Actus

8-0 en Ukraine: une nouvelle pluie de buts

L’équipe féminine d’Allemagne a pris un départ parfait dans les qualifications pour l’Euro 2021. Trois jours après une victoire 10-0 contre le Monténégro à Kassel, les filles de Martina Voss-Tecklenburg ont remporté une victoire importante en Ukraine, sur le score de 8-0 , et enchaînent une deuxième victoire en deux matches . Sara Däbritz (5e, 80e, 88e), Lina Magull (29e), Felicitas Rauch (32e), Lena Sophie Oberdorf (54e), Svenja Huth (85e) et Leonie Maier (90e+2) ont inscrit les buts allemands.

« Nous voulions prendre ce match très au sérieux et remplir notre tâche le mieux possible » a déclaré Voss-Tecklenburg à la ZDF. « Cela nous a très bien réussi aujourd’hui. Notre adversaire devait remarquer qu’on ne lui laisserait pas grand-chose. L’ouverture du score rapide nous a naturellement aidé ».

A Lviv, les Allemandes ont commencé avec un seul changement par rapport au onze de départ victorieux contre le Montenegro, Felicitas Rauch prenant la place de Turid Knaak.

Däbritz pour une ouverture du score rapide

Sous un temps pluvieux, la première occasion fut à mettre à l’actif des quarts de finalistes de la dernière Coupe du Monde. Démarquée dans la surface de réparation, Svenja Huth envoya son tir proche du poteau droit de la gardienne ukrainienne à la deuxième minute de jeu.

Les coéquipières de Huth continuèrent à pousser furent récompensée trois minutes plus tard : à 18m, Däbritz plaça le ballon à droite de la portière de l’Ukraine pour donner l ‘avantage aux Allemandes (0-1). La réaction ukrainienne ne se fit pas attendre, mais la gardienne allemande Merle Frohms repoussa la tentative de Veronika Andrukhiv à l’issue d’un contre (9e).

Coup-franc direct et penalty pour porter l’avantage à 3-0

Les Allemandes reprirent le contrôle du match après cette frayeur. Après des occasions non concrétisées par Däbritz (18e), Huth (19e) et Marozsan (23e), Magull profita d’un coup-franc idéalement placé pour porter la marque à 2-0 (29e).

A peine une minute plus tard, l’arbitre suédoise désigna le point de penalty, à la suite d’une main de Daria Krawets dans sa propre sur surface de réparation. Alexandra Popp prit la responsabilité de le tirer. La gardienne ukrainienne Katerina Samson repoussa la tentative de la joueuse allemande, mais Rauch fut assez vive pour expédier le ballon repoussé au fond des filets ukrainiens (3-0).

Premier but international pour Oberdorf, 17 ans

Les Allemandes furent d’autant plus mordantes lors de la seconde période. Oberdorf, démarquée au deuxième poteau, inscrivit le quatrième but allemand à la suite d’une passe de Marozsan (54e). Première réalisation internationale en équipe A pour la jeune joueuse de 17 ans.

Non contentes de ce bel écart, les filles de la DFB inscrivirent quatre buts supplémentaires dans les dix dernières minutes de jeu : Däbritz s’offrit un triplé avec deux nouveau buts (80e, 88e), Huth alla également de son but à la 85e pour le 6-0. La note finale fut apportée par Leonie Maier, sortie du banc, qui paracheva le succès allemand avec un 8e but dans le temps additionnel.

[dfb]

L’équipe féminine d’Allemagne a pris un départ parfait dans les qualifications pour l’Euro 2021. Trois jours après une victoire 10-0 contre le Monténégro à Kassel, les filles de Martina Voss-Tecklenburg ont remporté une victoire importante en Ukraine, sur le score de 8-0 , et enchaînent une deuxième victoire en deux matches . Sara Däbritz (5e, 80e, 88e), Lina Magull (29e), Felicitas Rauch (32e), Lena Sophie Oberdorf (54e), Svenja Huth (85e) et Leonie Maier (90e+2) ont inscrit les buts allemands.

« Nous voulions prendre ce match très au sérieux et remplir notre tâche le mieux possible » a déclaré Voss-Tecklenburg à la ZDF. « Cela nous a très bien réussi aujourd’hui. Notre adversaire devait remarquer qu’on ne lui laisserait pas grand-chose. L’ouverture du score rapide nous a naturellement aidé ».

A Lviv, les Allemandes ont commencé avec un seul changement par rapport au onze de départ victorieux contre le Montenegro, Felicitas Rauch prenant la place de Turid Knaak.

Däbritz pour une ouverture du score rapide

Sous un temps pluvieux, la première occasion fut à mettre à l’actif des quarts de finalistes de la dernière Coupe du Monde. Démarquée dans la surface de réparation, Svenja Huth envoya son tir proche du poteau droit de la gardienne ukrainienne à la deuxième minute de jeu.

Les coéquipières de Huth continuèrent à pousser furent récompensée trois minutes plus tard : à 18m, Däbritz plaça le ballon à droite de la portière de l’Ukraine pour donner l ‘avantage aux Allemandes (0-1). La réaction ukrainienne ne se fit pas attendre, mais la gardienne allemande Merle Frohms repoussa la tentative de Veronika Andrukhiv à l’issue d’un contre (9e).

Coup-franc direct et penalty pour porter l’avantage à 3-0

Les Allemandes reprirent le contrôle du match après cette frayeur. Après des occasions non concrétisées par Däbritz (18e), Huth (19e) et Marozsan (23e), Magull profita d’un coup-franc idéalement placé pour porter la marque à 2-0 (29e).

A peine une minute plus tard, l’arbitre suédoise désigna le point de penalty, à la suite d’une main de Daria Krawets dans sa propre sur surface de réparation. Alexandra Popp prit la responsabilité de le tirer. La gardienne ukrainienne Katerina Samson repoussa la tentative de la joueuse allemande, mais Rauch fut assez vive pour expédier le ballon repoussé au fond des filets ukrainiens (3-0).

Premier but international pour Oberdorf, 17 ans

Les Allemandes furent d’autant plus mordantes lors de la seconde période. Oberdorf, démarquée au deuxième poteau, inscrivit le quatrième but allemand à la suite d’une passe de Marozsan (54e). Première réalisation internationale en équipe A pour la jeune joueuse de 17 ans.

Non contentes de ce bel écart, les filles de la DFB inscrivirent quatre buts supplémentaires dans les dix dernières minutes de jeu : Däbritz s’offrit un triplé avec deux nouveau buts (80e, 88e), Huth alla également de son but à la 85e pour le 6-0. La note finale fut apportée par Leonie Maier, sortie du banc, qui paracheva le succès allemand avec un 8e but dans le temps additionnel.

###more###