Actus

Bierhoff : Angela Merkel en visite dimanche

La Mannschaft a reçu aujourd’hui la visite de l’équipe d’Allemagne de football pour aveugles. Les champions du monde Thomas Müller et Matthias Ginter ont effectué une séance d’entraînement avec deux joueurs de cette équipe, afin de s’immerger dans leur quotidien. Autre visite cette semaine : celle de la chancelière fédérale Angela Merkel, qui devrait se rendre à Eppan dimanche. En conférence de presse aujourd’hui, le manager de l’équipe d’Allemagne Oliver Bierhoff a évoqué ces deux événements, ainsi que la situation de Manuel Neuer. Egalement présents en salle de presse : Matthias Ginter et Alexander Fangmann, capitaine de l’équipe d’Allemagne pour aveugles.

Oliver Bierhoff au sujet…

… de la visite d’Angela Merkel : Selon mes informations, elle a prévu de venir nous voir ce dimanche. Elle souhaite dire bonjour à l’équipe, sans grande mise en scène. C’est devenu une tradition, et les joueurs lui réservent toujours un accueil chaleureux.

… du groupe des 23 : Tous les joueurs ont fait bonne impression à l’entraînement, ce qui est réjouissant. La décision sera donc difficile pour nous. Nous nous réunirons la veille pour avoir une ultime discussion.

… de la situation de Manuel Neuer : Manuel ne monte pas en puissance : il est en puissance. Il ne se pose plus de question au moment de foncer sur un joueur. Il a montré qu’il était présent.

Matthias Ginter au sujet…

… de la séance de football pour aveugles : C’était une première pour moi. Je dois admettre que je n’ai pas réussi grand-chose. J’ai beaucoup de respect pour les gars qui font ce sport. C’est quelque chose d’extraordinaire et je ne peux même pas m’imaginer de jouer sans voir devant moi. C’est vraiment très difficile.

… de la nervosité avant l’annonce de la liste des 23 : Nous sommes tous curieux. J’ai tout donné depuis un an et ici au stage d’entraînement ; désormais, ça ne dépend plus de moi, mais du sélectionneur. Pour le moment, on ne ressent pas de nervosité chez les joueurs.

… du stage d’entraînement : Je pense que les premières journées étaient très intenses. Nous avions deux séances d’entraînement par jour et nous avons joué contre les U20, ce qui n’a pas été une partie de plaisir. Aujourd’hui, c’était calme. Il nous reste le match amical avant l’annonce des 23 (Autriche-Allemagne, samedi à 18h, ndlr). Je pense que nous sommes sur la bonne route. Le staff a déjà beaucoup d’expérience, notamment avec les joueurs présents. Je pense que nous sommes tous à peu près au même niveau.

Alexander Fangmann au sujet…

… du football pour aveugles : J’ai connu le sport comme ça. J’avais participé à un atelier pendant la Coupe du monde 2006 et je suis présent depuis que ce sport existe en Allemagne, c’est-à-dire 2006. Pour moi, c’est du football, comme pour tous les autres. Exercer ce sport qu’on aime avec des gens qui connaissent le même handicap, c’est quelque chose de spécial. Nous n’excluons personne, nous avons des gardiens non-aveugles, des guides derrière le but et un coach au niveau de la ligne médiane, des gens voyants qui nous soutiennent. Mais nous n’avons pas besoin de guides pour marquer des buts. Nous aussi, nous ne voulons que gagner. Avec d’autres exigences certes, mais l’objectif est le même.

[dfb]

La Mannschaft a reçu aujourd’hui la visite de l’équipe d’Allemagne de football pour aveugles. Les champions du monde Thomas Müller et Matthias Ginter ont effectué une séance d’entraînement avec deux joueurs de cette équipe, afin de s’immerger dans leur quotidien. Autre visite cette semaine : celle de la chancelière fédérale Angela Merkel, qui devrait se rendre à Eppan dimanche. En conférence de presse aujourd’hui, le manager de l’équipe d’Allemagne Oliver Bierhoff a évoqué ces deux événements, ainsi que la situation de Manuel Neuer. Egalement présents en salle de presse : Matthias Ginter et Alexander Fangmann, capitaine de l’équipe d’Allemagne pour aveugles.

Oliver Bierhoff au sujet…

… de la visite d’Angela Merkel : Selon mes informations, elle a prévu de venir nous voir ce dimanche. Elle souhaite dire bonjour à l’équipe, sans grande mise en scène. C’est devenu une tradition, et les joueurs lui réservent toujours un accueil chaleureux.

… du groupe des 23 : Tous les joueurs ont fait bonne impression à l’entraînement, ce qui est réjouissant. La décision sera donc difficile pour nous. Nous nous réunirons la veille pour avoir une ultime discussion.

… de la situation de Manuel Neuer : Manuel ne monte pas en puissance : il est en puissance. Il ne se pose plus de question au moment de foncer sur un joueur. Il a montré qu’il était présent.

Matthias Ginter au sujet…

… de la séance de football pour aveugles : C’était une première pour moi. Je dois admettre que je n’ai pas réussi grand-chose. J’ai beaucoup de respect pour les gars qui font ce sport. C’est quelque chose d’extraordinaire et je ne peux même pas m’imaginer de jouer sans voir devant moi. C’est vraiment très difficile.

… de la nervosité avant l’annonce de la liste des 23 : Nous sommes tous curieux. J’ai tout donné depuis un an et ici au stage d’entraînement ; désormais, ça ne dépend plus de moi, mais du sélectionneur. Pour le moment, on ne ressent pas de nervosité chez les joueurs.

… du stage d’entraînement : Je pense que les premières journées étaient très intenses. Nous avions deux séances d’entraînement par jour et nous avons joué contre les U20, ce qui n’a pas été une partie de plaisir. Aujourd’hui, c’était calme. Il nous reste le match amical avant l’annonce des 23 (Autriche-Allemagne, samedi à 18h, ndlr). Je pense que nous sommes sur la bonne route. Le staff a déjà beaucoup d’expérience, notamment avec les joueurs présents. Je pense que nous sommes tous à peu près au même niveau.

Alexander Fangmann au sujet…

… du football pour aveugles : J’ai connu le sport comme ça. J’avais participé à un atelier pendant la Coupe du monde 2006 et je suis présent depuis que ce sport existe en Allemagne, c’est-à-dire 2006. Pour moi, c’est du football, comme pour tous les autres. Exercer ce sport qu’on aime avec des gens qui connaissent le même handicap, c’est quelque chose de spécial. Nous n’excluons personne, nous avons des gardiens non-aveugles, des guides derrière le but et un coach au niveau de la ligne médiane, des gens voyants qui nous soutiennent. Mais nous n’avons pas besoin de guides pour marquer des buts. Nous aussi, nous ne voulons que gagner. Avec d’autres exigences certes, mais l’objectif est le même.

###more###