Actus

4-0 contre la Norvège : l’Allemagne en finale

L’équipe d’Allemagne a brillamment passé l’obstacle norvégien en demi-finale de l’Algarve Cup en s’imposant quatre à zéro samedi soir, se qualifiant ainsi pour sa septième finale du tournoi au Portugal. Mercredi (à partir de 19h45), les femmes de la DFB disputeront la finale face à l’Italie, victorieuse dans l’autre demi-finale face à la Nouvelle-Zélande (3-0).

Avec une équipe entièrement remaniée par rapport au match contre la Suède (1-0), l’Allemagne a pris les devants à la 20e minute de jeu grâce à un but de Lea Schüller, imitée quelques instants plus tard par Johanna Elsig pour le 2-0 (26e). En deuxième période, un but contre son camp de la Norvègienne Ingrid Engen (60e) a permis à l’Allemagne de prendre le large, avant que Marina Hegering ne mette fin à tout suspense (71e).

« J’ai ressenti beaucoup d’énergie positive, et nous avons à l’évidence un grand nombre de filles capables de jouer chez nous. Cela ne rend pas mon travail plus facile, mais cela fait du bien de le savoir », a déclaré la sélectionneuse Martina Voss-Tecklenburg. Après 2006, 2012 et 2014, l’Allemagne pourrait remporter la quatrième Algarve Cup de son histoire.

[dfb]

L’équipe d’Allemagne a brillamment passé l’obstacle norvégien en demi-finale de l’Algarve Cup en s’imposant quatre à zéro samedi soir, se qualifiant ainsi pour sa septième finale du tournoi au Portugal. Mercredi (à partir de 19h45), les femmes de la DFB disputeront la finale face à l’Italie, victorieuse dans l’autre demi-finale face à la Nouvelle-Zélande (3-0).

Avec une équipe entièrement remaniée par rapport au match contre la Suède (1-0), l’Allemagne a pris les devants à la 20e minute de jeu grâce à un but de Lea Schüller, imitée quelques instants plus tard par Johanna Elsig pour le 2-0 (26e). En deuxième période, un but contre son camp de la Norvègienne Ingrid Engen (60e) a permis à l’Allemagne de prendre le large, avant que Marina Hegering ne mette fin à tout suspense (71e).

« J’ai ressenti beaucoup d’énergie positive, et nous avons à l’évidence un grand nombre de filles capables de jouer chez nous. Cela ne rend pas mon travail plus facile, mais cela fait du bien de le savoir », a déclaré la sélectionneuse Martina Voss-Tecklenburg. Après 2006, 2012 et 2014, l’Allemagne pourrait remporter la quatrième Algarve Cup de son histoire.