nous a fait du bien, elle a permis de nous libérer. Mais nous devons garder les pieds sur terre, une victoire seule n’est pas suffisante.

DFB .de : Vous étiez déjà présent lors de la victoire en 2017 en Pologne. En quoi cette expérience vous sert-elle ?

Dahoud : À l’époque nous avions déjà remporté notre match d’ouverture, mais nous avions aussi vu des choses à améliorer. Dans ce genre de tournoi, tu dois être prêt dès le début, il faut jouer les matchs de poules comme des rencontres à élimination directe. Ça peut être la clef cette année encore.

DFB .de : Vous affronterez la Serbie lors de votre deuxième rencontre. Qu’attendez-vous de cet adversaire ?

Dahoud : Ça sera difficile. Le fait qu’ils aient perdu leur premier match contre l’Autriche ne veut absolument rien dire. Ils ont de très bonnes individualités, et vont tout faire pour nous mettre en difficulté. Ils sont dans l’obligation de gagner contre nous pour garder une chance de se qualifier. Nous sommes prévenus, il faudra se préparer avec le maximum de concentration. Nous voulons également sortir vainqueurs de ce match.

###more###