Actus

Arjen Robben, le spécialiste des finales

Opposition de style, records et spécialistes des finales : quel joueur détient le record de but en finale de la Coupe d’Allemagne, quel gardien possède le plus grand pourcentage d’arrêt et comment se sont soldées les précédentes finales entre le Bayern et l'eintracht Francfort ? DFB.de a recueilli les principales infos et statistiques pour vous apporter toutes ces réponses en attendant la finale de samedi.

Invincibilité : Le Bayern Munich est actuellement sur une de 14 matchs sans défaite face à l’Eintracht Francfort. Une telle série s’est déjà produite à seule reprise dans l’histoire des duels entre les deux équipes : le Bayern Munich était resté invaincu pendant 18 matchs face à l’Eintracht entre 1983 et 1991.

Passage à vide : Lors de dix de leurs douze derniers matchs face au Bayern, les Aigles de l’Eintracht ne sont pas parvenus à faire trembler les filets. Les trois seuls buts de l’Eintracht face aux Bavarois ont tous été inscrits en Bundesliga.

Retrouvailles : Il s’agit de la deuxième confrontation entre les deux clubs à ce stade final de la compétition. En 2006, les Munichois s’était adjugé la Coupe d’Allemagne en l’emportant 1-0 grâce à un but du Péruvien Claudio Pizarro.

But de la décennie : Le 19 août 1989, les deux équipes se sont rencontrées au premier tour de la Coupe d’Allemagne. Ce jour-là, Klaus Augenthaler a écrit l’histoire du football en inscrivant le seul but du match. Le libéro du Bayern Munich vit que le gardien de l’Eintracht Uli Stein était sorti loin de ses buts et déclencha une frappe du rond central qui termina au fond des filets. Ce but offrit la victoire au Bavarois et fut élu « but de l’année » puis « but de la décennie » par les spectateurs de la ARD-Sportschau.

Opposition de style : Avec 20 buts inscrits en 5 matchs, le Bayern est l’équipe la plus offensive en Coupe cette saison. Il leur reste maintenant à faire leur preuve face à la meilleure défense de la compétition : en cinq matchs, l’Eintracht a su garder ses cages inviolées à quatre reprises cette saison.

Chasseurs de record : Arjen Robben et Robert Lewandowski ont déjà inscrit chacun trois buts en finale de Coupe de l’Allemagne et se rapprochent du record d’Uwe Seeler et Gerd Müller qui ont tous les deux trouvé le chemin des filets à quatre reprises à ce stade final de la compétition.

Buteurs en finale : Alors que Robert Lewandwoski a inscrit ses trois buts lors d’une seule et même finale, celle de 2012 remportée 5-2 par le Borussia Dortmund face au Bayern, Arjen Robben a lui inscrit ses trois buts lors de trois finales différentes en 2010, 2012 et 2014. Il s’agit d’une performance pour le moment inégalée.

Valeur sûre : Le gardien Lukas Hradecky a disputé l’intégralité des 480 minutes de jeu de l’Eintracht dans cette Coupe d’Allemagne. Le portier a détourné cette saison en Coupe d’Allemagne 93% des tentatives adverses, il s’agit du meilleur taux de réussite pour un gardien ayant disputé au moins deux matchs dans cette compétition.

Deux victoires à une : Jupp Heynckes, l’entraîneur du Bayern Munich, a remporté la Coupe d’Allemagne en 1973 en tant que joueur puis en 2013 en tant qu’entraîneur. Niko Kovac, le coach de l’Eintrcaht, a lui remporté le trophée en 2003 sous le maillot du Bayern Munich et aimerait le soulever de nouveau, cette fois dans la peau d’un entraîneur.

Différence d’âge : Lorsque Niko Kovac est venu au monde en 1971 à Berlin, Jupp Heynckes avait déjà disputé 25 matchs de Coupe d’Allemagne.

Fortes têtes : Le Bayern a déjà inscrit quatre buts de le tête cette saison en Coupe d’Allemagne. L’Eintracht a marqué de la tête seulement une fois.

Départs canons : Le Rekordmeister a déjà marqué six buts dans les 30 premières minutes de jeu cette saison en Coupe d’Allemagne à la grande différence de l’Eintracht qui a seulement inscrit deux buts dans la première demi-heure de jeu.

