Actus

Bilan face à l’Autriche : vers une 10ème victoire consécutive ?

C’est l’avant dernier test de la Mannschaft avant le coup d’envoi de la Coupe du Monde en Russie. Les hommes de Joachim Löw défient la sélection autrichienne ce samedi à Klagenfurt (18h) à deux semaines du début de la compétition. Le sélectionneur allemand souhaite voir ses joueurs une dernière fois à l’œuvre avant de constituer son groupe définitif qui doit ensuite être transmis à la FIFA avant lundi. Cette rencontre sera la 40ème de l’histoire entre les deux pays voisins qui ont connu des fortunes diverses lors des éliminatoires pour la Coupe du Monde. Si l’Allemagne a décroché son billet pour la Russie en survolant son groupe de qualification, l’Autriche, quant à elle, n’est pas parvenue à se qualifier pour le Mondial en Russie malgré une participation il y a deux ans à l’EURO 2016 en France. DFB.de a recueilli pour vous les principales informations concernant ce match amical entre voisins.

Retour du gardien champion du monde ? Blessé de longue date mais enfin de retour à son ancien état de forme : le champion du monde Manuel Neuer pourrait faire son retour ce soir face à l’Autriche dans les rangs de la Mannschaft. Pour le joueur de 32 ans, éloigné des terrains cette saison en raison d’une blessure à la cheville, il s’agirait d’un retour tant attendu, lui qui n’a plus disputé le moindre match officiel depuis sa blessure survenue en septembre 2017.

Les débuts de Petersen ? Un seul petit nouveau figure dans le groupe de Joachim Löw : il s’agit bien sûr de l’attaquant du SC Fribourg Nils Petersen. Avec 20 buts, l’ancien joueur du Bayern Munich détient le record de buts inscrits en Bundesliga en étant sorti du banc en cours de jeu. La saison dernière, l’attaquant de 29 ans a tout simplement été le meilleur buteur allemand de Bundesliga avec 15 buts au compteur. Nils Petersen n’a encore jamais porté le maillot de la Mannschaft mais a déjà évolué avec la sélection olympique allemande au Jeux Olympiques de Rio en 2016 où il a notamment inscrit six buts et décroché la médaille d’argent aux côtés de Leon Goretzka, Julian Brandt, Nicklas Süle et Matthias Ginter. Novice dans le groupe de Joachim de Löw, Petersen fait partie des six joueurs ayant moins de dix sélections avec les gardiens Kevin Trapp (trois) et Bernd Leno (Six) et les défenseurs Marvin Plattenhardt (six), Jonathan Tah (trois) et Nicklas Süle (neuf).

Neuf champions du monde dans le groupe provisoire : Avec Jérôme Boateng, Mats Hummels, Toni Kroos, Thomas Müller et Mesut Özil, la Mannschaft dispose dans son groupe de six joueurs ayant débuté la finale du Mondial 2014 auxquels s’ajoutent trois autres champions du monde : Sami Khedira, Matthias Ginter et Julian Draxler.

Bilan positif : Allemagne/Autriche – un duel chargé d’histoire. Les deux équipes se sont affrontées pour la première fois en juin 1908, l’Autriche s’était alors imposée sur le score de 3-2. Depuis 38 autres rencontres ont eu lieu entre les deux pays voisins et le bilan tourne depuis clairement à l’avantage de l’Allemagne. La Mannschaft a remporté 25 des 39 matchs disputés dans son histoire face à l’Autriche. Les Allemands se sont inclinés seulement à huit reprises face aux Autrichiens. Les six autres rencontres se sont quant à elles soldées par des matchs nuls.

Série de victoires : La Mannschaft domine le bilan des neuf dernières confrontations face à l’Autriche en termes de buts avec un score cumulé de 31-8. C’est la plus longue série de victoires de l’histoire de ce duel entre voisins. L’Allemagne est invaincue lors de ses dix derniers matchs face à l’Autriche (neuf victoires, un match nul), il faut remonter 32 ans en arrière pour retrouver la dernière défaite de la Mannschaft face à l’Autriche. L’équipe du sélectionneur Franz Beckenbauer s’était inclinée 4-1 le 29 octobre 1986 à Vienne face à la sélection autrichienne. Rudi Völler fut ce soir-là le seul buteur côté allemand.

Duel en compétition : L’Allemagne et l’Autriche se sont rencontrées à 16 reprises en compétitions officielles dont quatre matchs en Coupe du Monde. L’Allemagne a seulement perdu deux de ces 16 confrontations (13 victoires, un match nul) : une défaite 5-1 aux Jeux Olympiques de 1912 puis une seconde sur le score de 3-2 à la Coupe du Monde 1978 en Argentine. Ce match reste inscrit dans l’histoire du football comme la « Honte de Cordoba ».

Bientôt la barre des 200 : Si l’Allemagne venait à s’imposer en Autriche, il s’agirait pour la Mannschaft de la 200ème victoire à l’extérieur de son histoire, les matchs sur terrains neutres ne sont pas pris en compte. En 368 matchs disputés en l’extérieur, l’Allemagne s’est imposée 199 fois et inclinée 93 fois. À 73 reprises, les Allemands sont rentrés chez eux après un match nul.

