Actus

Coupe d’Allemagne : Leverkusen qualifié pour les huitièmes de finale

Le Bayer Leverkusen remporte le choc du deuxième tour de DFB Pokal contre l’Eintracht Francfort. Après trois matchs sans victoire en championnat, le Werkself s’est rassuré en venant à bout du vainqueur de l’édition 2018 (4-1).

Dix jours après leur défaite au Deutsche Bank Park, les hommes de Peter Bosz sont parvenus à prendre leur revanche de la meilleure des manières. Ce sont pourtant les joueurs de l’Eintracht qui font parler la poudre en premier ; Kamada, à droite de la surface, centre en retrait vers André Silva, le Portugais prolonge en direction d’Amin Younes qui trouve le chemin des filets (1-0, 6e). Leverkusen est mené d’entrée et se doit de réagir le plus rapidement possible. Peu avant la demi-heure de jeu, Erik Durm détourne de la main un centre de Leon Bailey. L’arbitre désigne le point de penalty, Lucas Alario ne rate pas l’occasion de remettre les compteurs à égalité (1-1, 27e).

Dès le retour des vestiaires, le jeune espoir Tapsoba permet au Bayer de prendre l’avantage pour la première fois de la rencontre (2-1, 49e). Le défenseur burkinabé reprend de la tête un coup franc tiré par Demirbay et trompe Kevin Trapp. C’est ensuite au tour de l’ancien parisien Moussa Diaby d’entrer en scène : l’ailier de 21 ans fait d’abord le break, parfaitement servi par Nadiem Amiri (3-1, 67e) avant d’enfoncer le clou en fin de match, après une nouvelle passe décisive de Demirbay.

Seule fausse note de la soirée : l’exclusion de Jonathan Tah (73e) qui sera suspendu pour le tour suivant. En huitième de finale, Leverkusen se déplacera sur le terrain de Rot-Weiss Essen, club de ligue régionale Ouest (4e division). Les rencontres auront lieu les 2 et 3 février prochains.

[dfb]

Le Bayer Leverkusen remporte le choc du deuxième tour de DFB Pokal contre l’Eintracht Francfort. Après trois matchs sans victoire en championnat, le Werkself s’est rassuré en venant à bout du vainqueur de l’édition 2018 (4-1).

Dix jours après leur défaite au Deutsche Bank Park, les hommes de Peter Bosz sont parvenus à prendre leur revanche de la meilleure des manières. Ce sont pourtant les joueurs de l’Eintracht qui font parler la poudre en premier ; Kamada, à droite de la surface, centre en retrait vers André Silva, le Portugais prolonge en direction d’Amin Younes qui trouve le chemin des filets (1-0, 6e). Leverkusen est mené d’entrée et se doit de réagir le plus rapidement possible. Peu avant la demi-heure de jeu, Erik Durm détourne de la main un centre de Leon Bailey. L’arbitre désigne le point de penalty, Lucas Alario ne rate pas l’occasion de remettre les compteurs à égalité (1-1, 27e).

Dès le retour des vestiaires, le jeune espoir Tapsoba permet au Bayer de prendre l’avantage pour la première fois de la rencontre (2-1, 49e). Le défenseur burkinabé reprend de la tête un coup franc tiré par Demirbay et trompe Kevin Trapp. C’est ensuite au tour de l’ancien parisien Moussa Diaby d’entrer en scène : l’ailier de 21 ans fait d’abord le break, parfaitement servi par Nadiem Amiri (3-1, 67e) avant d’enfoncer le clou en fin de match, après une nouvelle passe décisive de Demirbay.

Seule fausse note de la soirée : l’exclusion de Jonathan Tah (73e) qui sera suspendu pour le tour suivant. En huitième de finale, Leverkusen se déplacera sur le terrain de Rot-Weiss Essen, club de ligue régionale Ouest (4e division). Les rencontres auront lieu les 2 et 3 février prochains.