[DFB]

Opposition de style, records et spécialistes des finales : quel joueur détient le record de but en finale de la Coupe d’Allemagne, quel gardien possède le plus grand pourcentage d’arrêt et comment se sont soldées les précédentes finales entre le Bayern et l'eintracht Francfort ? DFB.de a recueilli les principales infos et statistiques pour vous apporter toutes ces réponses en attendant la finale de samedi.

Invincibilité : Le Bayern Munich est actuellement sur une de 14 matchs sans défaite face à l’Eintracht Francfort. Une telle série s’est déjà produite à seule reprise dans l’histoire des duels entre les deux équipes : le Bayern Munich était resté invaincu pendant 18 matchs face à l’Eintracht entre 1983 et 1991.

Passage à vide : Lors de dix de leurs douze derniers matchs face au Bayern, les Aigles de l’Eintracht ne sont pas parvenus à faire trembler les filets. Les trois seuls buts de l’Eintracht face aux Bavarois ont tous été inscrits en Bundesliga.

Retrouvailles : Il s’agit de la deuxième confrontation entre les deux clubs à ce stade final de la compétition. En 2006, les Munichois s’était adjugé la Coupe d’Allemagne en l’emportant 1-0 grâce à un but du Péruvien Claudio Pizarro.

But de la décennie : Le 19 août 1989, les deux équipes se sont rencontrées au premier tour de la Coupe d’Allemagne. Ce jour-là, Klaus Augenthaler a écrit l’histoire du football en inscrivant le seul but du match. Le libéro du Bayern Munich vit que le gardien de l’Eintracht Uli Stein était sorti loin de ses buts et déclencha une frappe du rond central qui termina au fond des filets. Ce but offrit la victoire au Bavarois et fut élu « but de l’année » puis « but de la décennie » par les spectateurs de la ARD-Sportschau.

Opposition de style : Avec 20 buts inscrits en 5 matchs, le Bayern est l’équipe la plus offensive en Coupe cette saison. Il leur reste maintenant à faire leur preuve face à la meilleure défense de la compétition : en cinq matchs, l’Eintracht a su garder ses cages inviolées à quatre reprises cette saison.

Chasseurs de record : Arjen Robben et Robert Lewandowski ont déjà inscrit chacun trois buts en finale de Coupe de l’Allemagne et se rapprochent du record d’Uwe Seeler et Gerd Müller qui ont tous les deux trouvé le chemin des filets à quatre reprises à ce stade final de la compétition.

Buteurs en finale : Alors que Robert Lewandwoski a inscrit ses trois buts lors d’une seule et même finale, celle de 2012 remportée 5-2 par le Borussia Dortmund face au Bayern, Arjen Robben a lui inscrit ses trois buts lors de trois finales différentes en 2010, 2012 et 2014. Il s’agit d’une performance pour le moment inégalée.

Valeur sûre : Le gardien Lukas Hradecky a disputé l’intégralité des 480 minutes de jeu de l’Eintracht dans cette Coupe d’Allemagne. Le portier a détourné cette saison en Coupe d’Allemagne 93% des tentatives adverses, il s’agit du meilleur taux de réussite pour un gardien ayant disputé au moins deux matchs dans cette compétition.

Deux victoires à une : Jupp Heynckes, l’entraîneur du Bayern Munich, a remporté la Coupe d’Allemagne en 1973 en tant que joueur puis en 2013 en tant qu’entraîneur. Niko Kovac, le coach de l’Eintrcaht, a lui remporté le trophée en 2003 sous le maillot du Bayern Munich et aimerait le soulever de nouveau, cette fois dans la peau d’un entraîneur.

Différence d’âge : Lorsque Niko Kovac est venu au monde en 1971 à Berlin, Jupp Heynckes avait déjà disputé 25 matchs de Coupe d’Allemagne.

Fortes têtes : Le Bayern a déjà inscrit quatre buts de le tête cette saison en Coupe d’Allemagne. L’Eintracht a marqué de la tête seulement une fois.

Départs canons : Le Rekordmeister a déjà marqué six buts dans les 30 premières minutes de jeu cette saison en Coupe d’Allemagne à la grande différence de l’Eintracht qui a seulement inscrit deux buts dans la première demi-heure de jeu.

###more###