Quatre matchs sans victoire : L’Allemagne court après la victoire depuis maintenant quatre matchs (trois matchs nuls, une défaite). Cela ne lui était plus arrivé depuis 14 ans et une défaite 2-0 en match de préparation face à la Hongrie de Lothar Matthäus juste avant l’EURO 2004 au Portugal où la Mannschaft fut éliminée au stade de la phase de poule avec deux matchs nuls et une défaite au compteur.

Un entraîneur allemand en Autriche : Franco Foda a remplacé Marcel Koller en novembre dernier à la tête de la sélection autrichienne. L’Autriche de Koller a terminé quatrième de son groupe de qualification pour le Mondial dans lequel figurait le Pays de Galles, la Serbie, la Moldavie, l’Irlande et la Géorgie. N’ayant pas réussi à qualifier l’Autriche pour la Coupe du Monde, Koller a été remercié et remplacé par Franco Foda, ancien international allemand et ancien entraîneur du SK Sturm Graz, club avec lequel il a notamment remporté la Bundesliga autrichienne et la Coupe d’Autriche. Pour ses quatre premiers matchs à la tête de la sélection autrichienne, le technicien allemand a enregistré quatre victoires face à l’Uruguay (2-1), à la Slovénie (3-0), au Luxembourg (4-0) et face à la Russie (1-0) le pays hôte de la prochaine Coupe du Monde. Seul le duo de sélectionneurs Georg Schmidt et Felix Latzke en 1982 avaient réussi une telle performance dans l’histoire de l’équipe d’Autriche. Ces derniers avaient même porté cette série à cinq victoires en autant de rencontres pour leurs débuts. La Mannschaft est prévenue, Franco Foda aura sûrement ce record dans un coin de la tête ce soir à Klagenfurt

Victoires significatives :La plus large victoire au tableau des confrontations est à mettre à l’actif de l’Autriche. Le 24 mai 1931, la sélection autrichienne s’était imposée sur le score sans appel de 6-0 à Berlin face à l’Allemagne. La Mannschaft a de son côté également étrillé la sélection autrichienne en demi-finale de la Coupe du Monde 1954 sur le score de 6-1. Ce match est encore aujourd’hui considéré comme un épisode important de l’histoire du football allemand et du fameux « Miracle de Berne » synonyme de premier titre mondial pour la Mannschaft.

[DFB]

C’est l’avant dernier test de la Mannschaft avant le coup d’envoi de la Coupe du Monde en Russie. Les hommes de Joachim Löw défient la sélection autrichienne ce samedi à Klagenfurt (18h) à deux semaines du début de la compétition. Le sélectionneur allemand souhaite voir ses joueurs une dernière fois à l’œuvre avant de constituer son groupe définitif qui doit ensuite être transmis à la FIFA avant lundi. Cette rencontre sera la 40ème de l’histoire entre les deux pays voisins qui ont connu des fortunes diverses lors des éliminatoires pour la Coupe du Monde. Si l’Allemagne a décroché son billet pour la Russie en survolant son groupe de qualification, l’Autriche, quant à elle, n’est pas parvenue à se qualifier pour le Mondial en Russie malgré une participation il y a deux ans à l’EURO 2016 en France. DFB.de a recueilli pour vous les principales informations concernant ce match amical entre voisins.

Retour du gardien champion du monde ? Blessé de longue date mais enfin de retour à son ancien état de forme : le champion du monde Manuel Neuer pourrait faire son retour ce soir face à l’Autriche dans les rangs de la Mannschaft. Pour le joueur de 32 ans, éloigné des terrains cette saison en raison d’une blessure à la cheville, il s’agirait d’un retour tant attendu, lui qui n’a plus disputé le moindre match officiel depuis sa blessure survenue en septembre 2017.

Les débuts de Petersen ? Un seul petit nouveau figure dans le groupe de Joachim Löw : il s’agit bien sûr de l’attaquant du SC Fribourg Nils Petersen. Avec 20 buts, l’ancien joueur du Bayern Munich détient le record de buts inscrits en Bundesliga en étant sorti du banc en cours de jeu. La saison dernière, l’attaquant de 29 ans a tout simplement été le meilleur buteur allemand de Bundesliga avec 15 buts au compteur. Nils Petersen n’a encore jamais porté le maillot de la Mannschaft mais a déjà évolué avec la sélection olympique allemande au Jeux Olympiques de Rio en 2016 où il a notamment inscrit six buts et décroché la médaille d’argent aux côtés de Leon Goretzka, Julian Brandt, Nicklas Süle et Matthias Ginter. Novice dans le groupe de Joachim de Löw, Petersen fait partie des six joueurs ayant moins de dix sélections avec les gardiens Kevin Trapp (trois) et Bernd Leno (Six) et les défenseurs Marvin Plattenhardt (six), Jonathan Tah (trois) et Nicklas Süle (neuf).

Neuf champions du monde dans le groupe provisoire : Avec Jérôme Boateng, Mats Hummels, Toni Kroos, Thomas Müller et Mesut Özil, la Mannschaft dispose dans son groupe de six joueurs ayant débuté la finale du Mondial 2014 auxquels s’ajoutent trois autres champions du monde : Sami Khedira, Matthias Ginter et Julian Draxler.

Bilan positif : Allemagne/Autriche – un duel chargé d’histoire. Les deux équipes se sont affrontées pour la première fois en juin 1908, l’Autriche s’était alors imposée sur le score de 3-2. Depuis 38 autres rencontres ont eu lieu entre les deux pays voisins et le bilan tourne depuis clairement à l’avantage de l’Allemagne. La Mannschaft a remporté 25 des 39 matchs disputés dans son histoire face à l’Autriche. Les Allemands se sont inclinés seulement à huit reprises face aux Autrichiens. Les six autres rencontres se sont quant à elles soldées par des matchs nuls.

Série de victoires : La Mannschaft domine le bilan des neuf dernières confrontations face à l’Autriche en termes de buts avec un score cumulé de 31-8. C’est la plus longue série de victoires de l’histoire de ce duel entre voisins. L’Allemagne est invaincue lors de ses dix derniers matchs face à l’Autriche (neuf victoires, un match nul), il faut remonter 32 ans en arrière pour retrouver la dernière défaite de la Mannschaft face à l’Autriche. L’équipe du sélectionneur Franz Beckenbauer s’était inclinée 4-1 le 29 octobre 1986 à Vienne face à la sélection autrichienne. Rudi Völler fut ce soir-là le seul buteur côté allemand.

Duel en compétition : L’Allemagne et l’Autriche se sont rencontrées à 16 reprises en compétitions officielles dont quatre matchs en Coupe du Monde. L’Allemagne a seulement perdu deux de ces 16 confrontations (13 victoires, un match nul) : une défaite 5-1 aux Jeux Olympiques de 1912 puis une seconde sur le score de 3-2 à la Coupe du Monde 1978 en Argentine. Ce match reste inscrit dans l’histoire du football comme la « Honte de Cordoba ».

Bientôt la barre des 200 : Si l’Allemagne venait à s’imposer en Autriche, il s’agirait pour la Mannschaft de la 200ème victoire à l’extérieur de son histoire, les matchs sur terrains neutres ne sont pas pris en compte. En 368 matchs disputés en l’extérieur, l’Allemagne s’est imposée 199 fois et inclinée 93 fois. À 73 reprises, les Allemands sont rentrés chez eux après un match nul.

Quatre matchs sans victoire : L’Allemagne court après la victoire depuis maintenant quatre matchs (trois matchs nuls, une défaite). Cela ne lui était plus arrivé depuis 14 ans et une défaite 2-0 en match de préparation face à la Hongrie de Lothar Matthäus juste avant l’EURO 2004 au Portugal où la Mannschaft fut éliminée au stade de la phase de poule avec deux matchs nuls et une défaite au compteur.

Un entraîneur allemand en Autriche : Franco Foda a remplacé Marcel Koller en novembre dernier à la tête de la sélection autrichienne. L’Autriche de Koller a terminé quatrième de son groupe de qualification pour le Mondial dans lequel figurait le Pays de Galles, la Serbie, la Moldavie, l’Irlande et la Géorgie. N’ayant pas réussi à qualifier l’Autriche pour la Coupe du Monde, Koller a été remercié et remplacé par Franco Foda, ancien international allemand et ancien entraîneur du SK Sturm Graz, club avec lequel il a notamment remporté la Bundesliga autrichienne et la Coupe d’Autriche. Pour ses quatre premiers matchs à la tête de la sélection autrichienne, le technicien allemand a enregistré quatre victoires face à l’Uruguay (2-1), à la Slovénie (3-0), au Luxembourg (4-0) et face à la Russie (1-0) le pays hôte de la prochaine Coupe du Monde. Seul le duo de sélectionneurs Georg Schmidt et Felix Latzke en 1982 avaient réussi une telle performance dans l’histoire de l’équipe d’Autriche. Ces derniers avaient même porté cette série à cinq victoires en autant de rencontres pour leurs débuts. La Mannschaft est prévenue, Franco Foda aura sûrement ce record dans un coin de la tête ce soir à Klagenfurt

Victoires significatives :La plus large victoire au tableau des confrontations est à mettre à l’actif de l’Autriche. Le 24 mai 1931, la sélection autrichienne s’était imposée sur le score sans appel de 6-0 à Berlin face à l’Allemagne. La Mannschaft a de son côté également étrillé la sélection autrichienne en demi-finale de la Coupe du Monde 1954 sur le score de 6-1. Ce match est encore aujourd’hui considéré comme un épisode important de l’histoire du football allemand et du fameux « Miracle de Berne » synonyme de premier titre mondial pour la Mannschaft.

###more###